Sujet

Axel
le 3 décembre 2008 à 18:35

Essai Kawasaki ER-6n

Vous avez aimé l’ER-6n ? Vous adorerez sa remplaçante ! Mieux finie, mieux équipée, moins caricaturale dans son style et toujours aussi plaisante à rouler, elle dispose des bons atouts pour continuer sa brillante carrière… Si le prix reste contenu.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 13 janvier 2010 à 14:54

Kawasaki ER-6n 2009

Après plusieurs motos "exotiques", Ducati Monster, Triumph Speed Triple et Buell X-1 je voulais une moto facile (entretien, pilotage, fiabilité) et j’ai acheté une er6n 2009. Je ne suis pas déçu : je trouve le design très réussi, côté moteur c’est vif et sans souci, les finitions sont en progrès, c’est confortable et une véritable "mob" à conduire. Pour ce qui est des suspensions "limites", je ne sais pas, n’étant pas un pilote de course et la puissance est largement suffisante pour une conduite au quotidien comme pour la sortie du w-e. Moins "typée" que mes précédentes motos, elle est tellement facile que le côté "m’as tu vu" importe peu. Une bonne bécane au prix (achetée en promo) super intéressant !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 26 juin 2009 à 09:30

Kawasaki ER-6n 2009

"moto au prix d’appel bas, donc pas très valorisant" voilà qui est très intelligent comme commentaire.. il en faut pour toutes les bourses et tous les styles.
Cette mob a été très bien remaniée (à part le compteur), même si la version précédente conserve quelque chose de plus vif et pétillant qui a fait son charme à sa sortie et encore maintenant.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 29 janvier 2009 à 07:14

Kawasaki ER-6n 2009 - Essai

Pas mal ouais...mais cela restera toujours une moto au prix d’appel bas, donc pas très valorisant pour celui qui veut se démarquer de l’ensemble. En revanche à quand une ER-10n avec 90/95 cv ?

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 21 décembre 2008 à 09:49

Kawasaki ER-6n 2009 - Essai

Très d’accord pour déplorer la disparition du Bleu qui était joli, l’avant fait tout aussi "oreillons" qu’avant, avec un phare faussement moderne qui précède les lignes dilatées du réservoir, le combiné compteur compte tours : n’en parlons pas, l’arrière est d’un dessin un peu lourd avec une selle qui parait être une planche plantée de biais dans le réservoir, pas de lèche-roue. Vu que c’est une moto très vendue, elle doit avoir des qualités, mais au niveau du dessin, il n’ a pas été fait de bien gros efforts. Peut-être la consommation et les niveaux de bruit et pollution sont-ils intéressants ?

Au vu des réserves faites dans l’article sur le comportement en utilisation dite "sportive", on pourrait imaginer que la base serve un jour à faire une classique-rétro, histoire de profiter simplement du moteur qui est lui bien critiqué, en roulant sur une moto à l’aspect un peu moins "rotomoulé" ...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 15 décembre 2008 à 18:11

Kawasaki ER-6n 2009 - Essai

Belle pétoire au tableau de bord hideux (tout comme celui des Ducati Monster à mon goût !).

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 11 décembre 2008 à 11:25

Kawasaki ER-6n 2009 - Essai

Non marre des 4 pat...
Une ER10n... Ca ca aurait de la gueule et de la puissance !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 8 décembre 2008 à 08:20

Kawasaki ER-6n 2009 - Essai

La tableau de bord est un beau loupé comparé à l’ancien. Kawa’ aurait mieux fait de le laisser en rajoutant simplement une fonction jauge sur l’écran digital.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 8 décembre 2008 à 08:19

Kawasaki ER-6n 2009 - Essai

Une Z1000 quoi ?

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 5 décembre 2008 à 13:19

Kawasaki ER-6n 2009 - Essai

A quand la ER-10n ? Pour avoir éssayé la ER6-n (V1), je l’ai trouvé un peu "fadasse" coté moteur. Pour remplacer mon vieux SV650 j’ai pas trouvé mieux qu’une Ducat mais coté prix...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 3 décembre 2008 à 19:17

Kawasaki ER-6n

Dommage que Kawa’ n’ait pas reconduit pour 2009 son très beau coloris 2008 "candy plasma blue" avec cadre et roues argentées.

Et puis, sans trop savoir pourquoi, je la trouve moins craquante que "l’ancienne" moi... Comme si elle avait troquée en maturité stylistique ce qu’elle avait de folie à son lancement. Ou peut-être est-ce tout simplement parce que, par habitude d’en voir dans les rues, on y fait moins attention qu’il y a 2 ans.

Répondre à ce message