Le printemps 2017 verra Schuberth ajouter deux nouveautés majeures à son catalogue. À commencer par le C4, un modulable haut de gamme situé dans la droite lignée des C3 et C3 Pro, système de communication intégré en plus. Pré-équipé du même système de communication, le R2 est un intégral sportif dépourvu de pare-soleil, un segment jusque-là délaissé par la marque. Signe de l’importance de ces modèles, ces nouveautés ont été dévoilées lors d’une présentation officielle réalisée au siège de la marque situé à Magdebourg (Allemagne).

C4, un modulable prêt à communiquer

Au premier coup d’œil, le C4 ne révolutionne pas la lignée des modulables de la marque. Kiska, le bureau responsable du design des nouveaux Schuberth —mais également des KTM ou Husqvarna— a parfaitement intégré les codes esthétiques des C3 Pro ou C3, ses (futurs) prédécesseurs, en les retouchant.

Sur le plan technique, les fondamentaux sont conservés mais modifiés pour les améliorer : coque en fibre de verre plus fluide, écran rectiligne offrant un plus large champ de vision, curseur de pare-soleil et aérateurs conçus pour être manipulés avec des gros gants d’hiver, etc.

La véritable innovation se trouve à l’intérieur. Le C4 est équipé d’un nouveau système de communication pré-intégré et développé, non plus par Cardo, mais par Sena. Micro — placé de manière originale au-dessus du sourcil droit—, haut-parleurs, antenne sont intégrés de série. Des logements sont destinés à accueillir la batterie et le module de commande, disponibles en option.

Ah, oui ! Un dernier point ! Schuberth a promis que le problème d’étanchéité de l’écran du C3 Pro a été corrigé sur ce nouveau modèle. Grâce à un rebord, l’écran devrait appuyer de manière plus optimale sur le joint.

Infos pratiques

Prix : 649 ou 749 € selon coloris (hors système de communication)
Tailles disponibles : de XS (53) à XXXL (65)
Disponibilité : printemps 2017

R2, retour à l’essentiel

Il manquait à Schuberth un intégral simple mais technique, destiné au plus grand nombre. Ce manque sera prochainement corrigé avec le R2 qui viendra en complément de gamme des S2 sport et SR2, plus huppés.

Le R2 compte pour se distinguer de la concurrence sur son design, également signé par Kiska, sur son aérodynamisme et son insonorisation, fruits du développement dans la soufflerie propre à Schuberth. Le champ de vision est annoncé comme supérieur à la moyenne, y compris en position couchée sur le réservoir. Le confort est soigné par l’apport d’un revêtement certes antibactérien, séchant rapidement, mais surtout sans coutures.

Dépourvu de pare-soleil, le R2 n’est pas pour autant démuni. Boucle à double anneau, système d’extraction d’urgence des coussins des joues ou encore lentille antibuée font partie des accessoires de base. À l’instar du C4, cet intégral sera pré-équipé du système de communication SC1, proposé en deux versions. Il faut débourser entre 199 ou 299 euros selon le niveau de fonctionnalités (radio, partage de musique, dialogue longue distance, etc.).

Infos pratiques

Prix : 419 € ou 499 € selon coloris (hors système de communication)
Tailles disponibles : de XS (53) à XXL (63)
Disponibilité : printemps 2017

Publicité

Commentaire (0)

Publicité