Sujet

Anonyme
le 23 juin à 13:59

Une pétition "Stop aux graviers" est en ligne

La réfection des routes est souvent synonyme d’application de graviers et autres ESU (Enduits Superficiels d’Usure). Une pratique qui peut s’avérer dangereuse pour les deux-roues, motorisés ou non. Afin de contester ces mesures, une pétition est mise en ligne.

Lire l'article
Tous les messages

LinoM

le 30 juin à 22:21

Une pétition "Stop aux graviers" est en ligne

Pour ne pas croiser de gravillons sur les routes, il faut prendre le tracé du Tour de France vu que les routes sont refaites dans les règles de l’Art et redeviennent du billard avant leur passage.
Le tout aux frais de nous, contribuables.

Répondre à ce message

LinoM

le 30 juin à 21:47

Une pétition "Stop aux graviers" est en ligne

Vu la petitesse des dits "graviers", le terme "gravillons" serait plus adéquat.
Ayant circulé en caisse en région parisienne, j’ai pu également constaté qu’un "Nid de poule "dans la France "profonde" s’apparenterait plutôt à un "Nid d’autruche" à Paname.

Répondre à ce message

Lonewolf

le 30 juin à 21:39

Une pétition "Stop aux graviers" est en ligne

C’est pas faute d’avoir récriminé, supplié, pleurniché, hurlé, auprès des préfectures, des communes, des "Monsieur Moto", etc... La maladie qui consiste à foutre l’argent par les fenêtres et les usagers de TOUS les deux roues par terre est répandue comme lesdits graviers, un peu partout, en masse et n’importe comment.
Particulièrement en Dauphiné (Isère, Drôme) où il arrive d’être confronté à de véritables marées épaisses de plusieurs centimètres et ce sur des dizaines et des dizaines de kilomètres, ce qui rend la conduite moto assimilable à celle d’un super-pétrolier en pleine tempête dans les 50èmes hurlants, grands moments de solitude (même pour un pilote aguerri) à 30 km/h maxi. Sauf à rouler en super-motard, où là la surprise peut devenir un régal, à force de travers de devant et de derrière plus ou moins contrô-lés/lables... Je me suis toujours dit que je foutrais le feu AUX SALES CONS qui foutent des tonnes de gravier au mètre carré et qui trouvent en plus le moyen de vous expliquer pourquoi c’est la seule solution. CES ASSASSINS ne sont pas responsables du moment qu’il y a le panneau had-hoc !! Et je mes un panneau avant, moi, et que je les finis à coup de pelle ?

Répondre à ce message

Jo

le 29 juin à 08:45

Une pétition "Stop aux graviers" est en ligne

Bravo pour cette initiative !
C’est vrai car quel est le motard qui un jour sur un parcours est arrivé sur une route complétement recouverte de ce dangereux revêtement pour tout le monde.
Certes, le message du "pas cher et vite fait" est celui employé pour cette réalisation qui a lieu presque chaque année...Peut-être qu’en s’abstenant un temps certain afin d’économiser, grâce à cette économie une route en bon état pourrait être refaite ? !
Vigilance et prudence,
V

Répondre à ce message