En images

Les 27 et 28 mai a eu lieu la 3e manche du championnat de France Superbike (FSBK) sur le circuit de Lédenon, sur les hauteurs de Nîmes dans le Gard. Devant plusieurs milliers de spectateurs, se sont affrontés les pilotes et teams des catégories Superbike, Superbike Challenger, European Bikes, Honda CBR 500 R Cup, Supersport, Pirelli 600, Pré-Moto3 et Side-cars F1 et 600.

Ça chauffe !
Sous un soleil de plomb et une chaleur écrasante durant tout le week-end, les mécaniques et les hommes ont été mis à rude épreuve. Surtout à Lédenon, où le circuit, long d’un peu plus de 3 km avec un dénivelé impressionnant, est réputé pour être très physique. De quoi donner de belles passes d’armes...

Du beau spectacle
L’étape gardoise du FSBK est toujours très attendue et, malgré quelques chutes sans gravité, les courses ont enchanté les spectateurs. Des bagarres à tous les niveaux, des événements de courses entraînant des changements de leaders... le spectacle était au rendez-vous sur la piste surchauffée.

Avec des courbes lentes, rapides, des descentes énormes, des montées donnant sur des virages complètement aveugles, ce circuit s’apparente à de véritables montagnes russes pour moto.

Foray fonce vers le titre
Dans la catégorie reine du Superbike, c’est un Kenny Foray déjà en tête du classement général provisoire sur BMW, qui a remporté les 2 manches tout en maîtrise. Impérial, il a réalisé le meilleur temps des deux séances qualificatives. Lors des deux courses, aucun concurrent n’a réussi à passer, ne serait-ce qu’une roue, devant le pilote Tecmas.

Au classement provisoire du FSBK, Kenny Foray possède une confortable avance, avec 114 points, devant David Perret (77 points) et Étienne Masson (57 points).

Prochain rendez-vous les 17 et 18 juin sur le circuit vallonné de Pau Arnos (64) !

 - 
Publicité

Commentaire (0)

Publicité