En images

Pour protester contre la volonté du gouvernement de limiter la vitesse maximum de circulation à 80 km/h sur le réseau secondaire, 5 à 600 équipages motocyclistes venus de l’Orne (61), de l’Eure-et-Loir (28), de la Sarthe (72) et même du Calvados (14) se sont rassemblés ce samedi 3 mars 2018 devant le Palais de justice de la ville d’Alençon (préfecture de l’Orne).

Quelques automobilistes
Plusieurs associations d’automobilistes professionnels et de loisirs avaient aussi appelé leurs adhérents à se joindre aux motards. Mais seuls quelques automobilistes, surtout professionnels de la route (taxis et ambulanciers), étaient présents.

Manif à pied
Tout au long de la manifestation pédestre jusqu’à la préfecture de l’Orne, dans la sono et avec sa faconde habituelle, l’animateur de la FFMC 61, exhortait les Alençonnais présents sur les trottoirs, à participer à la manifestation « Il ne suffit pas de râler devant sa télé, son ordinateur et dans les bars ! ».

« S’il le faut, nous bloquerons aussi les autoroutes ».
Cependant, pour impopulaire que soit cette loi chez l’ensemble des usagers de la route, force est de constater que les motards sont bien les seuls à agir en force pour ne pas se laisser encore et toujours tondre comme des moutons. La FFMC61 appellera à manifester à nouveau à Alençon et à Flers dans les jours à venir et ne s’interdit pas de procéder à des blocages d’autoroutes si elle ne parvient pas à obtenir une oreille réellement attentive des autorités.

 - 
Publicité

Commentaire (0)

Publicité