En images

Choisir son huile idéale : un habile compromis Choisir son huile idéale : et le bon niveau ! Choisir son huile : la semi-synthèse top Choisir son huile : la meilleure synthèse
Article

Au programme, trois types de tests chargés de vérifier si, pour des spécifications identiques, les lubrifiants auto valaient ceux vendus pour la moto.

Signature infrarouge : Premier constat révélé par la signature infrarouge, plusieurs références présentent des fiches signalétiques similaires, voire identiques. Une gémellité évidente compte tenu du faible nombre de fabricants d’huile européens.
Viscosité réelle : Nous avons ensuite mesuré la viscosité réelle pour la comparer à celle annoncée par l’emballage. Un seul produit n’a pas tenu ses promesses. Il s’est avéré qu’il s’agissait d’une ancienne formule dont on trouve les derniers flacons dans le commerce (voir en bas de page).
Résistance au laminage : ces huiles ne résistent pas aux contraintes de laminage dans les mêmes proportions. Le test d’usure accélérée a déterminé des pourcentages de dégradation très variables d’un échantillon à l’autre, même si les moins résistants ne présentent pas de dangers immédiats pour la mécanique.

Peu de salades... Les lubrifiants de ce test ne nous ont guère réservé de mauvaises surprises. Tous sont en mesure de protéger nos moteurs, s’ils sont choisis en fonction du climat et de son usage. Les plus inquiets d’entre nous peuvent se rabattre sur les huiles ayant obtenu les meilleurs résultats des tests. Parmi elles, le consomotard dès lors averti jettera son dévolu sur les prix les plus alléchants, les écarts variant parfois du simple au quadruple !

Etonnant ?

À l’époque de notre test, deux huiles se distinguaient, par leur rapport qualité / prix, des 9 autres très acceptables. Toutes deux provenaient de grandes surfaces !

TEST HUILES : les chiffres

Des chiffres comme s’il en pleuvait. Voilà le contenu que nous vous proposons de découvrir sur ces pages publiées en exclusivité sur Motomag.com. Ces valeurs ont été relevées à l’occasion des analyses et des tests pratiquées dans notre dossier consacré aux huiles moteur. Pour les détails en un coup d’œil, reportez vous au tableau de résultats (colonne de droite).

Test de laminage :
• Il s’effectuent en relevant la viscosité de l’huile à 100°C avant le test (V100° Avant), et après celui-ci (V100° Après). L’unité est le mm2/s.
• Pour une huile SAE 40 (ex. 10W40), V100° doit être comprise entre 12,5 et moins de 16,3 mm2/s. Toutes les huiles neuves sont dans la fourchette : « V100° Avant » toutes correctes.
• Mais de nombreuses valeurs « V100° après » frisent les 12,5 (valeurs en jaune) et même passent en dessous (en rouge). nous déconseillons ces huiles.
• Pour les cinq huiles de grade à chaud SAE 50, le principe est le même, mais la fourchette va de 16,3 à moins de 21,9 mm2/s. Les « V100° après » de Auchan Booster et Motul 3100, (en orange) inférieures à la limite, ne présentent pas un danger.
• Enfin la perte en % représente la tenue de la viscosité d’une huile à l’autre pour une contrainte de durée équivalente. Pour les 10W-40 Semi-synthétiques, la perte la plus faible est -2,8% et la plus forte -13,7% avec de nombreuses valeurs supérieures à -10,5% (en rouge).
• Pour info, une préconisation constructeur Volkswagen admet pour ce test une perte jusqu’à 15%, à condition que la viscosité finale reste dans le grade de départ, ce qui n’est pas toujours le cas ici (quatre 10W-40 passent sous les 12,5 mm2/s, beaucoup s’en approchent...)

Test de respect du grade à froid :
• selon les grades à froid SAE 5W-, 10W- ou 15W-, les mesures s’effectuent respectivement à -30°, -25° et -20°C. La viscosité réelle est vérifiée deux fois (« Essai 1 » et « Essai 2 » ). Elle doit se situer en dessous d’une des deux références obtenues par étalonnage de la machine utilisée (étalonnage avant et après les test d’huiles).
o Références 5W- : 7580 / 7448 mPa.s
o Références 10W- : 7173 / 7241 mPa.s
o Références 15W- : 7205 / 7079 mPa.s

Chargement du lecteur...

Pratique méca : effectuer sa vidange moteur soi-même

Avant de procéder à la vidange (ici moteur équipé d’un filtre à huile à cartouche), il est conseillé de faire tourner le moteur quelques instants. Astuce : ouvrir le bouchon de remplissage pour favoriser un meilleur écoulement.

 - 
Publicité
Publicité