En images

visuel visuel visuel

Avec un groupe d’une douzaine de motardes et motards, la FFMC 33 a interpellé directement les responsables des centres Dekra de la métropole bordelaise. Cette formule a permis l’instauration, dans le calme, d’un échange pour les interroger sur les raisons du lobbying de Dekra pour l’instauration du contrôle technique à la revente de toutes les motos dès fin 2017.

Sur les centres visités, la FFMC 33 a pris note qu’en local les franchisés des centres Dekra sont mal à l’aise avec cette mesure gouvernementale. Ces derniers n’ont fait aucune déclaration officielle à la presse locale, renvoyant au siège national du réseau pour toute interview. Pour finir, l’un d’eux a avoué être motard lui-même et a demandé des informations sur l’expérimentation sur les zones de circulations restreintes !

Christophe Faverrot pour Moto Mag

À lire : Les raisons de la colère des motards
Tous les comptes-rendus des manifs des 16 et 17 avril

Dans la Boutique Motomag.com

- La FFMC vous défend, soutenez-la en portant ses couleurs !

Publicité
Publicité