Sujet

Eric
le 6 juin à 11:38

Bilan de la mortalité routière 2017 : les 2-roues en ligne de mire

Le bilan définitif de l’accidentalité routière indique que 3 684 personnes ont perdu la vie sur les routes de France en 2017. Avec 54 décès de moins qu’en 2016, la mortalité routière est en légère baisse (-1,4 %). Les autres indicateurs sont en hausse : les accidents corporels progressent de 2,2 %, les personnes blessées de 1,3 % et les hospitalisations de 2 %.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
FRED

le 9 juin à 21:27

Bilan de la mortalité routière 2017 : les 2-roues en ligne de mire

PS : "Il y a de plus en plus de scoots et donc de plus en plus d’accidents de "motos". CQFD"

ce qui est totalement faux, le nombre d’accidents de moto a diminué au moins les 3 années précédents. Il a augmenté seulement en 2017. As-tu un élément tangible montrant une augmentation particulièrement forte du nombre de scooters en 2017 ? Non.

ça serait bien d’arreter de raconter n’importe quoi juste pour etayer ta "scootophobie" et te rassurer sur le fait que le probleme, c’est les autres. Ton joli papier rose, c’est qu’une médaille en chocolat, désolé.

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 9 juin à 20:04

Bilan de la mortalité routière 2017 : les 2-roues en ligne de mire

regarde le graphique en camembert à gauche, la différenciation est faite...

Répondre à ce message
auteur
Ternet

le 9 juin à 10:32

Bilan de la mortalité routière 2017 : les 2-roues en ligne de mire

Oui, c’est très intéressant tous ces chiffres, surtout pour ceux qui aiment ça et qui les utilisent ensuite ...
Mais, je n’invente rien, c’est marqué dans cette étude :

"Type de motocyclette
Sauf précision dans le texte, le terme motocyclette
ou moto désigne indifféremment une motocyclette
ou un scooter.
Engin/motocyclette lourd(e) : motocyclette ou
scooter de plus de 125 cm3.
Engin/motocyclette léger/légère : motocyclette ou
scooter entre 50 cm3 (exclus) et 125 cm3 (inclus)."

Désolé mais je fais le distingo entre un motard aguerri et un gars qui se paye un scoot pour gagner du temps et qui n’a pas le permis moto.
Il y a de plus en plus de scoots et donc de plus en plus d’accidents de "motos". CQFD
Et les tricycles, dans quelle case rentrent-ils ?
C’est bô les chiffres.
Bonne route à toi et à tous les motards.

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 9 juin à 10:04

Bilan de la mortalité routière 2017 : les 2-roues en ligne de mire

Je ne vois pas en quoi je suis malpoli. tu succombes à la comm’ de l’Etat dans le sens où tu cherches des poux dans la tête de ceux qui sont différents, sans avoir d’ailleurs le moindre élément tangible pour étayer ta pensée. on monte l’automobiliste contre le motard, le motard contre le scooteristes, etc.

Et, comme je te l’ai déjà dit, tu peux arreter de chercher des poux dans la tête des scooteristes, car quand la différenciation est faite, les chiffres montrent que les tués sont majoritairement des motards, et non des scooteristes. Je t’invite à te rendre à la page 46 du rapport de l’ONISR : http://www.securite-routiere.gouv.fr/content/download/37021/353698/version/1/file/Bilan+de+la+s%C3%A9curit%C3%A9+routi%C3%A8re+2016.pdf

Répondre à ce message
auteur
Ternet

le 9 juin à 06:36

Bilan de la mortalité routière 2017 : les 2-roues en ligne de mire

Hey toi, Fred, qui interpelle mal poliment. T’as vu ça où que je succombe à la com de l’état ??? C’est tout de même pas de ma faute si ce même état mélange les chiffres des accidentés en deux roues.

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 8 juin à 21:52

Bilan de la mortalité routière 2017 : les 2-roues en ligne de mire

et toi Ternet, quand vas-tu arreter, comme tant d’autres, succomber à la communication de l’Etat visant à monter les gens les uns contre les autres ?

Au passage, les tués, c’est pas chez les scooteristes qu’on les retrouve, mais bien chez les motards, ceux qui se prennent pour des pilotes parce qu’ils ont obtenu un joli papier rose, censé les rendre infaillibles. Ou pas.

Répondre à ce message
auteur
Ternet

le 7 juin à 11:45

Bilan de la mortalité routière 2017 : les 2-roues en ligne de mire

Et une fois de plus, les chiffres sont à l’avantage de la sécu rentière.
Mettre tous les 2RM dans le même sac ne reflète pas la réalité ! Il y a de plus en plus de scootéristes, toutes cylindrées confondues (dont les gros scoots et pendulaires qui roulent légalement sans permis deux roues) qui font grossir ces chiffres à notre désavantage.
Et après on vient nous expliquer que la vitesse est dangereuse pour la santé ... bla bla bla ...
Quand va-t-on responsabiliser les gens en leur apprenant à vraiment conduire et maitriser ??? (quelque soit la vitesse)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 6 juin à 23:11

Bilan de la mortalité routière 2017 : les 2-roues en ligne de mire

Lorsque le rédacteur du PV d’accident n’a pu déterminer la cause exacte de ce dernier il y a une case (ouf, elle sert souvent) conducteur non maître de sa vitesse.

Répondre à ce message
auteur
Didier

le 6 juin à 22:45

Bilan de la mortalité routière 2017 : les 2-roues en ligne de mire

Bonsoir,

Il existe des "anti-distracteurs" intelligents comme la solution que propose cette start-up : http://www.driveorphone.com/
la sécurité routière est conscient que l’interdiction de l’utilisation du téléphone à 100% n’est pas la bonne méthode et qu’il vaut mieux interdire à 80-95 % pour une résultat optimal.

Bonne route.

Répondre à ce message
Publicité