Sujet

Fabien
le 15 mai 2016 à 20:28

L’été à moto : les pièges à éviter !

L’été est là, la période idéale pour prendre votre fidèle monture. Un petit rappel sur les précautions à prendre pour rouler l’esprit libre sous le casque. Zoom sur un phénomène trop peu connu : les verglas d’été.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
ludo51

le 6 juillet à 22:37

L’été à moto : les pièges à éviter !

Laissez tomber les gars , ça ne vaut même pas le coup de prendre la peine de répondre à de tels poncifs et arguties à 2 balles , comme celle du genre "c’est moi qui paie" que BZHADV a oublié de citer aussi....
Dans le CHR où j’ai bossé durant 35 ans , les motards les plus nombreux étaient soignants , j’en faisais partie et j’ai aussi roulé en T-shirt ....
fin de la polémique.

Répondre à ce message
auteur
flaneur

le 6 juillet à 16:00

L’été à moto : les pièges à éviter !

Reste devant ta télé, tu ne risqueras pas grand chose, à part un infarctus peut être ?

Répondre à ce message
auteur
BZHADV

le 5 juillet à 20:35

L’été à moto : les pièges à éviter !

Moi ce que j’aime bien chez les "malins" c’est quand ils arrivent aux urgences les chairs ensanglantées mêlées de goudron et qu’il faut ensuite avec toutes la délicatesse "piocher " à la pince à épiler les chairs goudronnées. Ca c’est super FIN ou FUN c’est comme tu veux.
Ils sont tout mignons c’est "in con cients" très particuliers du 2 roues pensant toujours que l’accident c’est pour les autres moins malins, mais à te lire tu sembles plus malin que cela.
Autre situation les rois de la savate qui dépassent n’importe comment et croisent une BMW un peu trop près du cylindre du flat.....Oh bobo au pied qui traine maintenant tout seul par terre la savate agonisante....quelque part c’est con ce manque d’appréciation générale ( mauvaise appréciation du risque à dépasser, mauvaise appréciation de l’équipement) qu’est ce que la bulle d’influence, ou la zone d’incertitude ?
Et pour ta méditation et ta prochaine dissertation quand y a doute.... y a pas de doute.... (comprendront les malins et toi)

Cordialement

Répondre à ce message
auteur
flaneur

le 5 juillet à 11:15

L’été à moto : les pièges à éviter !

En se trainant à 80 km/h je ne vois pas trop ou il y aurait des pièges ?
Ha si, on pourrait s’endormir....

Répondre à ce message
auteur
Lonewolf

le 5 juillet à 08:58

L’été à moto : les pièges à éviter !

Sur la censure des modos ici : parfois un peu tatillons les gars, j’en ai fait les frais récemment... Ce qui est très con, c’est que je ne sais pas quel commentaire est passé au grill, et aucun moyen de le retrouver.. :-D donc pour ce qui est de la pédagogie = 0 pointé
.
Sur les pièges de l’été, je dirais qu’il est à peu près impossible d’échapper aux marées de gravillons en couches de 3 à 4 cm répandues (à nos frais) sur des dizaines de kilomètres d’affilée (Merci le département de la Dröme, assassins professionnels) ; même limitées à 80 km/h, ces routes sont à peine praticables à 25 km/h, avec la gratifiante sensation de piloter un supertanker chargé jusqu’à la gueule sur une mer houleuse.
.
De même pour ces vicieux raccords noirs destinés à colmater les fissures du revêtement, lesquels raccords sont curieusement parfois glissants comme la patinoire des Bruleurs de Loups, et parfois non (!?), allez savoir pourquoi. Ce qui est sur, c’est qu’il vaut mieux s’en méfier comme de la peste pour ne pas se retrouver à jouer "Holiday on Ice" sur une patinoire en pente, avec changements involontaires de file de de circulation et trace nauséabonde dans le slip quelques instants après y avoir échappé (si on a de la chance).
.
Et enfin, en passant, cette appellation de "verglas d’été" me parait d’une stupidité sans limite (pour autant que j’en fasse la comparaison ci-dessus), comme si on appelait en hiver la neige fondue sur les routes "la gadoue d’hiver"....

Répondre à ce message
auteur
ber83

le 5 juillet à 00:47

L’été à moto : les pièges à éviter !

N’oubliez pas les cachets contre la ’chiasse’, car rester bloqué 2 jours dans un hôtel, c’est pas drôle et ca arrive vite, on bouffe un peu n’importe quoi dans des restots que l’on ne connait pas forcement, on boit bien glacé pour se rafraichir la journée et paf , 2 jours bloqués sur un chiotte, c’est du vécu !!! et ca pourri bien les vacances. La pommade H est aussi vivement conseillée, ces deux petites choses ne tiennent pas beaucoup de place et évitent bien des désagréments. Bonne route et bonnes vacances

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 4 juillet à 22:44

L’été à moto : les pièges à éviter !

si t’es un peu malin, tu regardes la date des commentaires, et ça devrait t’eclairer. Ceci dit, malin, tu ne dois pas l’etre tellement pour souhaiter à d’autres motards de se casser la gueule au prétexte qu’ils roulent sans équipement. Tout comme faut pas être malin pour pas etre capable de choisir des départementales qui vont bien pour se faire plaisir à 80 (voire même moins...)

Répondre à ce message
auteur
BZHADV

le 4 juillet à 22:13

L’été à moto : les pièges à éviter !

IL date de quand cet article ?????, parce que côté....arsouille sur les départementales ...à 80 je ne vois pas trop où il y a la possibilité "d’arsouiller".
MDR
A défaut d’arsouille...bonne bourre et porter votre équipement (et un camelbak) à moto avec l’équipement et l’air qui circule la déshydratation est extrême.
bonne gamelle aux c.. qui circulent en savates et en short.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 24 août 2009 à 16:36

L’été à moto sur les routes : des pièges à éviter

Marrant les réactions... Pour moi j’ajouterai un autre danger spécifique à la saison estivale, le "cailloux", ou plutôt ceux que les services techniques répandent à plaisir sous prétexte qu’avec la chaleur ça tient mieux. J’ai souvenir de l’été 2006 dans le Morvan....j’y ai vécu des frousses mémorables ( à l’époque je roulais en Diversion 600).Et dans ces cas là un conseil, sortez couverts ! Exit le short et le marcel, vive le cuir, tant pis si vous avez trop chaud.

Répondre à ce message
auteur
Greg

le 20 juillet 2009 à 13:58

L’été à moto sur les routes : des pièges à éviter

Ben, désolé Komar-le-vexé, mais le ton de votre réaction ne laissait pas comprendre que vous faisiez de l’humour, mais, donc, du mauvais esprit sous-entendant que nous racontions n’importe quoi...
L’inconvénient de l’écriture : on n’entend pas le ton de la voix !!
Non, parce que sinon, à mes yeux : vive la dérision, les sujets sur la sécurité routière (sans majuscule, sinon c’est qu’il s’agit de l’organisme :) en manquant trop souvent, politiquement correct "oblige".

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 18 juillet 2009 à 10:02

L’été à moto sur les routes : des pièges à éviter

Messieurs l’administrateur et môssieur Tatillon (qui porte bien son surnom), veuillez je vous prie, absoudre l’outrecuidance et l’insolence dont j’ai fait preuve ci-dessus en voulant prendre à la rigolade cet article... il est vrai que la Sécurité routière est une chose très très grave et vous avez bien fait de me rappeler que motomag.com est un site dont le sérieux et la rigueur ne sauraient être outrageusement remis en cause par le premier persifleur venu.
Quant aux difficultés et misères que subissent les riverains du Barrage de la Rance, cela doit être assez pénible pour ne point s’en moquer.

Dommage, je trouvais ça marrant, cette idée de "verglas d’été".

Komar (en salle de contrition)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 18 juillet 2009 à 02:19

L’été à moto sur les routes : des pièges à éviter

Je vois que Monsieur ne connaît pas.
Et pourtant, c’est connu et il y a des endroits où c’est récurrent (ex : barrage de la rance début septembre après le passage et les embouteillages des centaines de voitures aux heures d’ouverture aux bateaux - une petite pluie et c’est une vraie patinoire, même en voiture).

Bref, comme cela a été dit, il ne faut pas faire de mauvais esprit quand on ne connaît pas.

Cela évite souvent le ridicule...

Répondre à ce message
auteur
Greg

le 17 juillet 2009 à 17:47

L’été à moto sur les routes : des pièges à éviter

Bonjour Komar,

Avant de faire du mauvais esprit, il faudrait peut-être lire l’article : ça vous permettrait de comprendre pourquoi le phénomène verglas d’été est nommé ainsi ! Enfin, comme quoi le phénomène est effectivement bien souvent méconnu :)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 17 juillet 2009 à 17:09

L’été à moto sur les routes : des pièges à éviter

Haaa... le verglas d’été ! Aussi dangereux que la canicule en hiver... On ne s’y attends pas, et crac, on perd l’avant et on finit étouffé dans le tas de neige sournois qui se cache sous les arbres en fleurs, risquant l’engelure et l’hypothermie fatale d’autant plus qu’on est légèrement habillé.

Et les glaçons dans le pastaga, c’est quoi ? Des grêlons de Marseille ?

Répondre à ce message
Publicité