PUBLICITE DE MARQUE REALISEE PAR DISCOUNT-PNEUS.COM & TIRENDO

Il convient de vérifier la pression et le gonflage de ses pneus
moto
régulièrement.

Cela permet d’éviter tout incident sur la route : mauvaise manipulation, usure, fissuration et mauvais gonflage des pneus ne font pas bon ménage et peuvent entraîner une perte d’adhérence, de performance, et un freinage plus difficile.

Recommandations du constructeur

Pour éviter tout problème il faut suivre les recommandations du constructeur concernant le gonflage et la pression des pneus moto. Ces indications se trouvent dans le manuel d’utilisation de la moto remis lors de la vente.

Habituellement, il y a deux recommandations, l’une pour l’usage solo et la seconde pour le duo avec une différence de 0.05 à 0.1 bar, généralement plus élevée à l’arrière.

Pour atteindre la bonne température lors de la conduite, le contrôle de la pression des pneus doit être fait à froid.

Pression plus haute ou plus basse : quelle incidence ?

Certains pilotes préfèrent des pressions plus faibles parce qu’ils croient que cela leur donne plus d’adhérence et que le pneu crée une plus grande empreinte. D’autres considèrent qu’une pression plus basse des pneus leur apporte un meilleur confort de conduite .

Cependant, les pressions inférieures à celles recommandées (même avec une très faible marge) peuvent augmenter la quantité de chaleur produite à l’intérieur d’un pneu, y compris après de courtes distances. Cela peut alors accélérer l’usure du pneu. Ces pressions inférieures affectent également la forme et la surface de contact du pneu en charge, affectant considérablement les performances et la conduite, même sur de courtes distances. En conclusion, des pressions plus faibles ne sont pas recommandées tant pour les performances et que pour des raisons de sécurité.

Un sur-gonflage des pneus est également déconseillé. Il n’augmente pas la capacité de charge de la moto, et accélère l’usure des pneus à l’intérieur et à l’extérieur.

Le point de vue des manufacturiers

La question de la pression des pneus devient un peu plus complexe quand on la regarde du point de vue des fabricants de pneus. Alors que les constructeurs de moto ont tendance à simplifier leurs recommandations, certains fabricants de pneus peuvent fournir une variété de pressions en fonction de la vitesse maximale, de la charge maximale et même de la température ambiante. Ce paramètre a son importance en Europe où les routes peuvent être glacées et les limitations de vitesse différentes sur les autoroutes.

Si vous avez une conduite sportive, ou roulez en duo avec des bagages pour faire des balades à des vitesses soutenues, vous pouvez envisager des pressions légèrement plus élevées que le constructeur ne le recommande. Dans ce cas, assurez-vous qu’elles ne sont pas supérieures à celle indiquée sur le flanc du pneu de la moto.

Contrôle de la pression des pneus : toujours à froid.

Pour mesurer la pression des pneus, vérifiez-là toujours à froid avant de prendre la route. Une fois que le pneu se réchauffe lors de son utilisation, la pression va augmenter, de sorte que la mesure sera inexacte. Les pressions recommandées dans votre manuel d’utilisation sont toujours présumées être prises lorsque le pneu est froid.

Publicité
Publicité