Grégory Leblanc a été une nouvelle fois titré champion de France de Superbike sur sa Kawasaki, le 27 septembre sur le circuit d’Albi (81). David Checa (Yamaha) termine vice-champion de France et Sébastien Gimbert (Honda), sur la troisième marche du podium.

En catégorie Stocksport, Kenny Foray (Yamaha), déjà champion lors de la course précédente sur le circuit Carole (93), remporte l’épreuve d’Albi. Baptiste Guittet (Suzuki) vient de très belle manière monter sur la deuxième marche du podium tandis que Romain Maître (Suzuki), champion de France Promosport 1000 cm3 l’année dernière qui faisait ses premiers tours de roues en Stocksport cette année, vient se placer 3e dans cette catégorie.

Résumé de la première course à Albi (81) (avec la FFM)
Superbe départ de Sébastien Gimbert, qui bondit de la 2e ligne et vire en tête au premier virage. Cela ne durera qu’un court instant car au passage sur la ligne droite Tarn Passion Moto, le pilote n°7 est relégué 3e.

Car David Checa le sait, il doit remporter la manche pour conserver un espoir de titre. Le Catalan ne tarde pas à prendre la course en main et boucle le premier tour en tête, suivi de très près par le pilote de la Kawasaki n°1 Grégory Leblanc. La 2e position suffit à ce dernier pour s’assurer du titre. Il ne tentera pas d’assaut trop engagé sur son challenger et ne sera jamais vraiment inquiété. Grégory Leblanc remporte, à l’expérience, le titre de champion de France Superbike. Pour la 3e fois d’affilée.

L’autre pilote du GMT 94, Kenny Foray, vit un départ compliqué et part 4e. Il revient peu à peu dans la roue de Gimbert et parvient au terme d’un assaut foudroyant à le dépasser. Il tente ensuite de rejoindre le duo de tête mais ces derniers restent hors de porté, avec une avance de plus de 5 secondes.

Le pilote du team Honda Race Experience ne sera plus inquiété jusqu’à la ligne d’arrivée et termine la course à la 4e place. Dans le 11e tour, le pilote du Val-de-Vienne-Moto, Gregg Black (Suzuki), alors 5e, chute sans gravité mais ne peut terminer la course. Il laisse le pilote Stock situé dans sa roue, Baptiste Guittet (Suzuki), gagner une place au scratch.

En stock, on retrouve Baptiste Guittet à la première place de la catégorie, suivi de Anthony Dos Santos (Yamaha) et Romain Maître (Suzuki).

Résumé de la deuxième course à Albi (81) (avec la FFM)
Le départ est donné pour 16 tours suite à un contretemps. Premier fait marquant, Kenny Foray ne prend pas le départ suite à une panne mécanique pendant le tour de chauffe.

Sébastien Gimbert laisse une nouvelle fois ses concurrents sur place au départ, mais le scénario du matin se répète et les pilotes Kawasaki n°1 et Yamaha n°94 ne mettent que 3 tours pour reprendre le leadership.

Au 9e tour, le pilote catalan fait les freins au nouveau champion de France au virage du karting et s’empare de la tête. Gimbert revient lui aussi et le trio de tête se resserre en moins d’une demie seconde. Le triple champion de France veut finir en beauté et fait le forcing sur le pilote n°94, mais l’expérience de celui-ci lui permet de résister et de s’offrir un doublé en terre tarnaise. Grégory Leblanc monte à nouveau sur la deuxième marche du podium devant le pilote du team Honda Race Experience.

En Stock, Baptiste Guittet bien parti, montre une belle résistance et pointe à la 4e position. Il tente de contenir les assauts furieux de son coéquipier du team LMS, Greg Black. Mais le pilote de la Suzuki Evo craque au 7e tour, et termine néanmoins 5e pour la deuxième fois du week-end.

En vidéo, le résumé des courses du dimanche 27 septembre à Albi :

Dans la Boutique Motomag.com

Retrouvez nos DVD « Pilotes de légende » en coffret ou à l’unité
Voir aussi nos livres :
- Le chrono ne ment pas…1 de Steven Casaer (le pilotage)
- Le chrono ne ment pas…2 de Steven Casaer (réglage de la moto)

Publicité

Commentaire (0)

Publicité