En images

Moto Tour 2013 jour 3 : Side-cars Moto Tour 2013 jour 3 : bonne affaire Moto Tour 2013 jour 3 : Classiques Moto Tour 2013 jour 3 : Espoir

Avec sa MV Agusta Brutale, Maxime Mettra ne se laissera pas impressionner par ces conditions et mettra du « gros gaz », tout comme Sébastien Lagut et Sébastien Faure qui ont fait chanter le monocylindre de leurs Yamaha supermot’. Avec sa KTM, Julien Toniutti aussi est passé à l’offensive pour rattraper le retard accumulé lors des deux premières journées. Suivent Denis Bouan et Florent Derrien, qui a connu des problèmes d’embrayage.

Rythme élevé

Dans les deux autres spéciales de l’étape, avec des conditions bien plus favorables, Bouan remet les pendules à l’heure en effectuant des chronos impressionnants. Julien Toniutti, très en forme aujourd’hui, fait deux fois deuxième avec des chronos de métronome. Sur les deux spéciales, Laurent Filleton (Aprilia), Bruno Schiltz (Triumph), Jérémy Poncet (KTM) et le pilote de vitesse Anthony Dos Santos (Yamaha) se sont eux aussi mis en évidence.

Ils remontent tous au classement et cherchent à ne pas se faire distancer, comme ça été le cas aujourd’hui pour Florent Derrien qui semblait pourtant être le seul à pouvoir suivre le rythme imposé par Bouan. Un peu en retrait aujourd’hui, le jeune pilote sarthois ne devrait pas tarder à répliquer avec son monocylindre.

Au classement général, ils ne sont plus que 9 pilotes à être dans la même minute après trois étapes (voir classement en lien) et parmi tous ces jeunes, il fait vraiment plaisir d’y trouver Patrick Curtat. Ce jeune papy de Gap est un des rares pilotes à réussir à se placer dans le haut du classement en pilotant à vue (c’est son choix), sans reconnaissances préalables des spéciales.

Autres catégories

Dans les autres catégories, à signaler toujours le cavalier seul de l’équipage Hervé Laur et Marie-Laure Ferrieu. Non seulement ils dominent la catégorie Side-car avec leur KTM/Choda, devant Cristhophe Bourdier/Vincent Marty (Voxan) et Bruno Magain/Eric Bulot (Suzuki), mais ils rentrent dans le top 20 au classement général.

Chez les Scooters en revanche, ce sont les deux Honda Integra de Mathieu Bruneau et Sébastien Donot qui l’emportant sur l’armada de Yamaha T-Max, dont la chef de file est Barbara Collet.

Chez les Classiques, cavalier seul aussi de Renaud Fanon sur Honda XL 600 RM ; il est tout simplement impressionnant, pour deux raisons. Un, il domine outrageusement la catégorie pourtant bien fournie et de deux, il se place avec son monocylindre de 40ch de 1986 à la 21e place au général. C’est tout simplement du jamais vu sur un Moto Tour. Pourtant, Nick Ayrton et sa Suzuki GSX-R (actuellement 43e au scratch) ainsi que tous les autres passionnés de la catégorie ne sont pas là pour baisser les bras…

Publicité

Commentaire (1)

Publicité