Sujet

Etienne
le 23 juillet 2008 à 21:17

Triumph 2300 Rocket III Touring

La Triumph Rocket : des accélérations formidables, difficiles à encaisser en raison du manque de protection. Pour préserver ses cervicales et jouir de l’énorme couple du 3-cylindres, Triumph propose une déclinaison plus routière avec sa Touring. Bref, un roadster presque civilisé !

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 27 novembre 2011 à 18:01

Triumph 2300 Rocket III Touring

moi c’est sa conso et l’entretien qui m’a repoussé hier et aujourd’hui.du coup
j’ai pris la kawa vn 2000 ,le plus gros bis cylindre.(20053cm cube),poids equivalant mais conso de moitié meme en tirant dedans.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 17 novembre 2009 à 14:20

Triumph 2300 Rocket III Touring

j’ai depuis août 2009 une telle machine, après avoir conduit une goldwing 1500 gl :
j’en suis ravi et pour rien au monde je ferais marche arrière.

Certes elle n’est pas légère pas de clé de série pour le bouchon du réservoir, une autonomie moyenne MAIS quel plaisir de conduite et quel confort !!!

Enfin je possède une véritable moto, dont les défauts ne sont RIEN à côté du plaisir de la conduire et de son looK !!!!!

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 7 janvier 2009 à 11:48

Triumph 2300 Rocket III Touring

A tous ceux qui déblatèrent des ânneries sur cette excellente machine :
Essayez-la...vous serez bluffés par sa maniabilité à basse vitesse et son couple.
J’en possède une depuis 3 mois.Un plaisir, un confort extra
Un pur cruiser. Ne cherchez pas autre chose.
Seuls petits reproches : pas de compte-tours, pas de témoin de vitesse engagée, des sacoches vites remplies et une jauge à essence aléatoire.
Stayfree

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 26 septembre 2008 à 09:58

Triumph 2300 Rocket III Touring

J’ai possédé une R3 de base débridée pdt 2 ans.
- Moteur d’avion de chasse mais conso qui va avec (10L).
- Maniabilité correcte pour le poids mais horrible à très faible vitesse en ville surtout avec un passager.
- Défaut pour moi incroyable pour le prix : amorto arrière nul ! Je l’ai changé contre un EMC bien mieux adapté.
Je crois que les amortos sont un défaut récurrent chez Triumph !
- fiabilté correcte ( les chromes ont tendance à rouiller)
Je l’ai équipé avec tout ce qu’on pouvait mettre dessus car je roulais tous les WE avec mon épouse.
Après un pb de santé ( opération du genou) je ne me sentais plus capable de piloter un engin d’un tel poids, surtout pour les marches arrière qui demandent d’être haltérophile de bon niveau.

J’ai donc essayé plus léger chez Triumph, le Tiger qui ma laissé une impression moyenne , c’est pour moi un roadster habillé en Trial avec une finition bon marché.

De plus pas de proposition de reprise de la R3 par mon concess, grosse déception surtout devant le fric que j’ai craqué avec cette bécane.

Les Rocket se vendent comme des cercueils à 2 places, c’est pouquoi ils ne sont pas chauds pour les reprises.
Je vous conseille donc d’acheter une occase si vraiment vous en voulez une, vous perdrez beaucoup moins d’argent.
Finalement j’ai trouvé un concess qui m’a fait un échange contre le gros trail Autrichien Orange neuf et depuis rien que du bonheur :
- maniabilité (poids)
- qualité des suspensions
- pêche du moteur
- protection
- rigidité du chassis
- consommation
- ABS
- Polyvalence
On se régale tous les WE , cest la meilleure bécane que j’ai eu de ma vie de motard( j’ai 56 ans et j’en suis entre 15 à 20 motos)
Cependant il faut se faire plaisir dans la vie et si votre fantasme est de rouler en R3, faites le ( mais achat plus passion que raison !)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 22 août 2008 à 21:54

Triumph 2300 Rocket III Touring

Hé les mecs... essayez-la avant de critiquer !!! c’est pas beau la jalousie !!!

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 14 août 2008 à 16:37

Triumph 2300 Rocket III Touring - Essai

Mouais, mouais,mouais.... 362 kg et meme pas de marche arrière ! Je croyais que c’était obligatoire à partir de 350 kg ?
Moi qui avait un GTR 1OOO ( quand j’étais vieux, avec mon ex), j’avais déjà de la misère à reculer pour peu qu’il ait plu.... Ou alors, ils donnent les pompes avec les semelles qui vont bien pour avoir une bonne accroche ( mais pas les mollets avec) ?... Sinon, ça parait sympa cool comme bécane, mais tant que mon XJR m’amuse....

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 6 août 2008 à 07:40

Triumph 2300 Rocket III Touring - Essai

bravo ! t as fait le bon choix et en plus elle a pas de borne ! c’est une exellente moto, rare donc côtée, et c’est de toute façon déjà une collector que tu DOIS garder !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 6 août 2008 à 07:37

Triumph 2300 Rocket III Touring - Essai

non ! c’est juste qu’ils avaient quelques valises à fouguer et plus de gros réservoirs en stock.... de toute façon moi qui comme chaque année part en vacances en moto, je n’ai croisé que des BMW et quelques trails Jap...alors ??

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 1er août 2008 à 16:46

Triumph 2300 Rocket III Touring - Essai

slt tertous,
j’ai acheté il y a 8 ans une f6c, elle vient de passer les 100 000 kms, c’est vraiment une moto sympa ...
Eh ben c’est vrai que je suis tenté par rocket3 touring : Je pense que ça pousse +, ça freine +
et que ça se pilote davantage qu’un f6. Merci pour vos commentaires, il ne me reste plus qu’à l’essayer. J’ai rdv demain.
Je vous dirai ...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 1er août 2008 à 09:49

Triumph 2300 Rocket III Touring - Essai

bonjour,

escalade à la cylindrée ? peut être, peut être pas... imaginons que la prise de conscience collective sur le surconsommation inutile de carburant fasse son chemin et on verra un retour vers des moteurs moins énergivores d’autant que les primes incitatives semblent faire leur effet (dans le monde automobile). bien sur le monde moto réagira avec 20 ans de retard comme d’hab !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 31 juillet 2008 à 18:12

Triumph 2300 Rocket III Touring - Essai

oups,faute de frappe. 1.9L de cylindrée pour la 306

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 31 juillet 2008 à 11:40

Triumph 2300 Rocket III Touring - Essai

tu remarqueras quand meme que dans l’automobile,la cylindrée moyenne est plutot à la baisse. Par exemple,les 306 mazout etaient equipées d’un 1.6l,alors que la 308,pourtant plus lourde,a un 1.6l (mais plus puissant)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 31 juillet 2008 à 11:38

Triumph 2300 Rocket III Touring - Essai

bah voila,donc c’etait une fortune pour l’epoque,peut-etre meme plus chere que cette triumph. A mon avis,cette derniere a juste une philosophie plus custom...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 31 juillet 2008 à 10:07

Triumph 2300 Rocket III Touring - Essai

Une F6c,il y a 11 ans, ça valait plus de 100.000 frs nue (soit 15.000€)- sans pare-brise,sans valises et sans porte bagage mais avec juste un sissi-bar...et c’etait la plus grosse cylindrée de l’epoque... ;-)))) Mais vis à vis d’une Rocket ,c’est le grand confort.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 30 juillet 2008 à 10:23

Triumph 2300 Rocket III Touring - Essai

Je pense que ce modèle a dû être conçu pour les USA ; routes immenses, gabarit moyen du motard américain plutôt impressionnant. Le seul problème, c’est de vendre cet engin sur notre continent surchargé, aux routes inadaptées à la conduite d’un diplodocus. Remarque, faut pas désespérer ; vu l’escalade à la puissance et la cylindrée observée dans l’automobile, je pense que, d’ici quelques années, nous aurons des motos de 5 litres de cylindrée, pesant 500 kg à sec, style BossHoss, et la Triumph 2300 Rocket III sera considérée comme une moto pour débutant !

Par ailleurs, la réutilisation du nom Rocket III est, tout de même, une bonne blague. Lorsque Triumph et BSA, alors partenaires, ont sorti les 3 cylindres Trident et Rocket III, ces motos étaient légères et sportives. Presque 40 ans plus tard, on ose attibuer à un KOLOSSAL custom un nom qui n’a rien à voir avec la philosophie initiale...C’est ça, le marketing !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 28 juillet 2008 à 11:46

Triumph 2300 Rocket III Touring - Essai

Un moteur de camion sur une moto pachydermique et pour prétendre à des qualités "touring" on enlève 3 litres au réservoir, bravo ! La grande question que je me pose c’est : est ce que les gars qui torchent des bousins pareils sont payés ou bien ils font ça juste pour déconner ?

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 27 juillet 2008 à 03:02

Triumph 2300 Rocket III Touring - Essai

oui,enfin quelqu’un qui veut rouler avec un 3 cylindres,il roule pas avec un 6 ! et une f6c neuve,ça valait combien quand c’est sorti ?

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 25 juillet 2008 à 19:14

Triumph 2300 Rocket III Touring - Essai

Le kit roulette est-il fourni avec l’achat ?, car dans les descentes de cols alpins... " fait chi.. de se faire doubler par les vélos"...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 25 juillet 2008 à 10:47

Triumph 2300 Rocket III Touring - Essai

Triumph a fait dans le démesuré. Attention au gabarit ; nos routes secondaires, et le comportement de certains conducteurs réservent tellement de surprises qu’il ne doit pas faire bon freiner en urgence, ou éviter un obstacle. Le moteur est une belle pièce, mais est-ce bien raisonnable ? Ce genre de moteur irait très bien dans une petite voiture sportive, ou un cabriolet . De plus, les positions du pilote et du passager n’ont pas l’air particulièrement confortables. Enfin, quel est le comportement de ce monstre sous la pluie ? J’imagine qu’avec 362 kg + 2 passagers + les pleins + les bagages, le poids total en charge doit frôler les 550 kg... sympa à mener sur une route bien glissante !

Dans tous les cas, sa gueule reste sympa ; malgré son embonpoint, on reconnaît encore une moto, et non pas un assemblage de morceaux de plastique fondu.

Quant au prix ... no comment !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 25 juillet 2008 à 09:15

Triumph 2300 Rocket III Touring - Essai

prêt à acheter cette belle moto je l’ai essayée 3 jours récemment : alors, ne mentons-pas !
le confort du Rockett III touring est un leurre en guise de pouff conducteur et passager certes moelleux mais les suspensions arrières sont ... nulles !
on ressent toutes les irrégularités de la routes comme une sportive
à ce tarif, je suis hyper déçu, je m’attendais un pullman...
dommage car tout le reste est parfait dont le moteur exceptionnel

Répondre à ce message