Samedi 10h : c’est parti, sous la pluie, pour les 150 bénévoles du Rallye Auto Moto Passion - le club organisateur - et les 135 pilotes engagés pour cette belle épreuve totalisant 429 km et 12 spéciales chronométrées.

1ère étape : Toniutti aux commandes
D’entrée, Christophe Velardi (Ducati 1100 Multistrada - Team Ducati West Europe) scratche la première spéciale à Plats, sur 3,3 km d’une route départementale sinueuse et bosselée devant Julien Toniutti et l’équipage side-car Laur/Ferrieu (KTM RC 8 R). Bruno Schiltz (KTM 1290 Super Duke R-CTM 83) se retrouve en 9e position à plus de 7 secondes du leader. L’écart va vite s’accroitre. Quelques kilomètres plus loin, 15 secondes de pénalités - dues à un retard à un contrôle horaire - éloignent encore plus Bruno de son principal adversaire.

Velardi jette l’éponge
Alors qu’il venait de reprendre virtuellement la tête du championnat, Christophe Velardi, déstabilisé, écope de près de 2 minutes de pénalités pour des pointages en avance… A la 2e étape le pilote ajacéen jettera l’éponge, laissant la voie libre au pilote KTM pour les titres Elite-SW Motech et Rallye 1.

Averses et adhérence précaire
De son côté Julien Toniutti prend la situation en main dès la 2e spéciale, à Amboulons, sur un VO (Voie Ordinaire) étroit de 3.2 km qui serpente à flanc de montagne. Julien s’y impose trois fois, tandis que les ex-champions de France side-car Laur/Ferrieu, revenus pour la finale, font un festival à Plats, profitant de l’adhérence précaire suite aux nombreuses averses.

A l’issue de cette 1e étape, on retrouve donc, derrière Julien Toniutti, un Benoit Nimis (Yamaha MT-10) très à l’aise pour cette finale, puis Tanguy Brebion (Husqvarna 701 Supermoto) qui tente le tout pour le tout pour le titre de la catégorie Rallye 2 - Techno Globe. Il précède Laur/Ferrieu et Fréderic Galtier (KTM 1290 Super Duke R), Damien Lauret (KTM 990 SD), puis tout un groupe de Rallye 2 avec Florian Meneret (KTM 690 Duke), David Sainjon (Yamaha MT-07), Maxime Mettra (KTM 690 Duke R) et Jean-Mary Aulas (KTM 660 SMC).

Abandons à la pelle
De nombreux abandons sont à signaler avec notamment les chutes de Kevin Cheylan (Ducati Hypermotard) et de Maxime Delorme (Yamaha MT-09) - animateurs importants du début du championnat - ou l’abandon de l’équipage Amblard/Garcia (Suzuki 1340 - SGR), non remis d’un récent accident.

2ème étape : Mettra ressuscité…
9e lors de la première étape, Maxime Mettra se devait de réagir pour la seconde, face à Tanguy Brebion qui a repris des points et « scratche » même la spéciale 8. Comble de malchance, Maxime a failli ne pas repartir de l’assistance avant le départ des quatre dernières spéciales de nuit, suite à un problème de contacteur de béquille défaillant ! Remonté à bloc il fait la différence dans les spéciales 9 et 11 qu’il remporte, ainsi que la victoire d’étape et le titre Rallye 2 Techno-Globe.
Tanguy Brebion, qui doit s’incliner au jeu des jokers, devance Davy Gambino (KTM 690 Duke R), Sonia Barbot (KTM 690 Duke R-KTM France) et Jean-Mary Aulas sur ce championnat Rallye 2 très disputé et dont la finale a tenu toutes ses promesses.

Derrière Maxime, au général de cette 2e étape, on retrouve à nouveau Benoit Nimis puis Fréderic Galtier, Julien Toniutti, Florent Derrien (Triumph 675 Street Triple R) et Jean-Mary Aulas. Ensuite Romain Cauquil le jeune champion de France Rallye 3 confirme, au guidon cette fois d’une KTM 690 Duke R, qu’il s’adapte bien au Rallye 2. Il devance Sonia Barbot, puis viennent Florian Meneret et Emmanuel Gonzalès (KTM 690 Duke) pour le top 10 de l’étape.
Au cumul des étapes, c’est donc Julien Toniutti qui devance Benoit Nimis, Maxime Mettra, Fréderic Galtier et Tanguy Brebion.

Les autres catégories
En Rallye 3 première, le tout jeune Mathias Courtaud (Yamaha 125 DTLC) sort vainqueur devant Julien Alifat (KTM 390 Duke) et Ludovic Forestier (Kawasaki 500 GPZ).
En Side-car, l’équipage Laur/Ferrieu s’impose donc devant le Can-Am Spyder 1330 de Bastien Boujot et l’équipage Guilhot/Fachaux (Triumph Sprint 955).
En Classiques, Didier Chambost (Yamaha 750 Super Ténéré) précède Stéphane Guéguin (Yamaha 250 TDR) tandis qu’en Anciennes le podium est occupé par Christian Lacoste (BSA 500), Éric Martin (Suzuki 550) et de Gabriel Fougeras (BMW R65).
En 125 4 temps Fabrice Dion amène sa KTM 125 Duke à l’arrivée et à la 1ère place. En Duo, nouvelle victoire des Bernard fils et père (Yamaha MT-09) devant Martial Bernard/Mylène Boustens (Suzuki 1000 GSX-R) et Yves Constantin/Nicole Poujon (Kawasaki 1400 ZZR). Yves Constantin est également le premier « Vétéran », tandis que Tom Chapas (KTM 690 Duke) est le premier de la catégorie Espoir, et Sonia Barbot la première Féminine.

Tous les résultats sont en ligne sur le site de la FFM

Le site des Rallyes Routiers : http://www.rallyes-routiers.com/

 - 
Publicité

Commentaire (0)

Publicité