Fréquence
Outre cette décision concernant les deux-roues motorisés, la Coperer ne suivrait pas non plus le projet de directive en ce qui concerne la fréquence de passage du contrôle technique pour les autres véhicules. Ce dernier resterait inchangé, à partir de quatre ans pour les neufs, et ensuite tous les deux ans. Pour rappel, le projet de directive préconisait un contrôle technique tous les ans. A noter que les remorques et les caravanes sont également exclues de contrôle technique.

Victoire
C’est évidemment une très bonne nouvelle pour tous ceux qui se sont opposés au contrôle technique. « Cette étape supplémentaire dans le combat contre le CT obligatoire et généralisé est en bonne partie le résultat du travail des associations d’usagers, notamment les motards,dont la FEMA et la FFMC, qui se sont fortement mobilisés pour dénoncer cette mesure » nous explique Frédéric Jeorge. Depuis le mois de juillet, les motards ont alerté leurs élus et représentants non seulement sur l’inutilité flagrante de ce projet en matière de sécurité routière, mais aussi le fait qu’il va à l’encontre des principes de subsidiarié et de proportionnalité de tout réglement européen. « Ils ont aussi mis en avant la manipulation des lobbies industriels cherchant à faire prospérer leur activité sur le dos des usagers ».

2013
Le combat n’est pas encore terminé, il faut maintenant que le Parlement européen***, qui se réunira en juillet 2013 sur ce sujet, se prononcer à son tour.

*Le COREPER ou Comité des représentants permanent est un organisme de l’Union européenne. Il prépare les travaux du Conseil de l’Union européenne. Il est composé de représentants des États (ambassadeurs, fonctionnaires divers...) .

**Le Conseil européen est composé des chefs d’État et de gouvernement. L’Europe compte aujourd’hui 27 pays.

****Le Parlement européen est composé de 754 députés issus des 27 pays de l’Union Européenne. Les députés français sont au nombre de 74.

Publicité
Publicité