Sujet

Mibleuet
le 2 mars à 18:04

Comité d’accueil agité et tonitruant pour E. Barbe dans les Ardennes

Le 19 février, Emmanuel Barbe s’est déplacé à Charleville-Mézières dans les Ardennes pour signer en préfecture le document général d’orientation sécurité routière. Les motards de la FFM08 lui ont réservé un accueil à la hauteur de leur désaccord avec les nouvelles orientations du gouvernement. Les forces de police étaient sur les dents.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
ludo51

le 16 mars à 09:23

Comité d’accueil agité et tonitruant pour E. Barbe dans les Ardennes

Quelqu’un aurait le "planning" du bonhomme , histoire d’alerter tous les motards (et automobilistes) locaux de son passage dans leur coin , et afin de lui réserver le "meilleur accueil" à chaque point de chute ???
Faudrait pas le lâcher d’une semelle ce gars-là...... L’occasion est trop belle !

Répondre à ce message
auteur
Collec

le 15 mars à 15:19

Comité d’accueil agité et tonitruant pour E. Barbe dans les Ardennes

Mais le document existe, il est édité par le CEREMA (ex-CERTU), et s’appelle Recommandations pour la pirse en comtpe des deux roues motorisés.
La FFMC avait collaboré à son élaboration.
Il est téléchargeable gratuitement là :
https://www.cerema.fr/fr/centre-ressources/boutique/recommandations-prise-compte-deux-roues-motorises
Vous savez quoi ? La DSR est toujours en train de se demander comment faire appliquer les recommandations de ce guide, alors que tout y est : obstacles, ralentisseurs, peintures, revêtements...
Qu’on ne vienne pas nous dire qu’on veut "sauver des vies", alors que les experts qui ont tout expliqué sur les dangers FACILEMENT évitables pour les 2RM !
Donc d’un côté à chaque occasion on nous serine que nous représentons la population la plus en danger, mais de l’autre quand on leur dit comment faire pour qu’on soit moins en danger, on ne fait rien...

Répondre à ce message
auteur
Lonewolf

le 15 mars à 09:49

Comité d’accueil agité et tonitruant pour E. Barbe dans les Ardennes

Depuis 40 ans, tout ce qu’on a pu apprendre, c’est que l’Etat n’est capable d’une seule chose : l’incompétence. Le délire est souvent assez proche, quand ce n’est pas la mise en danger d’autri. La sécurité routière des motards, et la culture qui va avec, c’est NOTRE affaire.
.
4 décennies ont montré que seuls NOUS, MOTARDS, avions le savoir, le savoir-faire, les compétences et les possibilité d’agir de manière adaptée. Il n’est pas question de se laisser déposséder de ça (cf. les gants, le gilet réfléchissant, etc..)

Répondre à ce message
auteur
Ternet

le 14 mars à 17:13

Comité d’accueil agité et tonitruant pour E. Barbe dans les Ardennes

Les lignes blanches, continues ou discontinues, séparent bien la chaussée en deux.
Question : Celles-ci sont-elle considérées comme des séparateurs ? Auquel cas, les RN et autres resteront limitées à 90. CQFD

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 14 mars à 15:56

Comité d’accueil agité et tonitruant pour E. Barbe dans les Ardennes

LA sécurité routière quel doux euphémisme. Oui il en faut mais pas n’importe comment.
Petit exemple ! Les routes à double sens sans séparateur vont passer à 80km/h pour la sécurité. D’un autre coté dans la commune de bruyères le châtel (91), une route a été bordée l’année dernière d’énormes blocs de pierre en limite d’asphalte et espacé de moins d’un mètre (pour ne pas stationner sans doute, bien que je n’y ai jamais vu personne d’arrêté à cet endroit). C’est ça la sécurité routière ? A 80km/h le chocs sera t’il moins mortel pour un motard qui va exécuter une glissade ? Car bien évidement il y a une courbe sur cette portion de route.
Putain à quel moment viendra une réglementation des aménagements routiers qui prend vraiment en compte la sécurité ? Combien de morts ?
Ah c’est une question de budget, mais à dépenser ou à engranger ?

Répondre à ce message
auteur
Pasc76

le 14 mars à 12:24

Comité d’accueil agité et tonitruant pour E. Barbe dans les Ardennes

La vous marquez des points mon cher :

La formation des conducteurs est à voire également. Pour les motos, le gouvernement a sévi arbitrairement avec le permis limite en puissance pour les 2 premières années. Curieusement, le même candidat débutant aux 2 permis devra se contenter de 47 cv à moto, mais rien ne l’empêchera de conduire une Bugatti Véron de plus de 1300 cv , excusez du peu ...

Sans compter toutes ces Assistances Endormantes et Anti vigilantes ( je ne sais pas si ces 2 mots sont corrects mais vu ce qu’on entends régulièrement...) dont sont truffées chaque véhicules neufs depuis quelques années qui d’une part, fragilise le Savoir Conduire des automobilistes Lambda ( n’y qu’a regarder le bordel sans nom sur les routes de France des qu’il y a 2cm de neige) et d’autre part déresponsabilisent lesdits automobilistes que se reposent entièrement sur ces Béquilles électroniques et ne cherchent même plus a se maintenir a un niveau de conduire acceptable et moins encore a améliorer leur conduite notamment en fonction des conditions météorologiques.

La Sécurité active, ABS et Air-Bag : Oui
L’ Assistanat : NON

Un futur Motard Anonyme

Répondre à ce message
auteur
Mibleuet

le 12 mars à 20:48

Comité d’accueil agité et tonitruant pour E. Barbe dans les Ardennes

La FFMC prône depuis très longtemps la sensibilisation au partage de la route. Ca demande le respect mutuel venant de tous les usagers. La tâche est loin d’être simple, mais c’est là première condition pour sauver des vies.
Vient ensuite l’amélioration du réseau routier pour éliminer les tronçons accidentogenes, mais ça coûte de l’argent au lieu d’en rapporter comme les radars qui soit dit en passant sont rarement la ou en est en mesure de les atendre.
La formation des conducteurs est à voire également. Pour les motos, le gouvernement a sévi arbitrairement avec le permis limite en puissance pour les 2 premières années. Curieusement, le même candidat debutant aux 2 permis devra se contenter de 47 cv à moto, mais rien ne l’empêchera de conduire une Bugatti Véron de plus de 1300 cv , excusez du peu ...
Ou est la logique ? Le législateur serait-.ilppmotophobe ? C’est à se poser la question ...
Le motard a à sa disposition la possibilité de faire une formation post permis grâce à L’AFDM un programme mis en place de la FFMC et reconnu par l’Europe.
Ensuite, des motards formés pour cela, par la FFMC, vont dans les lycées et collèges porter la bonne parole afin de permettre à cette population de s’inserez dans la circulation avec des bases suffisantes pour éviter de figurer dans le peloton de tête des décès en circulation.

Voilà pourquoi se battre contre les inépsie du législateur et des méthodes de sécurité RENTIERE et faire valoir des méthodes qui, elles, sauveront des vies. Une des grandes batailles à remporter est de convaincre tous ces hauts fonctionnaires carieristes que la FFMC est un partenaire incontournable en matière de securite routière.
Nous aurons gagné le jour où ce sera le cas.

Répondre à ce message
auteur
Collec

le 12 mars à 16:30

Comité d’accueil agité et tonitruant pour E. Barbe dans les Ardennes

Bonjour les gens,

Le fond du problème n’est pas tant de rouler ou non à 80 (les restrictions de circulation par exemple, si elles ont moins mobilisé, feront laisser nos véhicules au garage... là, c’est l’usager lambda qui n’a pas vu ce qui allait lui tomber sur la g...)
C’est bien davantage la méthode toujours tournée vers la sanction-répression qui est insupportable.
80 km/h, c’est tout ce qu’il ne faut pas faire en matière de sécurité routière. C’est se mettre à dos les usagers sous couvert de "courage politique" qui n’a de courage que celui d’assumer son incompétence à "sauver des vies" !
Sauver des vies, ça se fait en éduquant au partage de la route, en entretenant et gérant le réseau routier, en facilitant l’accès aux routes plus sûres (les autoroutes de plus en plus chères sont les routes les moins accidentogènes).
Sauver des vies, c’est faire en sorte d’EVITER LES ACCIDENTS, pas tenter d’en diminuer les conséquences : or, réduire la vitesse, ce n’est que ça : diminuer les conséquences des accidents dus aux mauvais comportements et au mauvais état des routes.

Le reste, c’est de la technocratie.

Répondre à ce message
auteur
Guy 57

le 12 mars à 15:06

Comité d’accueil agité et tonitruant pour E. Barbe dans les Ardennes

Salut,
Solidaire avec vos actions dans les Ardennes.
Je suis de Moselle, et on re re re remanifeste ce samedi 17/03/2018.
Je manifeste pour nos droits depuis 1979, et plus que jamais, il ne faut rien lâcher.
Ca me ferai mal au fondement de ne rien faire et que ce décret passe.

Répondre à ce message
auteur
Mibleuet

le 12 mars à 01:00

Comité d’accueil agité et tonitruant pour E. Barbe dans les Ardennes

Joe Bar, peu importe que ce ne soit pas Barbe qui est à l’origine de cette loi des 80 km/h.
Il y a un staff de hauts fonctionnaires qui distille ses idées ou visions dans une sphère Parisienne ou tour d’ivoire d’où ils ne voient rien de la réalité du terrain et encore moins de tout ce qui est rural.
Comme en plus, ils cherchent tous à ce faire valoir pour accéder au niveau supérieur, on aura le problème qui reviendra régulièrement.
La seule chose qui les arrêtera c’est la peur des élus de ne pas être réélus justement.
Donc le plus important actuellement c’est le terrain à occuper au maximum, les théories fumeuses n’aident en aucun cas à gagner ce précieux terrain.
Le gouvernement vient de monter 2 failles. La première en disant que cette loi passerait effectivement au 1er juillet. C’est donc qu’il commence à se rendre compte qu’il ne maîtrise plus la situation. La seconde que tu viens de citer pour une exception qui concernerait les routes à 3 voies. Il cherche à rassurer les utilisateurs.
C’est donc au terrain d’enfoncer le clou, il faut monter sa force. A ce stade c’est la seule stratégie valable pour imposer notre vision de la route.
Alors au diable les les discours de comptoir ou de salon, occupons le terrain, ne leurs lâchons pas un seul pouce.

Répondre à ce message
auteur
Joe Bar

le 11 mars à 20:39

Comité d’accueil agité et tonitruant pour E. Barbe dans les Ardennes

j’ai oublié l’essentiel, dans la phrase...
"Le porte-parole Griveaux a lâché, dans la confirmation récente de la décision du 9 janvier, qu’il n’était pas question d’"adoucir" la mesure, A CE STADE, par exemple en considérant qu’une ligne blanche centrale pourrait faire office de séparateur de voies."

A CE STADE, donc...

Répondre à ce message
auteur
Joe Bar

le 11 mars à 20:36

Comité d’accueil agité et tonitruant pour E. Barbe dans les Ardennes

En 2012, quand Valls installe le CNSR new-look, Armand Jung est nommé patron du CNSR et un autre type au nom parfaitement oubliable est retenu pour chaperonner la commission Vitesse-Alcool. Ces deux individus - et c’est difficile de voir seulement une coincidence - sont notoirement connus des services de police pour leur sympathie affichée pour la limitation à 80 km/h. Le CNSR conclura tout naturellement quelques temps plus tard que rouler à 80 km/h présente d’énormes avantages pour réduire la mortalité routière.
Valls déclarera, ensuite, dans une allocution tristement célèbre : "le 80 km/h est inéluctable". Son successeur, Cazeneuve, l’homme qui nommera Barbe DSR, sera sur la même longueur d’onde, même si son caractère plus tempéré, lui a fait préféré un report post-présidentielles de la mesure, par le biais d’une vraie-fausse expérimentation. Les mauvaises langues rapportent d’ailleurs que le premier ministre actuel aurait été influencé par ces deux anciens ministres qui lui auraient dit le plus grand bien de cette proposition.
Il est cependant probable que les racines du mal soient encore antérieures à ces épisodes navrants. Déjà fin 2003, quand on installait les premiers radars automatiques - une autre de ces troublantes coïncidences - une idée avait germé dans les crânes d’œufs qui luisent sous les néons blafards des ministères : ralentir les automobilistes à 120 km/h sur autoroute !
Bref, cette tendance au ralentissement généralisé, héritée des travaux de Nilson, semble donc remonter à la surface dès qu’il s’agit de frapper un grand coup sur la tête de conducteurs, pour faire baisser le nombre de tués. Ce qui fait de Barbe, certes sinistre personnage (si la censure m’autorise ce qualificatif) un simple lampiste parmi d’autres des horreurs administratives dont l’Etat est coutumier, particulièrement dans le domaine qui nous occupe ici depuis des mois. Ce serait probablement lui faire trop d’honneur que de penser qu’il puisse être à l’origine de la moindre idée personnelle dans un domaine où il a indubitablement démontré son incompétence (comme Fred l’a rappelé récemment au sujet de son argumentaire pour justifier le CT Moto).

Pour la suite, j’ajoute une chose : derrière la position "droit dans ses botte" du gouvernement Philippe, qui s’accroche à cette mesure comme une moule à son bouchot, transparaît un soupçon de doute. Le porte-parole Griveaux a lâché, dans la confirmation récente de la décision du 9 janvier, qu’il n’était pas question d’"adoucir" la mesure, par exemple en considérant qu’une ligne blanche centrale pourrait faire office de séparateur de voies. Mais Barbe a déclaré, ces jours ci, dans une interview à Ouest-France : "Dans le cadre d’une route à trois voies avec une ligne blanche au milieu, le côté à deux voies permettant de doubler restera à 90 km/heure et le côté où l’on ne peut pas doubler sera à 80 km/heure."

Cela va dans le bon sens mais est encore nettement insuffisant. Et j’attends comme d’autres, ici, des choses à la hauteur de mai 68, ou d’événements bretons récents, seules à même de faire vraiment bouger les lignes (blanches ou rouges, comme on voudra). Car si les manifestations sont nécessaires, et utiles, elles ne seront pas à mon sens suffisantes...

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 11 mars à 11:47

Comité d’accueil agité et tonitruant pour E. Barbe dans les Ardennes

Ludo, tu dis que ce n’est pas Barbe qui a eu ces idées à la con, en es-tu si sûr ? En 2014, Macron et Philippe n’étaient pas aux manettes, et ce projet était déjà dans les tiroirs. Et Barbe n’était pas le dernier à en faire la promotion.
Je pense au contraire qu’il en est le promoteur, et que le premier sinistre l’a repris à son compte parce que son "technicien en chef" lui a suggéré. C’est d’ailleurs pour cela que les idées de merde perdurent : les politiciens changent, les hauts fonctionnaires restent

Répondre à ce message
auteur
Mibleuet

le 11 mars à 01:18

Comité d’accueil agité et tonitruant pour E. Barbe dans les Ardennes

Ludo 51, OK, Barbe n’est que le sinistre représentant de sa hiérarchie , ce n’est même pas lui qui a eu ces "idées de réformes à la con", mais c’est lui qui en est le porteur et qui vient prêcher le catéchisme élaboré par les technocrates au service de E Philippe et de Macron.
C’est donc à lui que la FFMC 08 a fait remettre un manifeste et elle lui a pourri sa réunion sous ses fenêtres et en lui manifestant bruyamment sa réprobation.
quant au niveau du débat qui en suit, je suis profondément déçu et attristé.
Un grand bravo à Fred pour son intervention sur la mauvaise foi ... :))

Répondre à ce message
auteur
ludo51

le 11 mars à 00:24

Comité d’accueil agité et tonitruant pour E. Barbe dans les Ardennes

Mibleuet , faut pas se tromper de cible : Barbe n’est que le sinistre représentant de sa hiérarchie , ce n’est même pas lui qui a eu ces "idées de réformes à la con" .... Donc s’en prendre à Don Quichotte et Sancho Pança , pardon Mr Macron et Mr Philippe me semble plus approprié (z’avez vu , j’insulte pas hein !) ...
Reste aussi que le débat sémantique de ces derniers jours est aussi oiseux qu’assommant....

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 10 mars à 12:49

Comité d’accueil agité et tonitruant pour E. Barbe dans les Ardennes

la mauvaise foi n’a donc aucune limite... https://i.skyrock.net/1883/32781883/pics/1274734658_small.jpg

Répondre à ce message
auteur
Mibleuet

le 10 mars à 01:54

Comité d’accueil agité et tonitruant pour E. Barbe dans les Ardennes

Bon sang, mais on es ou la ?
On fait quoi’ de la cemantique, une antichambre du Larousse, une bataille d’ego ?
Joe Bar, que cherches tu ?
A cette heure, le plus important est de faire front face au Barb(ant)e, de lui faire ravaler sa morgue, sa pretention et ses idées de réformes à la con.
Certainement pas de se bouffer le nez. Si par le plus grand des hasards, il vient à lire ces propos., il va se marrer.
Heureusement que les copains sur le terrain ne se prennent pas la tête comme ça, sinon c’en es foutu de nos espoirs.
On a la manif nationale du 14 avril pour lui porter l’estocade, et si ça ne suffit pas, on lui refait le coup de mai 68 pour le 50eme anniversaire. Tous ensemble dans la rue et on ne la lâche plus jusqu’à l’abandon pure et simple de leurs conneries de taxes déguisées.

Répondre à ce message
auteur
Joe Bar

le 9 mars à 22:59

Comité d’accueil agité et tonitruant pour E. Barbe dans les Ardennes

Fred, c’est une bonne chose que d’ouvrir un dictionnaire. C’en est une meilleure que d’en comprendre les définitions.
Respect, soumission, voire perte d’indépendance ne signifie toujours pas qu’on se place A LA BOTTE de quelqu’un, c’est à dire qu’on travaille pour lui. C’est la différence qu’il y a entre la passivité et l’activité.
Si encore, tu avais écrit "SOUS LA BOTTE"...

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 9 mars à 19:55

Comité d’accueil agité et tonitruant pour E. Barbe dans les Ardennes

définition du Larousse de le genuflexion : Action de fléchir le(s) genou(x) en signe d’adoration, de respect, de soumission.

Définition de la soumission : Action de mettre ou fait de se mettre sous le pouvoir d’une autorité contre laquelle on a lutté ; privation d’indépendance qui en résulte

Mais effectivement, je veux bien admettre que ton propos a surement dépassé ta pensée.

Quant à la différence entre article et commentaires, je veux bien l’entendre. Ce n’est pas pour autant qu’il faut donner à Barbe une bonne raison de faire chier motomag, qui a surement mieux à faire. Et par la même occasion, d’occuper le webmaster avec du boulot inutile.

Répondre à ce message
auteur
Joe Bar

le 9 mars à 19:24

Comité d’accueil agité et tonitruant pour E. Barbe dans les Ardennes

Il y a pourtant, ne t’en déplaise, Fred, une différence de taille entre pratiquer la génuflexion, qui est effectivement manifester une forme excessive de respect envers le pouvoir, et être à la botte de quelqu’un, qui signifie être à son service, travailler pour lui... Je n’ai bien entendu jamais accusé Motomag de travailler, en sous-main, pour la DSR. Ce serait stupide de ma part. Et ce serait tout aussi stupide de la tienne de prétendre que j’ai voulu dire cela. Pour ne pas t’être trop désagréable, je vais supposer que tu n’as juste pas pris le temps d’ouvrir un dictionnaire.

Et puisqu’il me semble nécessaire de le rappeler, le droit de réponse de Barbe concernait le contenu d’un article de Motomag, et pas les commentaires de lecteurs. Merci donc, dans cette affaire, de ne pas assimiler les errances verbales de quelques lecteurs aux argumentaires déplaisants d’un journaliste.

Répondre à ce message