Le secrétaire d’État à la Mobilité belge, Étienne Schouppe, lors de sa présidence à l’Union Européenne en 2010, compte proposer une harmonisation du code de la route européen. Cette idée, qui lui semble urgente, lui a été soufflée par l’Association d’automobilistes flamands, VAB.

Cet appel se base sur les résultats d’une étude récente mettant en avant les lacunes des conducteurs belges en matière de sécurité routière européenne.
20 questions concernant le sujet, mises en ligne sur le site du VAB, ont généré des résultats plus que décevants. Ainsi nos voisins, tout au moins ceux qui ont répondus, ne connaissent ni les limitations de vitesse à l’étranger (France, Luxembourg, Allemagne et Pays-Bas notamment), ni la limite d’alcool tolérée au volant dans les différents pays, ni les différentes signalisations, etc.

« Cette situation est source d’insécurité », explique Werner De Dobbeleer, porte-parole de l’Institut belge pour la sécurité routière (IBSR). « Pour les étrangers voyageant en Belgique comme pour les Belges à l’étranger, il n’est pas facile de connaître toutes ces règles différentes. »
Face à quoi et selon la presse belge, Etienne Schouppe (secrétaire d’État à la mobilité) veut utiliser sa présidence européenne, en 2010, pour proposer aux 27 pays membres l’étude de l’harmonisation du Code de la route.

(source 7sur7.be)

Publicité
Publicité