Sujet

Nicolas
le 31 mars 2010 à 18:19

Infrastructures routières : les "panneaux fusibles"

Présenté par le Premier ministre comme une innovation qui va améliorer la sécurité des motards, le système dit de "panneaux fusibles", développé dans l’Allier, est surtout efficace pour les automobilistes. La preuve par la vidéo…

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 11 avril 2010 à 20:04

Infrastructures routières : interrogations sur les "panneaux fusibles"

ou, comme ce fut mon cas, mettre un pv pour depassement par la droite alors que l’autre automobiliste roulait sur la voie de gauche depuis 2 km...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 11 avril 2010 à 20:01

Infrastructures routières : interrogations sur les "panneaux fusibles"

et oui,je vois plus de gens qui effectuent des depassements dangereux parce qu’ils sont excedés de se trainer sur des kilometres que de gens qui roulent à des vitesse abominables. sauf bien sur si on considere que rouler à 100 au lieu de 90, c’est "abominable"

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 8 avril 2010 à 13:04

Infrastructures routières : interrogations sur les "panneaux fusibles"

Peut etre une bonne idee qui va encore nous prendre pas mal de blé mes on t’ils bien reflechie ??
premier exemple la voiture percute le poteau est la biensure la voiture est stopé nette OK (si la ceinture est mise normalement pas de probleme.
deuxieme exemple la voiture percute le "panneaux fusibles" ,la voiture n’est pas stopé mes continue sa course folle est percute le premier obstacle ( voiture,velo,moto,pieton chien etc ...).

Bon pour les motos faut faire le teste a mon avis le "panneaux fusibles" ne cassera pas si c’est le motard qui le percute,est la on voie que tout est fait pour la voiture est non pour les motards.
Donc si vous faite une chute en moto arrangez vous pour que la moto percute le "panneaux fusibles" avant vous.

bonne route a tout les motards

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 7 avril 2010 à 11:13

Infrastructures routières : interrogations sur les "panneaux fusibles"

Non mais une moto banalisée peut par exemple relever certaines fautes de comportement manifestes...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 6 avril 2010 à 19:21

Infrastructures routières : interrogations sur les "panneaux fusibles"

Il y a a surtout beaucoup d’inattentions qui tuent, mais vu qu"il n’existe pas de radar automatique pour mesurer cette inattention....

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 6 avril 2010 à 07:03

Infrastructures routières : interrogations sur les "panneaux fusibles"

C’est en effet un avis très perso.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 5 avril 2010 à 22:04

Infrastructures routières : interrogations sur les "panneaux fusibles"

perso,je ne suis pas sûr qu’actuellement, les vitesses excessives ne causes plus d’accidents que les gens qui se trainent en bagnole

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 5 avril 2010 à 08:57

Infrastructures routières : interrogations sur les "panneaux fusibles"

C’est quoi Papy, un nouveau faux instituteur ?
Pour information, Pompidou n’a jamais été instituteur (c’est son père qui le fut). Normalien et agrégé de lettres, il fut professeur d’abord dans le réputé lycée Saint-Charles à Marseille puis au prestigieux lycée Henri-IV à Paris.
Quant au raisonnement sur la vitesse, on peut aussi prendre la proposition à l’envers : c’est parce qu’il y a encore des vitesses excessives qu’il y a encore tant d’accidents mortels (je parle de vitesse excessive et non d’excès de vitesse).

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 2 avril 2010 à 15:06

Infrastructures routières : interrogations sur les "panneaux fusibles"

Chers amis,
Moi je serai surtout favorable à la suppression de tous les ’ilots’ et autres morceaux de trottoir (banquettes etc ..) qui fleurissent depuis un dizaine d’année et qui en outre coûtent fort chers aux contribuables pour les emmerder ! et envoyer les deux roues au tapis ! ce qui permet d’augmenter l’accidentologie et ensuite de dire que c’est la vitesse , les remontées de files etc ... et de mettre des lois pour racketter ... ou voler encore un peu plus la propriété des citoyens (mais il est vrai que la propriété privée ne fait plus partie de la loi fiscale française depuis longtemps !)
Pompidou qui était un ancien vrai instituteur (et un vrai paysan doté de bon sens..) disait fort justement : ce n’est pas la vitesse qui tue , c’est l’imprudence.. à méditer alors que malgré un terrorisme gendarmesque envers la vitesse, il y a encore des accidents mortels ???

Répondre à ce message