Après avoir piqué une grosse colère, Anne-France Dautheville décide, sur un coup de tête, de partir pour un tour du monde à moto en solo. La jeune femme entend ainsi répondre aux mécréants selon lesquels elle aurait effectué son raid Orion Paris-Ispahan en 1972, non pas au guidon de sa Moto Guzzi, mais en camion.

Nous sommes dans les années 70, donc. Pour laver l’affront, Anne-France enfourche à Montréal une Kawasaki GA5, un 2 temps de 100 cm3. Et là voilà partie pour 5 mois d’aventure motocycliste, le temps de rejoindre Paris par l’Ouest, via le Canada, les 2 500 km de piste de l’Alaska Highway (non asphaltée à l’époque), le Japon, l’Inde, le Pakistan, l’Afghanistan, l’Iran, la Turquie…

Éloge de la lenteur
« Et j’ai suivi le vent » constitue le carnet de voyage de ce périple épique où les rencontres, tant humaines que géographiques, occupent une place centrale. Il a été publié une première fois par Flammarion.

« A moto, le corps est pris en charge par le vent et le mouvement de la machine. C’est un état mental, presque proche de la méditation que procurent les grandes routes à moto », raconte la femme qui collaborera longtemps avec Moto Revue à son retour.

A l’image de son auteure, dont nous avons publié le portrait dans Moto Magazine n°337, « Et j’ai suivi le vent » porte sur le monde un regard empli d’humour et d’humanité. Ce collector, introuvable jusqu’à sa toute récente réédition, est à glisser d’urgence dans sa sacoche réservoir pour les vacances.



Récit de voyage
« Et j’ai suivi le vent »
par Anne-France Dautheville
Petite biblio Payot voyageurs
368 pages ; 8,90 €






Le portrait de l’auteure dans Moto Magazine

Le portrait d’Anne-France Dautheville est publié Moto Magazine n°337 (mai 2017)
- Disponible en vente par correspondance au prix de 5,00 euros
- Disponible en version PDF au prix de 3,90 euros
- Pour ne rater aucun numéro, abonnez-vous en ligne !


Publicité

Commentaire (0)

Publicité