SERT

Le Suzuki Endurance Racing Team prouve encore une fois sa qualité ce week-end. Après ses problèmes de chauffe moteur liés à la chute d’hier, le team de Dominique Méliand est reparti du fond de tableau pour atteindre ce matin la 34e place. Le titre de champion du monde EWC est encore à sa portée. Il reste plus de 7 heures de course pour marquer des points.

Impressionnante performance en Superstock avec le team Motors Event, qui a longtemps joué pour un podium virtuel avec les teams EWC. La Suzuki n°50 est actuellement leader de sa catégorie (5e place au général) devant la Suzuki n°72 de la Junior Team et la n°68 d’Atomic Moto Sport. En Open, il ne reste plus que deux machines : la BMW S1000RR du team RS Speedbikes en 23e position et la Ducati Panigale n°17 qui occupe la 30e place.

Les cartes sont donc redistribuées et jouent en faveur de deux favoris au championnat : la Yamaha GMT 94, qui occupe actuellement la 3e place, et la Suzuki du SERT.

Championnat

Sans abandon ni chamboulement de la course, le titre de champion du monde d’Endurance se joue entre le GMT 94 et le SERT. Pour remporter la couronne, c’est simple : le Yamaha GMT 94 doit gagner la course ! Si le SERT reste à sa place (il accuse un gros retard sur le prochain inscrit en EWC, le team Motobox), il empocherait 9 points. Avec 24 points de retard, le Yamaha GMT 94 doit absolument viser la victoire pour prendre les 40 points de la première place car une deuxième place mettrait les deux teams à égalité. À égalité de points, c’est le SERT qui serait champion car l’équipe possède une victoire en championnat.

À signaler enfin que les nombreuses chutes de cette édition 2013 ont contraint bon nombre d’écuries à fermer le rideau. Ce matin, 20 équipes ont signé leur feuille d’abandon !

La course continue !

Publicité

Commentaire (0)

Infos en plus
Publicité