Essai
Article

L’embarras du choix, voilà ce qui attend les acquéreurs de BMW R 1200 GS en 2017. En complément de l’Adventure qui n’évolue pas, les amateurs de gros trail peuvent désormais, sur la même base de moto, acquérir une version orientée tout-terrain, avec le pack Rallye, ou une autre plus confortable pour la route, avec le pack Exclusive.

Euro 4 et nouvelle boîte
Techniquement, la R 1200 GS version 2017 évolue très peu. La norme Euro 4 n’impacte ni le caractère, ni la puissance du moteur (toujours 125 ch). La boîte de vitesses a été revue pour gagner en finesse et en douceur (notamment avec le shifter pro).

Précharge calculée en temps réel
Côté électronique, une nouvelle option, « ESA Dynamic Pro », fait son apparition. En l’activant, la précontrainte se règle automatiquement, alors qu’auparavant elle était disponible en 3 niveaux de manière fixe. Efficace, ce système accentue un peu plus le sentiment de survoler la route, tant la partie-cycle de la GS offre stabilité et précision.

(R)affinée…
Esthétiquement, les écopes se font plus discrètes et les plastiques de réservoir s’affinent, permettant aux cuisses de mieux épouser la forme du récipient à carburant, donc de favoriser la position « debout sur l’avant » utile aux enduristes.
Le pack Exclusive se distingue par des teintes de cadre et de moteur plus sombres, et des étriers Brembo couleur or.

Pour les amateurs de virées hors-bitume, les combinaisons d’accessoires Rallye augment le potentiel de la GS. Les jantes à rayons équipées de pneus à tétines, une selle plate d’un seul tenant facilitant les déplacements du corps sur terrain ferme, des repose-pieds « piège à loup » ainsi qu’une bulle courte peaufinent le look minimaliste de cette GS enduro qui rappelle la BMW HP2.

En mode Rallye
Pour améliorer encore les capacités de franchissement de la GS, les suspensions à plus grands débattements de l’Adventure (+20 mm soit 210 à l’avant et 220 à l’arrière) sont disponibles en option avec un paramétrage de l’ESA spécifique.

Lui aussi en option, le nouveau setting de suspension automatique Enduro Pro combiné au mode de conduite Enduro permet de prendre en compte le profil des pneus a tétines et déconnecte l’ABS à la pédale arrière. De quoi attaquer encore plus brutalement les sols meubles et les montagnes.

Verdict
Si les nouveautés d’ordre mécanique et électronique améliorent encore le plaisir au guidon de cette GS 2017, l’augmentation conséquente du nombre de packs et d’options élève encore un peu plus le tarif… Comptez 20 500 euros pour une BMW R 1200 GS Exclusive correctement équipée, et 22 000 euros pour une Rallye. De quoi hésiter au moment de s’élancer dans les chemins…

Retrouvez l’essai complet dans Moto Magazine

L’essai complet de la BMW R 1200 GS 2017 sera publié dans le numéro de mars de Moto Magazine (n°335).
Pour être certain de le lire abonnez-vous via notre boutique en ligne

Fiche technique

BMW R1200 GS 2017 (Données constructeur)
Moteur
- Type : bicylindre à plat refroidi par eau, 4 T, 2 ACT 4 soupapes par cylindre
- Cylindrée (al. x cse) : 1 170 cm3 (101 x 73 mm)
- Puissance maxi : 125 ch à 7 750 tr/min
- Couple maxi : 12,75 m.kg à 6 500 tr/min
- Alim./dépollution : Injection / Euro 4
Transmission
- Boîte de vitesses à 6 rapports
- Transmission finale par cardan
Partie-cycle
- Frein Av (étrier à x pist.) : 2 disques Ø 305 mm (4 opp.)
- Frein Ar (étrier à x pist.)  : 1 disque Ø 276 mm (2 juxt.)
- Pneus Av-Ar : 120/70 R19 (av), 170/60 R17 (ar)
- Réservoir (réserve) : 20 litres (n. c.)
- Poids à sec : 244 kg
- Hauteur de selle : 850-870 mm
- Coloris : blanc, bleu, brun, noir
- Garantie : 2 ans pièces et M.O., assistance
- Prix : à partir de 16 200 euros ; estimation des modèles essayés (options comprises) : Exclusive, 20 500 euros ; Rallye, 22 000 euros

Publicité