La 49e édition du Consumer Electronics Show (CES) s’est déroulée du 6 au 9 janvier à Las Vegas (USA). Durant ce salon, le constructeur BMW a présenté un système de vision interactive développé pour être intégré à ses casques de moto.

Vision du futur
Dans une démarche d’amélioration du confort et de la sécurité du conducteur d’une moto, BMW a pensé à un système interactif diffusant des informations embarquées. Embarquées oui, mais pas n’importe où : c’est au niveau des yeux que défilent les directives récupérées par le procédé Head-Up.

Tableau de bord oculaire
Une lentille incorporée à l’intérieur du casque retranscrit des données utiles à la circulation comme au bon fonctionnement de la moto. Pression des pneus, niveau d’huile, d’essence, indicateur de rapport engagé, vitesse, calcul d’itinéraire ou encore commande téléphonique... tout peut apparaître sur cette de sorte de monocle high-tech.

Mini-cam
Sur les clichés du casque montrés par le constructeur, on peut apercevoir une mini-caméra logée dans la ventilation frontale. C’est grâce à celle-ci que le système peut informer en temps réel sur la signalisation routière (affichage des limitations de vitesse, prévention en cas travaux sur l’itinéraire).

Elle permet aussi d’enregistrer de la vidéo exactement comme une Gopro. Une autre est placée à l’arrière du casque afin d’afficher dans la lunette ce qui se passe derrière la moto.

Une connexion entre plusieurs systèmes Head-Up peut être établie, afin d’échanger avec un autre conducteur lui aussi équipé de la lentille.

Smart casque
Le procédé Head-Up est contrôlé depuis une commande située sur la gauche du guidon. Toutes les applications pouvant apparaître sur la lentille peuvent être gérées et changées en conduisant.

Il ne sera pas nécessaire d’acheter un casque BMW neuf pour disposer d’une telle technologie puisqu’elle sera adaptable sur les produits de la marque allemande. Celle-ci assure que l’intégration de la lunette n’empiètera pas sur le confort et la sécurité de ses casques. L’implant fonctionnera à l’aide d’une batterie dotée d’une autonomie de 5h (selon le fabricant).

Voici la vidéo présentant le Head-Up BMW :

La marque bavaroise espère finaliser cette création, encore en développement pour le moment, « dans les prochaines années », sans donner de délais précis.

Bagarre technologique autour des casques moto

L’idée d’un casque intelligent n’est pas nouvelle, et nombreux sont les concepteurs à se placer sur ce marché. Les idées et outils d’aide à la conduite étant nombreux, les prototypes fusent, avec des applications commerciales plus ou moins réussies.

- La marque Reevu a mis au point, voici quelques années, un casque qui offrait la possibilité de voir à l’arrière du véhicule par le biais d’un système de miroir. Sans succès commercial à la clé.

- En 2014, la société américaine Skully a présenté au salon moto de Cologne (Allemagne) le AR-1, doté d’un système de vision tête haute.

- La même année était présenté le Fusar Guardian GA-1 qui propose d’embarquer deux mini-caméras et un GPS pour enregistrer des données comme une boîte noire.

- La société polonaise Seemore développe un système identique au Head-Up de BMW, sauf que ce procédé venu d’Europe de l’Est pourrait s’adapter à n’importe quel casque. C’est avec une application mobile que le produit de Seemore sera paramétrable. Découvrez-le en vidéo :

Publicité
Publicité