En plus d’être une mythique épreuve, le Bol d’Or est également l’ouverture du championnat du monde d’Endurance moto. Avec une météo menaçante le samedi et le dimanche, l’issue de la course est plus qu’incertaine.

Honda en pole
Belle surprise pour le nouveau team Honda Racing officiel qui décroche la pole position de ce 78e Bol d’Or. Avec Sébastien Gimbert, Freddy Foray et Julien Da Costa, la CBR 1000 RR SP a accorché le meilleur temps (en 1’40.802). Mais, tous le savent, cette pole est très symbolique sur une course de 24 heures. Il faudra voir l’efficacité du team sur toute la course.

GMT 94
Peut-être une victoire pour le GMT 94 ? Une deuxième positon sur la grille de départ et une équipe bien rodée, le team de Christophe Guyot commence ce Bol avec les meilleurs chances. Avec des talents comme David Checa, Kenny Foray et Mathieu Gines, la Yamaha R1 sera bien menée.

Le SERT
Il remet une nouvelle fois sa couronne de champion du monde en jeu, le SERT reste le team à battre de ce bol d’Or. Partie 3e, la Suzuki n°1 a de nombreux atouts : un stratège hors-pair (Dominique Méliand) et un pilote d’exception (Vincent Philippe).

Coup dur pour Kawasaki
Mauvais nouvelle pour le Kawasaki SRC, lors des essais du jeudi, Matthieu Lagrive fait une lourde chute, avec notamment un traumatisme crânien et part à l’hôpital pour analyse. Il reprend finalement le guidon le lendemain. Mais le pilote ne sera pas au top de sa forme, le team manager Gilles Stafler devra faire preuve de stratégie.

La der à Nevers
Une course bien particulière cette année car c’est la dernière fois que le circuit de Nevers-Magny Cours accueille le Bol. En effet, dès la saison prochaine, le circuit Paul Ricard, au Castellet, reprendra le flambeau.

Superstock
En catégorie Superstock, il y aura également de nombreux favoris à suivre comme le Suzuki Junior Team LMS, La BMW du Penz-13, la Kawasaki du team Hall Motos 2 ou encore le QERT (Qatar Endurance Racing Team). En catégorie Open, il n’y aura que la METISS d’engagée.

C’est parti donc pour 24 heures de courses avec une météo prévue capricieuse. Avec des averses entre le samedi et le dimanche, la piste changera régulièrement d’état et cela devrait promettre un joli spectacle. Nous vous ferons des points réguliers sur la course.

Publicité

Commentaire (0)

Infos en plus
Publicité