Sujet

Anonyme
le 11 mai à 16:55

La FFMC reçoit une pression juridique contre la liberté de manifester

Le 7 mai 2022, la FFMC (Fédération des Motards en Colère) organise une manifestation contre les ZFE (Zones à Faibles Emissions) à Paris. L’évènement occasionne un bras de fer entre l’antenne de Paris-Petite Couronne et la préfecture de police.

Lire l'article
Tous les messages

Lonewolf

le 21 mai à 12:27

La FFMC reçoit une pression juridique contre la liberté de manifester

On frise la république bananière : on intimide l’usager dans son droit, pour l’inciter à renoncer. Ce sont les caractéristiques de la Sarkozie puis de la Macronie. Le stade suivant, c’est l’éborgnement, le bris de membre, voire la mort. je serais vous, j’éviterais soigneusement le gilet jaune.... Orwell avait raison !!

Répondre à ce message

pfouuu

le 20 mai à 13:25

La FFMC reçoit une pression juridique contre la liberté de manifester

T’as tout compris !
Ils ont déjà commencé avec d’autres "groupes" comme pour les agriculteurs bio avec la section spéciale "Déméter" (une police de la pensée pour surveiller, intimider et museler les citoyens pas d’accord avec leurs idées). Diviser pour mieux régner et tuer dans l’œuf si possible. Soyons vigilants les 5 ans à venir vont conditionner tout le reste...(à vie ?).

Répondre à ce message

ZX-10bRuno

le 18 mai à 10:09

La FFMC reçoit une pression juridique contre la liberté de manifester

Ce truc là, ça sent le coup fourré....
On doit nous préparer un autre truc qui nous mette en colère ( contrôle technique ?) et nous empêcher à l’avance de bloquer la route en manifestant, non ?
Je suis parano ? ou c’ est Paris qui se met à aimer les 2RM ?

Répondre à ce message