Toutes les conditions étaient réunies pour un début de course chaotique, et finalement cela a bien été le cas. Moins de trois heures après le départ, déjà quatre safety car stoppent la course : dont une pour cause de nombreuses chutes dans le virage de l’Adélaïde et une autre car un nouvel accident a répondu de l’essence sur le bitume. Quatre arrêts donc qui sont la suite logique d’une piste trempée par une pluie continue.

Dans un tel chaos, deux écuries sortent leur épingle du jeux : la Honda CBR 1000 RR SP n°111 du nouveau team Honda Racing. Avec Julien Da Costa dans le premier relais, le team réussi à tenir tête aux champions du monde : le SERT. Vincent Philippe est l’autre a assurer un rythme dantesque dans de tels conditions de course. Ils étaient les deux seuls à boucler un tour sous les deux minutes !

À l’heure où nous écrivons ces lignes, c’est bien Vincent Philippe (en doublant son relais) qui mène ce 78e Bol d’Or avec une poignée de seconde d’avance sur Sébastien Gimbert.

Derrière ces deux équipes, difficile de suivre le rythme. En 3e position, on retrouve le Yamaha GMT 94 qui réussit à maintenir sa place, grâce à David Checa, malgré 3 tours d’écart. Mais la course est encore longue…

Première Superstock, la Kawasaki n°5 du team Hall Moto 2 fait un excellent début de bol en étant à la 4e place. Le team profite, entre autres, de la chute de la grande favorite de la catégorie Superstock, la Suzuki Junior Team LMS, alors qu’elle occupait la 3e place. Pour compléter le Top 5 provisoire, on retrouve la Kawasaki n°8 du Bolliger Team.

Le Kawasaki SRC s’est sans doute mis trop de pression. Grégory Leblanc a tenté de rejoindre la tête dès le départ. Mais au bout d’un heure, la ZX-10R n°11 comptait déjà deux chutes. Au moment où nous écrivons ces lignes, c’est Matthieu Lagrive qui pilote en 14e place.

Le ciel bleu a maintenant chassé la pluie après ces trois heures de course. Chacun trouve son rythme qui, d’ailleurs, s’accélère. La course du Bol d’Or devrait changer de visage et la quête du chrono va prendre le pas sur la peur de tomber. Prochain point de course ce soir, en attendant : profitez du live sur motomag.com !

Publicité

Commentaire (0)

Infos en plus
Publicité