En vidéo

Motards de la police 3.0
Dubaï serait-il en train d’inventer le futur de la police motocycliste. C’est en tous les cas ce qu’essaient de nous faire croire les Emirats Arabes Unis après avoir dévoilé, à grand renfort de communication, deux projets d’un nouveau genre. Les deux motos exposées au Gitex 2017 - le plus grand salon du Moyen-Orient dédié aux nouvelles technologies – sont assez étonnantes.

Moto volante
La première moto n’a en fait plus grand chose à voir avec le deux-roues que nous connaissons si ce n’est d’offrir une selle à son pilote. Les roues ont été remplacées par quatre grosses hélices qui permettent à la « moto » de s’élever dans les airs (voir vidéo). Baptisée Hoversurf Scorpion 3, cette machine vole à 5 mètres de hauteur à une vitesse maximale de 70 km/h. La vocation de l’engin est de permettre aux forces de police de surveiller la circulation et d’intervenir rapidement en cas de d’urgence sans être engluées dans les encombrements. Le Scorpion 3 possède également un mode drone. Il se pilote alors du sol à partir d’une télécommande et peut atteindre 100 km/h. Seul bémol, son autonomie risque d’en limiter grandement le rayon d’action. Avec seulement 25 minutes de batterie il devrait surtout permettre de constater les infractions autour du commissariat.

Moto espion
Autre innovation destinée à la police de Dubaï, la moto espionne. La machine, également électrique, se distingue d’une moto traditionnelle par la présence de huit caméras qui filment à 360°. La moto est destinée à se fondre dans la circulation et à filmer les conduites répréhensibles. Il suffit ensuite à la police de visionner les rushes pour identifier l’auteur de l’infraction et lui adresser la contravention idoine.

Alors, il est pas beau le futur ?

Photos : DR

Publicité

Commentaire (0)

Publicité