199, c’est le nombre de points que détiennent Marc Marquez et Andrea Dovizioso. Au terme du Grand Prix de Saint-Marin à Misano, Marc Marquez s’est imposé sous la pluie. Après avoir abandonné sur une casse mécanique à Silverstone, le champion du monde en titre s’est bien relancé. Cette victoire, la quatrième de la saison, lui permet de repasser en tête du championnat, à égalité de points avec Andrea Dovizioso. Les deux hommes ont également le même nombre de victoires.

Petrux si proche de sa première victoire

Mais le héros du jour s’appelle Danilo Petrucci (Pramac Ducati). L’Italien aime ces conditions et il l’a une nouvelle fois prouvé. Parti depuis la 3e ligne sur la grille de départ, « PetuX » a doublé coup sur coup, Cal Crutchlow, Johann Zarco, Aleix Espargaro, Maverick Vinales, Andrea Dovizioso et enfin Marquez. Le pilote Ducati a ensuite profité de la chute de Jorge Lorenzo, alors leader, pour se porter en tête. Puis, il a mené la danse toute la course. Enfin presque. C’était sans compter sur la hargne de Marquez qui s’est montré de plus en plus pressant à deux boucles du drapeau à damiers. Ce dernier a attaqué Petrucci dans l’ultime tour pour s’offrir son quatrième succès de l’année.

Lorenzo au top... puis la chute

Jorge Lorenzo aurait pu être « l’autre belle surprise » du jour. Auteur d’un départ canon, le n°99 a mené les premiers tours avant de faire un high-side à la sortie du virage 6. Néanmoins, Lorenzo prouve qu’il est de mieux en mieux au guidon de la Ducati Desmoscedici 17. Quatrième en Autriche, 5e à Silverstone, rapide sous la pluie et le sec à Misano, il n’est pas impossible de revoir l’Espagnol sur un podium d’ici la fin de la saison. Surtout que des circuits comme Motegi ou encore Phillip Island pourraient bien convenir au duo pilote-moto.

Vinales sauve les meubles

Même si son résultat n’est pas "mauvais", on peut dire que Maverick Vinales a fait la mauvaise opération du week-end. Auteur de la pole position, le pilote Yamaha officiel n’a pas été en mesure de suivre les hommes de tête dans ces conditions délicates. Il sauve quand même de gros points, ce qui lui permet de rester pleinement dans la course au titre.

Michele Pirro, le pilote test de Ducati était de la partie ce week-end à Misano. Et comme chaque année, il n’est pas venu faire de la figuration. S’il a connu des difficultés lors des qualifications (11e), Pirro est remonté jusqu’à la 5e place lors de l’épreuve. Jack Miller (Marc VDS Honda) et Scott Redding (Pramac Ducati) ont eux aussi profité de ces conditions piégeuses pour s’illustrer. Ils terminent respectivement 6et 7e. Quant à Alex Rins (Suzuki), il signe sont meilleur résultat en MotoGP avec le gain de la 8e position. Jonas Folger (Tech 3 Yamaha) et Bradley Smith (KTM) complètent le top 10.

On notera aussi la très grosse contre-performance de Dani Pedrosa (Honda) sous la pluie. Il finit à 1 minute 38 de son coéquipier Marc Marquez... D’autres que lui ont vécu un calvaire. En plus de Lorenzo, Lowes, A.Espargaro, Iannone et Barbera n’ont pas rallié la ligne d’arrivée.

Panne d’essence pour Zarco

Johann Zarco n’a vraiment pas été verni. Superbe qualification, 6e sur la grille, bon départ. La 7e place lui tendait les bras. Mais le Français a été victime d’une panne d’essence à seulement une centaine de mètres de l’arrivée. Il finit à la poussette pour arracher le point de la 15e place. Vraiment dommage

Ca va se jouer jusqu’à la fin...

Au général, Marquez et Dovi sont à égalité avec 199 points chacun, Maverick Vinales les talonne. Il pointe à 16 unités des leaders. Malgré son absence, Rossi conserve la quatrième place.

Classement du championnat du monde MotoGP

1. Marc Marquez (ESP/Honda) : 199 points
2. Andrea Dovizioso (ITA/Ducati) : 199 points
3. Maverick Vinales (ESP/Yamaha) : 182 points
4. Valentino Rossi (ITA/Yamaha) : 157 points
5. Dani Pedrosa (ESP/Honda) : 150 points
6. Johann Zarco (FRA/Tech 3 Yamaha) : 110 points
7. Danilo Petrucci (ITA/Pramac Ducati) : 95 points
8. Cal Crutchlow (ANG/LCR Honda) : 92 points
9. Jorge Lorenzo (ESP/Ducati) : 90 points
10. Jonas Folger (ALL/Tech 3 Yamaha) : 84 points
15. Loris Baz (FRA/Avintia Ducati) : 39 points

Le reste de la saison s’annonce toujours plus passionnant. Vivement la prochaine course en Aragon (Espagne), qui se tiendra du 22 au 24 septembre 2017.

crédit photo : motogp.com

Publicité

Commentaire (1)

Publicité