En vidéo

Cette année, les développeurs ont bien travaillé pour pouvoir offrir aux joueurs une expérience motorisée la plus complète possible. Prenez le contrôle de multiples engins : muscle cars, hypercars, voitures de rallye, monster truck, bateaux, et avions de voltige, entre terre, ciel et mer, rien ne vous arrêtera ! Et les motos dans cette histoire ? Le jeu vous propose environ une trentaine de machines (la liste se complétera au fil des mises à jour) allant de la motocross aux supermotards, des machines de rallye raid aux roadsters puis aux sportives en allant jusqu’aux customs et baggers. Le tout customisable à souhait. Bref, il y en a pour tous les goûts.

Êtes-vous déjà monté sur une moto, messieurs les développeurs ?
Apparemment non ! La conduite à moto n’est pas encore à la hauteur. Le jeu est résolument arcade, ce qui ne pose pas de problème sauf pour les accros de la simulation. Les réactions des motos sont loin d’être réalistes. Le cas le plus frappant est en motocross. La bécane est très rigide : poser les roues là où on le souhaite devient très compliqué. D’autant plus que la caméra n’aide pas. En vue éloignée ou première personne, elle nous empêche d’anticiper correctement les prochains virages. Dernier point noir, les bugs de collision sont particulièrement présents.

S’amuser c’est le principal non ?
Néanmoins, the crew 2 reste plaisant à jouer. Les sensations de vitesse sont bonnes et surtout le jeu est fun. Oubliez l’histoire de vengeance du premier opus, ici, le but est simple : devenir le meilleur pilote toutes machines confondues et le faire en s’amusant ! Pour ça, des centaines d’activités réparties en 4 secteurs (street racing, freestyle, rally raid et pro racing) s’offrent à vous. De quoi tenir de longues heures sans lâcher la manette.

Qui est chaud pour un roadtrip ?
On ne pourrait finir l’essai du jeu sans parler de l’étendue de la carte. La totalité des Etats-Unis se trouve à votre disposition, à échelle réduite bien entendu. Une carte qui vous permet d’envisager des petits road-trips en Harley-Davidson sur la route 66, dans des forêts luxuriantes, des déserts arides ou des monts enneigés. Il vous faudra 40 bonnes minutes pour un trajet New York — Los Angeles. Mais une telle étendue a un prix… Bien que les véhicules ou les effets de lumière soient bien réalisés, la carte plutôt vide (même s’il y a eu des efforts de ce coté là) n’est pas très jolie graphiquement. On trouve beaucoup de textures disgracieuse et les distances d’affichage sont insuffisantes.

Verdict
Même si the Crew 2 regorge de petits défauts, la formule fonctionne bien et l’on arrive à prendre du plaisir au guidon des motos. La richesse du contenu et le fun distillé dans ce titre nous font garder la manette en main durant de longues heures. Alors, en avant toute pour les États-Unis !

Publicité

Commentaire (1)

Publicité