Article

La marque italienne était à l’heure au rendez-vous du salon de la moto EICMA à Milan : elle présente notamment une nouvelle Shiver qui sera disponible en 2017. En passant de 750 à 900 cm3, l’Aprilia Shiver 900 espère regagner sa place parmi les roadsters de moyenne cylindrée. Son bicylindre plus coupleux et un nouveau ride by wire devraient grandement l’y aider.

Électronique corrigée
L’Aprilia Shiver 750 fut la première moto à disposer d’un ride by wire et soyons franc, cela ne l’avait pas aidée. Mais sur le modèle 2017, l’ensemble de l’électronique a été revu. La moto gagne également un contrôle de traction et un tableau de bord TFT. Et cela devrait lui offrir la possibilité de retrouver sa place au cœur du segment roadster.

Twin coupleux
Autre grande nouveauté, son twin coupleux et amusant gagne en cylindrée, passant de 750 à 900 cm3 sans réellement augmenter en puissance, autour des 100 ch. La priorité a été donnée au couple. Le nouveau modèle affiche 9 m.kg à 6 500 tr/min, soit 1 m.kg de plus, 500 tr/min plus tôt.

La nouvelle fourche inversée, les gros freins Brembo à fixation radiale et l’imposant ensemble bras oscillant-cadre treillis mêlant acier et aluminium moulé renforcent l’aspect soigné de cette italienne à redécouvrir d’urgence.

L’essentiel
- Moteur : bicylindre en V à 90° de 896,1 cm3 développant 95 ch et 9 m.kg de couple
- Passage de 750 à 900 par simple augmentation de la course
- Nouveau design mais châssis inchangé
- Ride by wire revue pour plus de souplesse
- Nouvelle fourche inversée Kayaba de 41 mm, plus légère de 0,5 kg
- Tableau de bord TFT emprunté aux Tuono et RSV4 2017
- Connexion bluethooth (AMP) en option
- Apparition d’un contrôle de traction
- Des jantes de Tuono V4, allégeant l’ensemble de 2 kg
- Existe en version bridée « A2 » pour les novices (puissance limitée à 47,5 ch)
- Réservoir de 15 litres
- Hauteur de selle de 810 mm

- Prix : 7 900 € (estimation Moto Magazine)
- Disponibilité : non communiquée

Commentaire (0)

Publicité