Sujet

Anonyme
le 11 octobre 2015 à 16:43

Conseil pour rouler dans le brouillard à moto

Fréquent entre octobre et février, le brouillard complique la conduite des motos. Quelques astuces permettent cependant de rouler sans encombre dans ces conditions de visibilité limitée.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 27 janvier 2016 à 21:22

Conseil pour rouler en moto dans le brouillard

moi dès j’ai une nouvelle moto je l’équipe d’un feu de brouillard arrière. Cela devient compliqué avec le multiplexage de certaines machines qui n’accepte rien sur leur réseau. Je passe alors par le câblage du chauffage de la selle passager.

UN truc : dans le brouillard je me cale derrière une voiture bien visible et si tu tombes bien....il se rend compte qu’il te sert de poisson pilote et il veille sur ta sécurité.

Répondre à ce message
auteur
FPW46

le 2 novembre 2015 à 21:02

Conseil pour rouler dans le brouillard à moto

Je me bornerai ici à réagir sur la signalisation du motard et de sa moto par temps de brouillard... et à parler feux motos

Tout d’abord ceux qui croient aux dispositifs fluos ou rétro-réfléchissants comme solution pour être mieux vus racontent n’importe quoi !

1 - Le fluo - toujours de teinte claire - ne présente aucun contraste dans un brouillard de jour et sauf à être éclairé de nuit ne rendra rien (voir le point 2 - Le rétro-réfléchissant : pour qu’un rétro-réfléchissant agissent il faut qu’il soit frappé par une lumière (c’est bête hein ?), or les anti brouillards avant ou le codes (feux de croisement pour les intégristes du vocabulaire officiel) ne portent que médiocrement en distance par temps de brouillard... Conclusion ça se verra peut-être mais trop tard pour l’imprudent qui vous suit trop vite.

La solution réside pour la signalisation arrière dans un feu rouge anti-brouillard puissant à la manière de ceux montés sur les BAR... Question à 135€ (au moins) est-il légal ? C’est l’émission d’une lumière perçant suffisamment le brouillard qui vous permettrait d’être vu à temps depuis l’arrière et RIEN D’AUTRE !!!

A l’avant pour voir sa route, seuls des feux anti-brouillards vont (un peu) améliorer la situation... Il faudra simplement régler sa vitesse en fonction de la visibilité... Point important que nombre de conducteurs de BAR ne respectent pas : en cas de brouillard de nuit il est impératif légalement d’éteindre les anti-brouillards avant et de ne maintenir que les feux de croisement si on croise un autre usager.

Point annexe que je soulève : la signalisation et l’éclairage des motos aurait bien besoin d’être repensés (ce qui serait plus utile que les mesures prévues actuellement à la sécurité des motards)...

Au lieu d’utiliser le ou les feux de croisement de jour, il serait certainement plus avantageux d’utiliser un feu LED de signalisation de jour à l’avant aussi efficace et épargnant alternateur et batterie tandis que le feu rouge arrière resterait éteint avec pour avantage un max de contraste quand le stop s’allume...

En position de nuit (temps clair) on reviendrait au système classique feu de croisement ou feu de route à l’avant et feu arrière standard à l’arrière

On créerait une position "brouillard" qui allumerait le feu de croisement et un antibrouillard arrière et en utilisant l’inverseur code phare de la position nuit on pourrait alors passer de cet état à l’allumage en plus d’anti-brouillards avants et réciproquement.

Il serait intéressant que tous les feux de signalisation soient désormais à LED pour abaisser les besoins en consommation électrique et je pense que les feux de détresse (Warnings) devraient être dissociés des clignotants afin que ces derniers restent opérationnels même si une urgence doit être signalée.

Bien entendu il s’agit là de suggestions à appliquer éventuellement à des motos neuves et sans obligation de rétrofit (mais rétrofit possible)...

F.P.W.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 2 novembre 2015 à 18:40

pas du fluo, du rétroréfléchissant !

Tout a fait daccord avec toi ne pas compter sur les autres principe elementaire du motard .
Comme feux arriere antibrouillard je me suis installé une led haute luminosité en rajoutant une lentille pour élargir le faisceaux de la led, tres efficace et montage tres tres discret , moins d un ampère en consomation , et pastres chère, montage perso, led , resitance et lentille le tout pour moins de 10 zozo.

De pet

Répondre à ce message
auteur
mabolive

le 21 octobre 2015 à 22:48

Conseil pour rouler dans le brouillard à moto

Oui ben ce matin par exemple... Grosse purée de pois. 70 maxi pour tout le monde. Oblige de passer la main sur la visière toutes les 3 secondes. Les vendeurs de produits miracles vont encore nous mettre carotte. A part un pinlock... ( me demande comment j’ai roule sans ???) et rouler cool. Y a pas grand chose, avec la boue du maïs et les chevreuils sur la route, y a besoin de fluo ou de ressembler a un sapin de noël. Le brouillard givrant change rien à l’affaire. L’humidité ambiante accentue le froid, la combi pluie était pas un luxe. Les nappes imposent des changements de rythme. Du côté bon sens, brouillard ou pas je me colle pas au culs de bar, au pire je me decale un peu pour être dans le retro si j’ai pas le choix, sinon je doubles...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 28 décembre 2011 à 10:43

Conseil pour rouler en moto dans le brouillard

... D’autant plus qu’aujourd’hui avec les LED type Luxeon on peut avoir une très forte luminosité pour une consommation électrique insignifiante...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 28 décembre 2011 à 08:33

Conseil pour rouler à moto dans le brouillard

Le brouillard j’arrive à gérer (X.rain sur la visière, petit filet d’air avec la visière légèrement relevée, écran anti-buée font l’affaire), je roule tout les jours quelque soit le temps et la vallée de la Garonne aime bien le brouillard, mais la grosse galère c’est le brouillard givrant qui prend en glace le casque, les épaules et le buste, après tout est dans la façon de conduire, prudence, prudence et léger sur la poignet de gaz,

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 27 décembre 2011 à 23:41

Conseil pour rouler à moto dans le brouillard

Bonjour,

d’expérience, de jour, c’est le noir qui se voit le plus loin, c’est une question de contraste par rapport à l’environnement.
Attention, la faible surface du motard le rend de toute manière assez peu remarquable sur la route.
Les couleurs, réfléchissantes ou non, se voient bien plus tard.

De nuit, un feu arrière antibrouillard, au minimum le feu stop + warning s’ils sont disponibles. Plus de grands catadioptres rouges, au pire, un clignotant en permanence.
À l’avant, si on n’a pas d’antibrouillard, baisser si possible le faisceau du feu de croisement, pour éviter au maximum l’effet mur blanc.

Dans tous les cas, penser à s’arrêter pour reposer la vue.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 27 décembre 2011 à 18:36

Conseil pour rouler à moto dans le brouillard

Contre la condensation sur les verres de lunettes, j’utilise depuis peu le fameux verre Optifog d’Essilor. C’est tout simplement incroyable. On retrouve du plaisir à rouler par temps humide (si, si !)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 27 décembre 2011 à 00:56

Conseil pour rouler à moto dans le brouillard

pardon, il fallait lire "feu de position"

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 26 décembre 2011 à 20:02

Conseil pour rouler à moto dans le brouillard

y’a pas de honte. Ceci dit, le reflechissant dans le brouillard, ça sert un peu à rien. Faudrait deja que le faisceau de lumiere arrive à traverser le brouillard pour pouvoir se réflechir. Quand on voit deja comme un peu de position est peu visible...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 26 décembre 2011 à 19:23

Conseil pour rouler à moto dans le brouillard

Moi j’enfile un truc bien voyant et retroreflechissant . J’ai pas honte de le dire. Je prefere que l’on me voit.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 5 février 2011 à 00:40

pas du fluo, du rétroréfléchissant !

Dans ton message, je vois deux grosses bêtises :

- 1- le coup de frein quand on se sent rattrapé... Dans le brouillard, tu ne vois rien mais tu n’entends rien non plus, et encore moins ceux qui arrivent dans ton dos. Conseil inutile.

- 2- Les autres voient à la même distance que toi. Et ils ont donc le même éclairage que le tient, la même attention, le même sens des responsabilités ? Non, les autres usagers de la route, brouillard ou pas, sont la pour te foutre en l’air a n’importe quel moment. Principe de base du motard qui ne veut pas mourir trop tôt. Alors ne compte surtout pas sur les autres pour être prudent, te voir ou faire attention. Ma vie quand je suis sur ma moto, je la garde entre mes mains et surtout pas dans celles de celui qui me suit ou qui me précède.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 5 février 2011 à 00:34

Conseil pour rouler en moto dans le brouillard

La nappe de brouillard au coin d’un virage c’est la pire car tu peux être sûr a 200% que le mec qui s’engage dedans avec sa caisse va freiner a fond. Et toi tu arrives, non seulement tu chopes le brouillard mais surtout le mur de voiture qui sont passées de 90 km/h a 40 kmh/h sans allumer leur feux.

Alors pitié, quand vous entrez dans une nappe de brouillard, ralentissez mais ne freinez pas comme des malades. La majorité des accidents se produisent a l’entrée de la zone.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 4 février 2011 à 23:53

Conseil pour rouler à moto dans le brouillard

ah OUI,

je roule avec un phare équipé d’une ampoule tout temps !!! réglementaire bien entendu !)

évitez les ampoules (je ne cite pas de marques ) 30% de visue en PLUS et lumière du jour, patati et patata !( dans le cas de brouillard bien sur )sur certaines motos le réflecteur multi<> diffuse un faiceau haché irrégulier bien visible sur la nappe de brouillard.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 4 février 2011 à 21:53

Conseil pour rouler à moto dans le brouillard

Salut à tous

Je vais encore dire une connerie !!!
une corne de brume , et un giro sur le casque qui se branche sur l’allume cigare,, ???

oui je sais c’est un bon sujet !

j’ais déja flipé en roulant dans ses conditions ( brouillard intense ) ; pas par le manque de visibilité,car on adapte sa vitesse en code bien sur ; mais par le manque technique de signaler ma présence , je roule en sd 990 et je peux vous assurer que le feu arrière est à peine visible. un matin en allant aux 24 H du mans je prends la décision de marrêter près Rennes et attendre près de 3 h avant de prendre la décision de repartir.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 4 février 2011 à 17:48

pas du fluo, du rétroréfléchissant !

Ce qui est utile en mauvaises conditions sur un gilet "fluo" c’est pas l’étendue jaune pâle (vu de loin du jaune pâle dans du gris clair çà ne tranche pas) ce sont les bandes rétroréfléchissantes qui justifient la classe de visibilité pour la norme EN471 : des brassards réfléchissants type "slap" de coureurs ou de cyclistes font tout-à-fait l’affaire, ou aussi une légère pression sur la poignée de frein quand on se sent rattrapé par un véhicule qui roulerait trop vite.
Laissez donc vos gilets aux gens des travaux publics ou à Karl Lagerfeld ou aux angoissés sécuritaires, ils devriendront obligatoires bien assez tôt !

Après il faut toujours se dire que celui qui suit n’a pas de raison de voir moins loin que la distance à laquelle on est soit-même capable de voir celui qu’on rattrape = si on voit distinctement des feux de 38t (en général les moins efficaces) à 50m alors on est vu à 50m - si on a un feu arrière homologué & propre bien entendu.

Si tous les conducteurs apprenaient çà on verrait un peu moins de feux anti-brouillards dès les premières grisailles de septembre...

PS : j’ai depuis 1 mois un sac à dos "fluo" CAMERON, il est bien joli vu de près mais de loin mais avec ses seulement 28 cm2 rétroréfléchissants il est pas plus visible que mon casque gris.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 25 novembre 2010 à 18:15

Conseil pour rouler en moto dans le brouillard

D’où l’utilité du test conso-motard du mois dernier dans motomag sur les tenues fluo .
Les "anti-fluo" ont peut être remisé leurs motos avec un chargeur de batterie en attendant les beaux jours ?
Maintenant , les goûts et les couleurs...
Je trouve désolant et grave de préciser encore et toujours qu’il faut adapter sa vitesse aux circonstances.Mais bon ; il faut de tout pour faire un monde ...
En ce qui me concerne , j’ai choisi. Je préfère être montré du doigt , mais ne pas passer sous les roues d’un caisseux.
Ride safe.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 25 novembre 2010 à 13:10

Conseil pour rouler en moto dans le brouillard

Bon y en a qui vont hurler !!!
Mais même si je roule toute l’année en moto car j’aime trop çà et une semaine sans moto est une semaine de m.....
Eh ben je prends ma petite voiture avec l’autoradio et le chauffage si le temps est vraiment trop pourri !!!!

Après, il y a ceux qui n’ont que çà comme véhicule par choix ou obligation et ils ont bien du courage.

Bonne route.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 22 novembre 2010 à 10:31

Conseil pour rouler en moto dans le brouillard

Salut

Un 21W doit pouvoir suffire pour l’arrière ! C’est le cas sur ma voiture par exemple. Donc moins de 2 A ! C’est largement supportable.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 21 novembre 2010 à 20:40

Conseil pour rouler en moto dans le brouillard

Absolument pas !!

ton feu sera un 60w donc un 5A. Tu multiplex les commandes pas les puissances...

La plus part des batteries sont des 10-12 a/h, au point que les forces de l’ordres modifient les circuits pour les complements dont-ils ont besoin.

Les circuit de charges et puissance des motos sont tres different des automobiles.

et les motos anciennes sont plus faciles à modifier et à doper de tous les points de vue

Répondre à ce message