Jorge Lorenzo s’est imposé ce dimanche 22 mai sur le splendide tracé du Mugello en Italie (Toscane). Le champion du monde a remporté la course sur la ligne après s’être frotté à Marc Marquez pendant le dernier tour de la course.

Parti depuis la pole position sur la grille de départ (la première au Mugello depuis 2008), Valentino Rossi s’est fait surprendre au premier virage par son coéquipier, Jorge Lorenzo. Pendant plusieurs tours, l’Italien a mis la pression sur le n°99.

Casse moteur !
Et là, alors que tout le monde rêvait de les voir s’affronter jusqu’au drapeau à damier, l’impensable s’est produit. Le moteur de la Yamaha de VR46 a cassé. Avec ce deuxième abandon en six courses, le premier sur casse moteur, Rossi perd gros au championnat. Le nonuple champion du monde se retrouve à 37 points du vainqueur du jour.

A ce moment-là de la course, Lorenzo se voyait déjà vainqueur. C’était sans compter sur un Marc Marquez des grands jours. Malgré une Honda légèrement en retrait, le double champion du monde (2013, 2014) n’a rien lâché. Une fois revenu dans le capot de selle de Lorenzo, Marc Marquez a mené une course d’attente, étudiant soigneusement les trajectoires de son adversaire. C’est finalement à deux tours de l’arrivée que Marquez a tenté une première attaque. Sans succès.

Mano a mano
Légèrement décroché à l’entame du dernier tour, Marquez a tout donné pour se porter à hauteur de Lorenzo. Les deux hommes se sont doublés à plusieurs reprises. Dans le dernier virage, MM93 a pris l’avantage et la victoire semblait lui tendre les bras. Mais ses problèmes d’accélération ont permis à Lorenzo de revenir à l’aspiration et d’arracher la victoire sur la ligne, avec seulement quelques centimètres d’avance.

Iannone console les fans italiens
Les tifosi ont néanmoins pu apprécier la belle course d’Andrea Iannone. 3e sur la grille, le pilote Ducati avait complètement manqué son envol et pointait au 11e rang après le premier tour. Boucle après boucle, il a refait son retard. Après s’être bagarré avec son coéquipier Andrea Dovizioso (5e) et Dani Pedrosa (Honda-4e), il s’adjuge finalement la troisième place, et offre un podium à domicile aux Rouges.

Grosse désillusion pour Maverick Vinales (Suzuki) qui s’élançait pourtant depuis la première ligne (2e). Malheureusement le futur coéquipier de Valentino Rossi a totalement manqué son départ ; résultat final, une décevante 6e position.

Top 5 du championnat du monde MotoGP 2016

1. Jorge Lorenzo (ESP/Yamaha) : 115
2. Marc Marquez (ESP/Honda) : 105
3. Valentino Rossi (ITA/Yamaha) : 78
4. Dani Pedrosa (ESP/Honda) : 66
5. Maverick Vinales (ESP/Suzuki) : 59

Dans la Boutique motomag.com

- Le chrono ne ment pas…2 de Steven Casaer (réglage de la moto)
- Le chrono ne ment pas…1 de Steven Casaer (le pilotage)

Publicité

Commentaire (0)

Publicité