Au terme d’un Grand Prix maîtrisé de bout en bout, Marc Marquez a remporté le Grand Prix de Jerez en Espagne, quatrième épreuve du championnat du monde MotoGP 2018. Pour la première fois cette saison, Marquez s’empare de la tête du classement général. Sa victoire couplée aux déboires de ses adversaires font que l’Espagnol signe la grosse opération comptable du week-end.

Honda et Ducati au-dessus

Deux mondes séparaient les Honda et Ducati officielles de tout le reste du plateau. Jorge Lorenzo a réalisé le holeshot, devant Dani Pedrosa et le Français Johann Zarco. Parti depuis la 5e place sur la grille de départ, Marc Marquez a effectué des premiers tours « prudents » avant de passer à l’attaque. Une fois en tête il s’est littéralement mis en mode qualif pour créer un écart avec ses poursuivants.

Derrière le champion du monde en titre, la lutte a été âpre pour les places d’honneur. Jorge Lorenzo, Andrea Dovizioso et Dani Pedrosa ne se sont pas lâchés. Mais Dovi, qui semblait être le plus à l’aise dans ce groupe, a buté plusieurs tours derrière son coéquipier. Et le drame est survenu !

Accrochage entre les ténors

Au bout de la ligne droite qui se situe au milieu du tracé, Dovi a fait les freins sur Lorenzo, mais élargissait, ce qui permettait à Lorenzo de mieux se replacer pour la sortie du virage. Mais au même moment, Pedrosa, un peu opportuniste, a essayé de profiter de la situation en s’infiltrant à l’intérieur. Malheureusement, il n’a pas vu revenir sur la trajectoire son compatriote, et le contact a été inévitable. Effet domino : Pedrosa a heurté Lorenzo qui a touché Dovi, résultat : les trois hommes au tapis.
Heureusement, personne n’a été blessé dans cette mésaventure. Et aucun des pilote n’est à blâmer. La commission de course n’a d’ailleurs sanctionné personne.

Zarco deuxième du championnat

Johann Zarco qui était sagement installé à la 5e place n’en demandait pas tant. Le Tricolore a bénéficié des abandons pour grimper sur la deuxième marche du podium. Avant de se rendre au Mans dans quinze jours (20 mai 2018), le pilote Tech 3 s’accapare la 2e place du championnat du monde.

Si Zarco a pu gérer sa fin de course. Ce ne fut pas le cas d’Andrea Iannone (Suzuki), Danilo Petrucci (Pramac Ducati), Valentino Rossi (Yamaha) et Jack Miller (Pramac Ducati) qui se sont arsouillés pour la dernière place du podium jusqu’au drapeau à damiers. C’est finalement le « Maniac » (Iannone) qui s’est imposé dans ce groupe. Il signe un deuxième podium consécutif après celui glané à Austin. C’est le troisième podium pour Suzuki en quatre courses (Rins 3e en Argentine). Maverick Vinales (Yamaha), Alvaro Bautista (Aspar Ducati), Franco Morbidelli (VDS Honda) et Mika Kallio (KTM) ferment la marche du top 10.

A noter que d’autres concurrents n’ont pas rallié l’arrivée. Cal Crutchlow (LCR Honda) qui avait une grosse carte à jouer, surtout après avoir signé la pole, a chuté dans les premiers tours. Tout comme Tom Lüthi (VDS Honda) et Alex Rins (Suzuki). Aleix Espargaro (Aprilia) a également été contraint à l’abandon, mais ce dernier a été victime d’un incident technique sur sa machine.

Classement du championnat du monde MotoGP 2018

1. Marc Marquez (ESP/Honda) : 70 points
2. Johann Zarco (FRA/Tech 3 Yamaha) : 58 points
3. Maverick Vinales (ESP/Yamaha) : 50 points
4. Andrea Iannone (ITA/Suzuki) : 47 points
5. Andrea Dovizioso (ITA/Ducati) : 40 points
6. Valentino Rossi (ITA/Yamaha) : 40 points
7. Cal Crutchlow (ANG/LCR Honda) : 38 points
8. Jack Miller (AUS/Pramac Ducati) : 36 points

Le prochain Grand Prix aura une saveur particulière puisqu’il se tiendra au Mans en France (18 au 20 mai). L’année passée, Johann Zarco avait mis le feu en terminant deuxième. En 2018, il arrive 2e du championnat du monde. Les Yamaha se sont toujours bien comportées dans la Sarthe. Alors pourquoi ne pas espérer le voir gagner à domicile. Verdict le 20 mai prochain. Rendez-vous sur motomag.com

Publicité

Commentaire (1)

Publicité