Sujet
auteur
le 17 septembre 2005 à 17:49

Bol d’Or 2005 : Suzuki aux commandes

JPEG - 56.6 ko
Les deux premières heures de course ont vu, déjà, un duel à couteaux tirés entre Matthieu Lagrive et David Checa. Puis lors de la deuxième heure, un autre mano à mano a opposé Vincent Philippe à Sébastien Gimbert.

Parti en pole position, Mathieu Lagrive (Suzuki N°1) se fait déborder par David Morillon (Kawasaki N°8) au départ du Bol d’Or. 11ème sur la grille, Morillon réalise une si belle performance qu’il souhaite marquer le coup et tente un wheeling sur la ligne droite des stands : il loupe totalement sa figure et retourne sa moto en pleine accélération (voir la vidéo)... La chance lui sourit car il ne blesse personne et parvient à rejoindre son stand pour effectuer les réparations. Le pace-car neutralise la course, 2 minutes seulement après le départ !

A 15h08, la course reprend et Lagrive ne tarde pas à prendre les commandes. Le pilote officiel Suzuki est talonné par David Checa au guidon de la Yamaha N°94 du GMT. L’Espagnol est pris en sandwich part le SERT (Suzuki Endurance Racing Team), puisque la Suzuki N°2 se trouve à quelques encablures à peine.

Pas de surprise chez les poursuivants : La Kawasaki N°11 est ancrée à la 4ème position et devance les 2 Honda N°5 et N°6 de National Motos.

Après 2 relais, les pilotes ne semblent pas avoir pris un vrai rythme de course, à l’image de Lagrive : « La pluie est tellement tombée hier que la piste est glissante aujourd’hui. Il va falloir quelques heures de roulage pour retrouver un bon grip. » Les chronos vont tomber dans la soirée...

Classement à 17h : 1er Suzuki N°1 (Philippe, Kitagawa, Lagrive) ; 2ème Yamaha N°94 (Gimbert, Costes, Checa) ; 3ème Suzuki N°2 (Dietrich, Four, Ribalta) ; 4ème Kawasaki N°11 (Da Costa, Cogan, Moreira) ; 5ème Honda N°5 (Scarnato, Dobe, Holon).

William Moulin

Lire l'article