La deuxième étape du championnat MotoAmerica anciennement connu sous le nom d’AMA Superbike, a été le théâtre d’un déroulement tragique. C’est au premier tour de la course de dimanche dernier qu’une collision a eu lieu entraînant la chute de six motos et la mort de deux pilotes sur le circuit de Laguna Seca.

L’Espagne en deuil
Bernat Martinez était âgé de 35 ans et originaire de la ville d’Alberic dans la province de Valence. Il est mort des suites de ses blessures à l’hôpital communautaire de la péninsule de Monterey. Il pointait à la 5e place du classement.

Martinez sur sa R1

Daniel Rivas Fernandez, 27 ans, venait quant à lui de la ville Moana. Habitué au championnat espagnol (classé 4e au FIM CEV European Superbike actuel), le jeune galicien était venu effectuer sa première course aux États-Unis. Il a été transporté à l’établissement Natividad Médical Center à Salinas où il a aussi succombé à ses blessures.

Dani Rivas sur sa S 1000 RR

Devon McDonough, Cory Call, Kevin Pinkstaff et Josh Chisum sont les 4 autres pilotes à avoir chuté avec les deux compatriotes mais dont les jours ne sont plus en danger.

Un staff atristé
L’ancien champion du monde et président de l’organisation MotoAmerica, Wayne Rainey, touché par l’évènement, a tenu à s’exprimer : « Je n’ai pas les mots pour dire ce que je ressens. Je voudrais surtout adresser mes sincères condoléances à la famille et aux proches des pilotes ».

Le directeur du Mazda Raceway Laguna Seca a déclaré : « Nous sommes profondément peinés par la perte de Bernat et Daniel. Nous adressons toutes nos pensées à leurs teams et à leurs familles. ».

Publicité

Commentaire (0)

Publicité