En images

Nous partîmes 500 mais par un prompt renfort...
À Belfort, des renforts du Nord Franche-Comté, d’Alsace et des Vosges ont rejoints les motards du Doubs. Le parking de l’Arsenal, au pied du fameux Lion, était trop petit pour accueillir les participants venus dire « non » aux nouvelles mesures gouvernementales, en tête desquelles figure le fameux 80 km/h.

Allumer le feu
À 15h, le cortège a pris la direction de Sevenans, d’Argiésans, le tout ponctué d’arrêts fréquents, pour terminer son périple devant la préfecture de Belfort. Entre autres animations marquantes, les motards en colère, rassemblés devant le bâtiment officiel, ont assuré la crémation d’un radar factice.

 - 
Publicité

Commentaire (0)

Publicité