Il aura fallu être patient ce dimanche pour assister à la première course MotoGP de la saison 2017 au Qatar. La pluie s’est invitée à l’instant ou les pilotes s’élancaient pour le tour de chauffe. Le départ a finalement été retardé de 45 minutes.

Et au de terme de cette première manche du championnat du monde, Maverick Vinales s’est imposé pour sa première sortie au guidon de la Yamaha YZR-M1. Il est le deuxième plus jeune pilote à gagner une course sur deux machines différentes (Suzuki à Silverstone en 2016 et Yamaha au Qatar 2017).

Zarco on fire !

Pourtant, à l’extinction des feux, Vinales s’est fait griller la politesse par Andrea Iannone (Suzuki) et le débutant Johann Zarco. Le double champion du monde Moto2 en titre (4e sur la grille) a pris les commandes dès l’entame de l’épreuve.

Le Cannois a même imprégné le rythme et creusé l’écart sur ses poursuivants avant de chuter. Malgré la chute, Zarco peut quitter le désert qatari avec le sourire. Il aura réussi à mener les débats devant les ténors lors dès son premier GP. Respect ! Quelques instants plus tard, il a été imité par Andrea Iannone (Suzuki). Le Transalpin a perdu l’avant alors qu’il se bagarrait dans le top3.

Dovi vs Vinales

Après la chute de ce dernier, ce sont Andrea Dovizioso, Maverick Vinales et Valentino Rossi qui ont fait le show. Dovi et Vinales se sont livrés une lutte incroyable, avec de superbes dépassements. Les deux hommes se sont arsouillés jusqu’au drapeau à damier.

Rossi de 10e à 3e

Valentino Rossi a vécu un week-end très compliqué. Souvent relégué à presque une seconde de son coéquipier pendant les essais, The doctor a réussi une remontée comme il sait le faire. 10e sur la grille, l’Italien a lentement grappillé, pour finalement recoller aux deux leaders lors du derniers tiers de course. Il ne manquait pas grand chose pour que la bagarre se finisse à trois.

Marquez assure les points

Que dire de Marc Marquez (Honda). Le champion du monde était annoncé comme l’autre grand favori de l’épreuve (avec Vinales). Mais juste avant le départ, il a opté pour une gomme medium à l’avant alors qu’il avait démontré être plus performant avec le hard. Bref, ce choix lui coûte cher. Longtemps aux avant-posts, Marquez a du laisser partir Dovi,Vinales et Rossi dans les six derniers tours. Il assure néanmoins les points de la 4e place. Dani Pedrosa complète le top 5.

La perf du jour est à mettre au crédit d’Aleix Espargaro. Le pilote officiel Aprilia glane les points de la 6e place avec une moto dite moins performante que la concurrence. Loris Baz aussi peut-être fier de son résultat (12e). Il termine dans les pots d’échappement de Lorenzo, avec une machine de 2015, rien que ça.

Des débuts difficiles pour Lorenzo chez Ducati

La première course de Jorge Lorenzo chez Ducati ne restera pas dans les annales. Après 9 années à piloter la Yamaha, le n°99 aura besoin de temps pour s’adapter. Parti 12e, il s’est retrouvé 14 avant de conclure son premier week-end chez les Rouges en 11e position.

À noter que d’autres pilotes sont partis à la faute : Cal Crutchlow (Honda), Danilo Petrucci (Ducati), Alvaro Bautista (Ducati).

Top 5 du championnat du monde MotoGP

1. Maverick Vinales (ESP/Yamaha) : 25 points
2. Andrea Dovizioso (ITA/Ducati) : 20 points
3. Valentino Rossi (ITA/Yamaha) : 16 points
4. Marc Marquez (ESP/Honda) : 13 points
5. Dani Pedrosa (ESP/Honda) : 11 points

Le prochain Grand Prix se tiendra en Argentine, du 7 au 9 avril 2017.

Publicité

Commentaire (0)

Publicité