Le team Kawasaki SRC attaque le championnat du monde d’Endurance FIM 2016 sous les meilleurs auspices. L’équipe de Gilles Stafler a effacé la concurrence sur cette 39e édition des 24 Heures du Mans moto et fait carton plein avec les 40 points de la victoire et les 20 points bonus accordés au leader après 8h et 16h de course.

Podium surprise
Malgré une petite chute en début de course sur une piste piégeuse, le Kawasaki SRC passe le drapeau à damier avec 9 tours d’avance sur le team April Moto Motors Events. Cette Suzuki menée par Gregg Black, Grégory Fastré et Alex Cudlin a créé la surprise en menant la course durant les 14 premiers tours grâce à Gregg Black.

Troisième à l’arrivée, le F.C.C. TSR Honda a pris lui aussi le commandement à mi-course durant 115 tours. Team en vue au Japon avec trois victoires aux 8 Heures de Suzuka, cette équipe nippone soutenue par Bridgestone fait une entrée remarquée aux 24 Heures du Mans. La Honda japonaise confiée à Kazuma Watanabe, Alan Techer et Damian Cudlin a fait une course parfaite mais n’a pas pu résister à la pression imposée par le team April Moto Motors Events dans le duel de fin de course.

Toujours dans le bon peloton, l’équipe R2CL termine au pied du podium après avoir été retardée par un souci de roue arrière. Cela n’a pas empêché un de ses pilotes, Lucas Mahias, de signer le meilleur tour en course en 1’38.448.

Le Suzuki Endurance Racing Team termine 5e, place inhabituelle pour le champion du monde en titre. Vincent Philippe, Anthony Delhalle et Étienne Masson ont fait une remontée fantastique du fond du classement après deux chutes. Le SERT n’est pas le seul favori à avoir mordu la poussière. Pour le YART Yamaha, Broc Parkes et Max Neurkirchner, seuls au guidon après la chute d’Ivan Silva, n’ont rien lâché et terminent 11e. Longtemps à la lutte pour le podium, le Honda Endurance Racing a été retardé par des problèmes électriques et termine 19e.

D’autres ont été contraints à l’abandon. Le Penz13.com BMW Motorrad a lâché la course dans la soirée sur problème moteur. Après trois chutes de Louis Rossi, le GMT94 Yamaha a jeté l’éponge tout comme le Jackson Racing. Abandon aussi pour la Team Louit Moto 33 Traqueur sur problèmes électriques.

Les couleurs Yamaha sont défendues par un éclatant vainqueur Superstock, 3ART Yam’ Avenue avec Louis Bulle, Alex Plancassagne et Lukas Trautmann. Ils terminent à la 6e place au scratch après être parti de la 50e place sur la grille. Ils devancent dans cette catégorie AM Moto Racing Compétition (Kawasaki) et Völpker NRT48 Schubert Motors (BMW). Le Junior Team Le Mans Sud Suzuki a perdu ses chances de victoire après une chute.

Prochain rendez-vous en championnat du Monde FIM EWC le samedi 11 juin pour les 12 Heures de Portimão au Portugal, 2e manche de la saison 2016.

Ils ont dit…
Gilles Stafler, team manager du Kawasaki SRC :
« C’est la 13e victoire Kawasaki au Mans et la 5e pour notre team. Si on m’avait annoncé ça jeudi, je n’y aurais pas cru. Il faut vraiment remercier Pirelli de nous avoir donné les moyens de gagner malgré les conditions ».

Greg Leblanc, pilote du Kawasaki SRC :
« Maintenant que j’ai égalé le record de victoires aux 24 Heures d’Alex Viera, il va falloir que je le batte ».

Matthieu Lagrive, pilote du Kawasaki SRC :
« C’est ma première victoire au Mans. J’ai partagé ça avec émotion dans les bras de mon père. C’est lui qui m’a lancé dans la compétition moto ».

Fabien Foret, pilote du Kawasaki SRC :
« Deux super coéquipiers, une bonne moto et des pneus qui vont bien, c’est la recette de la victoire ».

Hervé Moineau, team manager du Team April Moto Motors Events :
« Le team a fait sa première course au Mans en 2009. Nous avons des bonnes et de moins bonnes saisons mais cette année, nous avions l’ambition de constituer un trio de pilotes pour la victoire avec Gregg Black et Alex Cudlin aux côtés de Grégory Fastré ».

Kazuma Watanabe, pilote de la F.C.C. TSR Honda :
« Ce sont mes premières 24 Heures. C’est difficile et très éprouvant physiquement mais je suis fier de terminer sur le podium et je remercie mes coéquipiers ».

Avec l’organisation

Publicité

Commentaire (0)

Publicité