Sujet

Etienne
le 30 octobre 2008 à 20:07

Triumph Street Triple 675 R : le meilleur du roadster "mid-size"

À sa sortie, la 675 Street Triple a charmé son monde avec le caractère de son 3-cylindres et sa partie-cycle rigoureuse. Au point que Moto Mag l’a opposée à la Kawasaki Z 750. Récemment introduite au catalogue, la Street Triple R ici essayée est la version haut de gamme du petit roadster Triumph.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 5 août 2010 à 13:18

Triumph Street Triple 675 R - Essai

Ce qui est intéressant dans le Street, c’est son côté minimaliste (ce qui explique son poids plume) couplé à un moteur explosif (sensations et performances) ainsi qu’une partie-cycle de très haute qualité.

L’ABS, c’est un accessoire qui alourdit la moto et qui est inutile si on sait correctement gérer son freinage.

C’est vrai que les 1000cc ne sont pas beaucoup plus chers... argument de kéké en manque de puissance pour accélérer dans les lignes droites. Si une moto se résumait à la cylindrée de son moteur, ça serait bien triste. Ce qu’on paye sur cette Street, c’est la qualité de toutes les pièces qui la compose. Et c’est bien pour ça qu’elle est élue meilleure moto de moyenne cylindrée depuis plusieurs années.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 21 novembre 2009 à 17:21

Triumph Street Triple 675 R : le meilleur du roadster "mid-size"

Effectivement, cette douce sensation de chaleur sous les fesses, très agréable en hiver (j’ai cru que j’avais la selle chauffante, comme sur ma R1200RT) doit être pénible en été....
Si c’est le cas, je monterai une sortie d’échappement en position basse qui semble être en accessoire, car à part ça, cette machine est un pur bonheur !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 18 octobre 2009 à 13:23

Triumph Street Triple 675 R : le meilleur du roadster "mid-size"

La R n’a aucun intérêt pour ceux qui ne font pas de circuit ...
Sur route la "normale" suffit déjà très largement !
les 800€ supplémentaires économisés permettront de s’acheter des accessoires.
La position est plus penché sur la R, essaye la normale, tu sera toujours un peu sur les poignet mais cela reste supportable comparer aux monster (même si les dernières ce sont civilisé).
Pour ma part c’est une moto plaisir ,certainement pas pratique.
L’essayer c’est l’adopter !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 14 septembre 2009 à 18:46

Triumph Street Triple 675 R : le meilleur du roadster "mid-size"

Me fiant aux articles de presse, je me suis rendu acquéreur d’un street triple R,le moteur est brillant
Le rayon de braquage est trop grand,
La position est trop sur les poignets,
Trouver le point mort, pas facile,
Le pire, le cadre chauffe énormément, surtout du côté droit, l’isolation thermique n’est pas bonne.
Ce dernier point est rédhibitoire pour moi.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 22 août 2009 à 09:22

Triumph Street Triple 675 R : le meilleur du roadster "mid-size"

Les comparaisons sont un exercice difficile, il y a d’une part les qualités techniques d’une moto, de l’autre part, les goûts et les couleurs de l’utilisateur, et bien sur, le prix.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 19 juin 2009 à 22:18

Triumph Street Triple 675 R : le meilleur du roadster "mid-size"

tous le monde xait pertinament que les europeens sont plus chere et pourquoi comparer une 600 a une 1000 rien voir ce sont des categories differentes moi je passe du hornet au street triple et bien je confirme rien a voir on passe de 4 a 3 cylindres elle est legere donc plus maniable reprise enorme tres bon couple celle de base me ravie la r pour moi ca serait pour la piste
et puis un mec qui sait freiner pas besoin d abs il suffit de doser sont freinage non je me trompe cette option me parait quand meme chere moi point de vue

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 10 mai 2009 à 22:32

Triumph Street Triple 675 R : le meilleur du roadster "mid-size"

S’il elle avait été proposée avec ABS, j’aurai craqué l’année dernière pour remplacer mon hornet de 2005. Dommage.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 31 décembre 2008 à 10:26

Triumph Street Triple 675 R - Essai

la fazer 1000 faisait tout de meme 40 kg de plus. Donc le comportement de la moto est sans commune mesure et je n’ai aucun doute que tu aurais surement tourné plus fort avec celle triumph qu’avec ton fazer. Bizarrement, dans ton analyse de l’utilité d’un abs, il n’apparait pas que le conducteur de la moto peut aussi rouler comme un c.., et que c’est pour ça qu’il a besoin d’un abs

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 30 décembre 2008 à 21:52

Triumph Street Triple 675 R - Essai

ça dépend ce que tu appelles justifié. Si c’est par rapport au cout de fabrication, je pense que oui, vu la difference en terme de volumes de vente et de la qualité des composants de la triumph. Par contre, si c’est pas rapport à l’utilité qu’on en a,c’est autre chose

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 30 décembre 2008 à 20:53

Triumph Street Triple 675 R : le meilleur du roadster "mid-size"

Pas besoin d’un 1000 avec cette bécane. Donc 900 euros d’économisés.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 1er décembre 2008 à 14:44

Triumph Street Triple 675 R - Essai

Dommage qu’il n’y a jamais de comparatif en fonction du prix...
Cette 675 coute 1000 euros plus cher qu’un 1250 bandit, est ce justifié ???

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 10 octobre 2008 à 17:01

Triumph Street Triple 675 R - Essai

bahh un FZ1 ca me parait satisfaisant et pas au rabais. j’avais le faz 1000 (son ancetre) en full et j’ai jamais eut a me plaindre des peripheriques, meme sur circuit.
quand a l’abs je trouve ca plus que marketing pou eviter de se gauffrer sur chaussée humide notement en milieu parisien (gras, gas oil, pavé...) ou les freinages a l’arrache sont nombreux (portiere, mémé, caisseux, scooteux...)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 7 octobre 2008 à 16:35

Triumph Street Triple 675 R - Essai

On peut effectivement penser que c’est dommage quand les voyous ont les mêmes goûts que vous.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 7 octobre 2008 à 16:23

Triumph Street Triple 675 R - Essai

Avec des suspensions et des freins encore meilleurs, la Street Triple R s’adresse aux amoureux du 3-cylindres 675 cm3 qui veulent « le must ».

Dites cette phrase démago, c’est un extrait du communiqué de presse fourni par Triumph ?
Quelle est la définitionfrançaise du terme « must ».
C’est fou ce que l’on peut bavasser sur rien dans les essais de nouvelles bécanes dont bien peu apportent réellement quelque chose de nouveau et de vraiment important sur le plan technique. Après lecture du papier je ne vois là qu’une ixième machine à valoriser les minets.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 3 octobre 2008 à 18:11

Triumph Street Triple 675 R - Essai

faut pas entrer dans la psychose non plus. tu as malheureusement bcp plus de risques de finir dans une glissiere de securité que d’etre assassiné pour un vol

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 3 octobre 2008 à 16:50

Triumph Street Triple 675 R - Essai

Super moto. Ce qui m’arrête, outre son côté pas pratique au quotidien, c’est qu’elle est trop belle. Je pense en effet au motard qui vient de se prendre deux coups de couteau (cf. la dépêche) par des types qui voulaient lui piquer sa R6. Paraîtrait que le vol de moto avec violence devient courant. On dirait que ca devient trop dangereux d’avoir quelque chose de beau.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 2 octobre 2008 à 20:32

Triumph Street Triple 675 R - Essai

enfin un 1000 cc, avec des peripheriques de bien moins bonne qualité. Pour avoir un tel matos, faut taper dans de la sportive, c’est plutot 4000€ de plus. Quant à l’abs, c’est du marketing honda, pas sur que l’acheteur de ce type de moto y soit tres sensible

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 2 octobre 2008 à 18:32

Triumph Street Triple 675 R - Essai

Manque l’abs déconnectable ... et un prix un peu moins eleve, car pour 900 roros de plus on tape dans du 1000 cc.

Répondre à ce message