En vidéo

Comme son nom le sous-entend, KT Racing est un studio de développement spécialisé dans les jeux vidéo de courses. Après plusieurs épisodes de la saga WRC (licence officielle de rallye), l’équipe s’attaque à l’un des mythes de la course moto : le Tourist Trophy de l’île de Man.

À l’instar des WRC avec le rallye, les TT Isle of Man sont actuellement les seuls jeux détenant la licence officielle du Tourist Trophy. Cela ne sous-entend pas que le Manx TT de Sega et que le Tourist Trophy de Polyphony Digital ne sont plus des bons jeux, bien au contraire.
Mais le titre de KT Racing, fort de cette licence et de la technologie actuelle, propose une simulation moto poussée à l’extrême, peut-être aussi extrême que le Tourist Trophy lui-même.

L’expert Julien Toniutti
Célèbre pour ses multiples distinctions au Tourist Trophy ces dernières années, le pilote français Julien Toniutti a activement participé au développement du jeu. Avec toute son expertise de pilote sur ce tracé, il a conseillé l’équipe sur trois points :

- La piste : élaboration des points de repères, des trajectoires, des zones de freinage et d’accélération sur le circuit de l’île de Man.
- Les motos : sensations de pilotage pour chaque machine, spécificités techniques selon les cylindrées, châssis, consommation d’essence, régimes moteurs.
- Carrière : les pilotes connus sont désormais cohérents avec les motos pilotées. Ainsi, un pilote de superbike ne pourra pas forcément prendre le guidon de n’importe quelle moto. Les machines sont également raccords avec les teams officielles du Tourist Trophy.

julien toniutti isle of man TT2 Tourist Trophy game

Julien revendique une expérience de jeu « très proche de la réalité et de ce que je peux ressentir sur la moto, et de ce qu’un pilote peut vivre au Tourist Trophy ».

[(Pour tous les amateurs de jeux vidéo, le Tourist Trophy évoque l’excellent jeu éponyme de Polyphony Digital (Gran Turismo) sur PlayStation 2. Sorti en 2006, ce Gran Turismo de la moto avait fait sensation. « Mes premiers tours de roue sur l’île de Man, c’était sur ce jeu » explique Julien Toniutti, tout sourire. « Ce jeu n’est pas étranger à mon envie de me frotter à cette course mythique. »)]

Nouveaux contenus et modes de jeu
On retrouve le mode carrière qui permet d’incarner un jeune pilote débutant dont le rêve ultime est de gagner le TT. En plus de gérer sa réputation, le joueur doit effectuer des choix stratégiques pour établir des partenariats. Au fil des victoires, les crédits - la monnaie du jeu façon Gran Turismo - permettent d’obtenir d’autres motos et des pièces de performance pour rejoindre d’autres écuries connues. Les courses sont organisées sur le calendrier des coureurs officiels du Tourist Trophy pour rendre les épreuves les plus réalistes possible.

TT Isle of Man 2 ride on the edge game sunset moto

Outre la célèbre « Snaefell Mountain Course » de l’île de Man dont le tracé est reproduit « au centimètre près » grâce à une technologie Laser-Scan, le jeu propose trois autres zones pour piloter : l’Irlande, l’Angleterre et un « Free Roam ».
Pour les deux premières, les pistes sont toutes interconnectées sur de larges régions et peuvent être découpées en plusieurs circuits. Le mode « Free Roam » (« zone libre ») propose, pour sa part, 60 km de routes libres pour s’entraîner à loisir. Le level design de cette zone de jeu semi-ouverte a été spécialement étudié en prenant en compte ce qu’un motard recherche lorsqu’il part en balade : plaisir de conduite, sensations, beaux paysages, et routes agréables à rouler.

TT Isle of Man 2 - Ride on the Edge ireland track circuit

On retrouve également le traditionnel mode entrainement et le mode multijoueurs en ligne pour se tirer la bourre entre potes. Hélas, le mode local avec écran scindé est aux abonnés absents. Dommage.

Toujours plus de pilotes, et quelques sportives historiques en bonus
Pas moins de 36 pilotes réels sont proposés, avec 18 motos désormais classées en trois catégories : les Classic Bikes (motos anciennes, grosse nouveauté du jeu), les Superbike et les Supersport.
Ces machines - à la mécanique entièrement paramétrable - ont évidemment toutes un passif avec le Tourist Trophy. On retrouve la Ducati 900 SS (1978), la Yamaha TZ 750 (1978), la MV Agusta 500 (1972) ou encore BMW S 1000 RR (2019).
On pourra cependant regretter qu’il n’y ait pas plus de motos à disposition. Sans doute un choix réfléchi au regard du travail réalisé sur chacune d’entre elles, tant en termes de reproduction visuelle que physique.

Tourist Trophy 2 isle of man TT2 ride on the edge

Le Project Cars de la moto
Chaque moto bénéficie d’une multitude de détails pour tirer l’expérience de jeu vers le réalisme : le niveau d’essence, la température du moteur et l’usure des pneus font partie intégrante des nombreux paramètres pris en compte lors du pilotage. D’autant que ceux-ci dépendent entièrement de l’usage que fait le joueur de sa moto. Ainsi, être systématiquement dans les tours avec certaines machines ne vous aidera pas à finir une course convenablement et nuira aux performances de votre machine.
Un aspect intéressant qui rappelle les plus grandes simulations auto du genre, de GTR à Project Cars.

TT Isle of Man 2 - Ride on the Edge game snaefell mountain

Manette en main
Ce qui frappe au premier abord, c’est tout l’aspect sonore. Le sound design est proche de la perfection : les sons de moteurs, le bruit du vent qui change selon la vue et les décors traversés, les encouragements de la foule, les sifflements de l’admission... On s’y croirait ! Rien d’étonnant : les prises de son ont été effectuées sur les « vraies » motos.

La nouvelle vue subjective « dans le casque », sidérante de réalisme, constitue le point fort de ce nouvel opus. Rarement une telle vue n’aura été aussi jouable ? Aucun doute possible : « TT Isle of Man 2 » a bien été pensé pour être joué derrière l’écran de son intégral, à l’inverse des vues objectives. Et contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, la visibilité est impeccable et permet de bien appréhender les virages, même si le jeu ne pardonne aucune faute. Le moindre petit saut de trottoir et c’est la pelle assurée. De même, lorsqu’on jauge mal la gâchette de gaz, c’est le burn-out immédiat dans le décor.

helmet view tourist trophy TT 2 isle of man ride on the edge game

Chaque moto se pilotant différemment, il faudra correctement s’entrainer pour toutes les maitriser. Apprendre chaque tracé, malgré l’aide visuelle aux trajectoires est également indispensable pour ne pas finir sur le carreau dans les courbes.
Mais le soft de KT Racing donne envie d’apprendre à y jouer, tant les sensations sont grisantes dès le départ : on ressent la moto sur une simple manette, jusqu’à fantasmer une borne d’arcade façon Hang-On pour pleinement en profiter.

Mais que les frileux se rassurent : au bout d’une vingtaine de minutes, on commence à comprendre le caractère de notre moto, ce qui lui plait ou pas, comme en vrai. Ainsi, chaque virage serré pris comme Julien Toniutti devient amusant et valorisant.

La simulation de moto ultime ?
Vous l’aurez compris, ce TT Isle of Man 2 - Ride on the Edge est un excellent jeu de moto orienté simulation. Si vous deviez ranger un jeu aux cotés de votre collection de jeux MotoGP ou SBK, c’est bien celui-ci.

Le titre sera disponible dès le 19 Mars prochain sur PC, PS4, Xbox One, puis au mois de Mai sur Nintendo Switch.

Publicité