C’est sous un beau soleil d’automne qu’a eu lieu la 16e édition du salon Automédon, au parc des expositions du Bourget, en Seine-Saint-Denis, les 8 et 9 octobre derniers. Une expo qui a attiré 17 000 visiteurs, un joli score pour les organisateurs.

L’ancienne à la Une
De la pièce détachée aux objets vintages et rétro, en passant par les jouets et autres revues, pas moins de 370 exposants (336 en 2015) ont permis aux visiteurs de découvrir le royaume et l’univers de l’ancienne. La bourse extérieure était d’ailleurs plutôt bien fournie.

Autos et motos
Cet évènement a cette particularité de réussir un savant mélange entre les passionnés d’automobiles de collection et, dans une moindre mesure, ceux de motocyclettes. Ces derniers occupent un espace à part, Motorama, dont c’était la 7e édition.

Hommage au Monte-Carlo
Afin d’illustrer au mieux le monde de la collection et de la compétition, l’organisateur a décidé de rendre un hommage cette année au Rallye Monte-Carlo. Cette épreuve mythique, née en 1911, n’était pas une compétition à l’origine, mais plutôt un moyen d’attirer la jet-set sur le rocher monégasque. Par la suite, il a été transformé en véritable rallye comptant pour le championnat européen de Grand-tourisme.

Italiennes en force
Autour des clubs, professionnels, marchands, artisans, préparateurs, l’espace Motorama présentait des modèles rares ou mythiques. Aermacchi, Benelli, Ducati, Morini, Guzzi, Laverda, MV Agusta, Vespa, Lambretta, Rumi… pas moins de 35 machines italiennes, reconnues pour leurs exploits sportifs, étaient exposées par le Performance Ducati Club de France et les clubs de marques. Un autre podium, élaboré par l’écurie Gérald Motos, fut consacré aux motos des 24h du Mans. Le Triton club de France et le Triumph Owner’s club ont quant à eux réuni une vingtaine de machines historiques sur le troisième podium.

L’expo se poursuit à l’extérieur
Mais une des caractéristiques de ce salon est sans nul doute son parking visiteurs réservé aux véhicules de collection. Gratuit, il a été augmenté à 1 300 places, et a permis de découvrir des machines d’exception.

À l’instar des années précédentes, le parking 2-roues est resté gratuit pour tous types de motos. Et comme l’an passé, la consigne casque et la sécurité du parking furent assurées par les antennes d’Ile-de-France de la Fédération française des motards en colère (FFMC), ces dernières tenant également un stand d’information sur le salon.

Publicité
Publicité