Le ministre de l’Industrie Christian Estrosi a annoncé qu’une prime « de l’ordre de 400 euros » serait bientôt allouée aux deux-roues électriques. Rappelant que les voitures électriques disposent déjà d’un bonus de 5.000 euros, le ministre souhaite désormais donner un coup de pouce aux vélos et scooters fonctionnant à l’électricité. Les modalités de cette prime (montant de l’enveloppe, calendrier, distinction vélo et scooter électrique) ne sont pas encore définies, mais risquent fort d’être calquées sur les subventions allouées par la ville de Paris soit 25 % du prix du véhicule, avec un plafond fixé à 400 euros.

Publicité
Publicité