Le suspense reste entier en cette fin de saison MotoGP 2017. Andrea Dovizioso (Ducat) a remporté le Grand Prix du Japon à Motegi après s’être livré un splendide mano à mano avec Marc Marquez.

Un remake de l’Autruche, mais sous la pluie

Sous la pluie, les deux hommes ont offert un spectacle incroyable dans les trois derniers tours de la course, s’attaquant à de multiples reprises. Comme en Autriche, Andrea Dovizioso a su résister au champion du monde en titre. Et comme en Autriche, Marquez a tenté une attaque très audacieuse dans la dernière chicane du tracé. En vain. Cette victoire permet à Dovizioso de se maintenir dans la course pour le titre (11 pts de retard au général alors qu’il reste 3 courses à disputer).

Vinales dit surement adieu au titre

Le titre se jouera probablement à deux. En effet, Maverick Vinales, le troisième prétendant à la couronne n’a pas réalisé une bonne course. Il est vrai que la Yamaha M1 2017 n’a jamais performé sous la pluie cette saison. Résultat ? Une 14e place lors des qualifications et une maigre 9e place à l’arrivée. Avec 41 points de retard, il lui faudra un miracle pour revenir dans la lutte.

Suzuki retrouve des couleurs... sous la pluie

Il faut souligner la belle performance en course de Danilo Petrucci (Pramac Ducati). L’Italien grimpe pour la 4e fois sur le podium cette saison. Les pilotes officiels Suzuki s’en sont bien tirés dans ces conditions piégeuses. Andrea Iannone (4e) devance son coéquipier Alex Rins qui obtient son meilleur résultat de la saison.

Dommage pour Johann Zarco. Le Français, auteur de sa deuxième pole position en MotoGP n’a pas résisté. Il termine néanmoins à la 8e place et demeure le premier pilote Yamaha. Quant à Loris Baz, il s’adjuge un joli top 10.

La seizième course du championnat du monde MotoGP se tiendra en Australie, du 20 au 22 octobre 2017.

photo : motogp.com

Publicité

Commentaire (1)

Publicité