En images

Casque jet ou modulaire : bien choisir sa protection Casque jet ou modulaire : lequel choisir Casque jet bio : éthique, le Roof écolo Casque jet ou modulaire : double homologation

Fonction première, la protection. Rappelons qu’en France, pour qu’il soit autorisé à la vente, un casque doit se conformer à une norme d’homologation (le règlement ECE 22-05).
De ce point de vue, la résistance des calottes répond à une norme identique pour tous les casques moto, jets, intégraux ou modulables.
Jusqu’à récemment, les casques modulables étaient assimilés à des intégraux. Rouler mentonnière relevée était donc interdit. Or, depuis 2 ans, quelques modulables bénéficient d’une double homologation – intégral (lettre P sur l’étiquette cousue dans le casque) et jet (lettre J) – pour autoriser leur usage « relevé » en toute légalité.

Sécurité
Il va sans dire qu’avec sa mentonnière verrouillée, le modulable assure une très bonne protection.
À l’inverse, un jet ne protège évidemment pas d’un choc facial (d’où l’invention de l’intégral !).
Mais des constructeurs tentent de combler cette carence en ajoutant, qui un arceau placé dans le prolongement de l’écran (Schuberth J1), qui une mentonnière amovible (Nolan N43). Ces casques s’appellent des Crossover.
Autre avantage du jet, le champ de vision panoramique inégalable.

Confort
En matière d’insonorisation, les jets comme les modulables ne sont pas bons élèves par rapport aux intégraux, même s’ils ne cessent d’être améliorés. À 130 km/h, selon les marques, les jets affichent au sonomètre entre 92 et 100 dB et les modulables entre 81 à 102 dB (mesures Moto Magazine).
Dans tous les cas, sur long trajet, les bouchons d’oreilles préserveront vos tympans !
Le poids du casque influe aussi sur le confort, la fatigue et, en cas de choc, sur l’état des cervicales. En la matière, le jet est plus avantageux car plus léger (1 300 g en moyenne) alors qu’un modulable tourne autour de 1 800 g. Un point à surveiller même si les modulables offrent globalement une meilleure pénétration dans l’air.

Courants d’air
Sur les jets, un écran long est l’unique moyen de limiter les remontées d’air sur le visage et la présence d’une bulle sur la moto parfois indispensable sur route. Le modulable (à moins de rouler mentonnière ouverte) abrite forcément mieux, ce qui n’empêche pas quelques désagréables « fuites » sur les modèles bas de gamme. À l’inverse, il nécessite une ventilation et un antibuée efficace…

Aspects pratiques
Intérieur amovible, deuxième écran solaire ou jugulaire à crémaillère, ces
équipements existent dans les deux catégories. Evaluer leur praticité en magasin. Idem pour l’enfilage des lunettes, même si relever la mentonnière facilite l’opération. Enfin, à l’exception du Shark Evoline, pensez que les modulables laissent le visage exposé au vent mentonnière relevée, car l’écran remonte avec…

Au final, comme souvent, tout est question de préférence et le 2-en-1 parfait reste un fantasme. Certains « roule-toujours » ont tranché la question en optant pour deux casques, un jet et un intégral.

Dans la Boutique Motomag.com

Abonnez-vous à Moto Magazine. Retrouvez chaque mois nos tests d’équipements. Avec l’abonnement en ligne, économisez 20 % sur le prix au numéro, profitez de la version numérique offerte et bénéficiez immédiatement de remises sur de nombreux produits de la Boutique !

Publicité
Infos en plus
Publicité