Sujet

Anonyme
le 25 juin à 15:42

Les sports mécaniques et les véhicules de collection bientôt interdits sur le sol français ?

Une déferlante de publications alarmantes s’est abattue sur les réseaux sociaux et sites spécialisés dans la pratique d’engins mécaniques le dimanche 21 juin 2020, à l’occasion de la clôture de la Convention citoyenne pour le Climat. Dans le viseur, deux contributions citoyennes demandant l’interdiction des sports mécaniques et des véhicules de collection. Si de fortes réactions de mécontentement ont émergé, ils ne sont pourtant pas directement menacés. Explications.

Lire l'article
Tous les messages

Electropaul

le 2 juillet à 18:45

Les sports mécaniques et les véhicules de collection bientôt interdits sur le sol français ?

Par définition, le véhicule qui pollue le moins est celui qui ne roule pas, ou très très peu. Il suffit à nos contributeurs Olivarno et Jassifun de se mettre au bord d’une route à fort trafic pour compter les motos et voitures de collection qu’ils voient passer.

Répondre à ce message

FRED

le 2 juillet à 18:01

Les sports mécaniques et les véhicules de collection bientôt interdits sur le sol français ?

Bah justement Nikopol, tu vois déjà le bordel pour une convention censée accoucher de mesures touchant uniquement le climat, et la levée de boucliers que cela entraine, tu imagines si ils avaient du traiter l’ensemble des sujets ? D’une part, ils en auraient pour 10 ans (et donc pendant ce temps, rien ne bouge) et ils auraient présenté...800 mesures. Plus y’a de trucs à faire, et plus y’a de chances que ça finisse enterré. ça a d’ailleurs commencé avec les 150 : entre celles que Macron a supprimées d’entrée, celle qu’il a modifié, et qui vont ensuite passer par le parlement pour etre encore amendées, au final la montagne va accoucher d’une souris.
Bref, de toutes façons, le problème, je ne pense pas que ce soit le capitalisme, mais tout simplement la volonté individuelle. Comme tu le dis, cela oblige les individus à devoir changer de mode de vie, ce à quoi nous serons majoritairement réfractaires. Et vu qu’on est en démocratie, aucun politique ne forcera la main pour qu’on change à l’échelle qui est nécessaire, sinon ça veut dire au mieux ne pas être réélu, au pire finir avec la tête en haut d’une pique.

Bref, c’est mal barré pour la fin de notre vie, et pour les générations suivantes

Répondre à ce message

Nikopol

le 2 juillet à 17:03

Les sports mécaniques et les véhicules de collection bientôt interdits sur le sol français ?

Bah justement, Fred, le fait que ce soit une convention sur le climat et non sur l’écologie dans son ensemble est en soi une preuve que nos politiques ne prennent pas le balai par le manche : se focaliser sur une seule forme de pollution est totalement contre-productif, surtout quand celle-ci est celle sur laquelle on a le moins de prise, sauf à changer radicalement, mondialement et dans un temps record de mode de vie. Pendant qu’on nous bassine avec le climat, il y a des dizaines d’autres problèmes en matière de protection de l’environnement, sur lesquels on peut agir plus ou moins rapidement, qui sont complètement écartés du débat. De toute façon, que ce soit en matière de climat ou de protection de l’environnement dans son ensemble, la volonté politique de changer les choses n’y est pas, puisque pratiquement personne ne parle de se défaire de l’économie libérale. Même pas les Verts.

Répondre à ce message

Lonewolf

le 2 juillet à 10:06

Les sports mécaniques et les véhicules de collection bientôt interdits sur le sol français ?

Je suis bien d’accord avec Nikopol. On est en présence de grands malades, dont j’ai du mal à cerner les névroses. Il y a des acharnements complètement imbéciles et en plus de ça totalement improductifs par rapport au but supposément recherché.
.
On est en plein dans la gestion absurde d’un problème (ici, le climat) qui va exclure les populations concernées et nier leurs contraintes de vie ; exactement comme on faisait avant avec les indigènes lors de création de parcs nationaux.
.
S’attaquer aux véhicules de collection, de plus avec ce niveau d’acharnement, est exemplaire de l’inflation de stupidité qui peut se produire dans ce domaine. Absolument inutile, improductif, et révélateur de quelque chose qui, pour ma part, est extrêmement inquiétant.

Répondre à ce message

FRED

le 2 juillet à 08:21

Les sports mécaniques et les véhicules de collection bientôt interdits sur le sol français ?

Nikopol, c’est une convention citoyenne sur le climat, pas sur l’ensemble des problèmes de pollution, donc le dioxyde de soufre dont tu parles , c’était pas leur sujet. En plus, le SO2 a un effet refroidissant, dommage qu’il pollue sinon on aurait pu en balancer plein dans l’atmosphère pour contrecarrer l’effet du CO2 lol.
Pour ce qui est du transport longue distance, ça tombe bien, il y a l’idée d’une taxe carbone aux frontières dans les propositions il me semble.
De toutes façons, comme le dit l’article, cette proposition n’a pas été retenue, surement à cause de son effet insignifiant justement. Soyez heureux, le dogmatisme a subi un (petit) revers

Répondre à ce message

Anonyme

le 2 juillet à 01:32

Les sports mécaniques et les véhicules de collection bientôt interdits sur le sol français ?

Il est vrai que les verts ont fait une percée mais avec un taux de participation de 40% d’électeurs , quel est leur vrai poids ?
10 , 15% ? En tout cas une minorité de la population ! Dès que la participation redeviendra normale leur score en prendra un bon coup !

Répondre à ce message

Nikopol

le 1er juillet à 16:22

Les sports mécaniques et les véhicules de collection bientôt interdits sur le sol français ?

L’écologie selon les hommes politiques : s’attaquer à des symboles plutôt qu’aux causes réelles de la majorité de la pollution. Il est important que chacun fasse un effort c’est une évidence, mais même si tous les conducteurs de la planète arrêtaient de se servir de leur véhicule ça ne résoudrait aucunement les problèmes de pollution.

100 des plus grosses usines du monde ont généré plus de 70 % des gaz à effet de serre entre 1988 et 2017. Une centaine de navires commerciaux type porte-containers, qui utilisent du fioul lourd (un carburant non raffiné fortement émetteur de dioxyde de soufre notamment), polluent infiniment plus que l’ensemble du parc automobile mondial ; et ce sont des dizaines de milliers de ces navires qui parcourent les mers chaque jour. Un aller-retour Paris-New-York en avion c’est 2,5 tonnes de CO2 par passager.

Quant au véhicule électrique présenté comme la solution de la mobilité de l’avenir, Kiki ci-dessous en a déjà dit l’essentiel : plus polluant à la fabrication et juste en partie différemment polluant à l’usage (en plus d’un coût social déplorable). Et puis je repose une question que j’ai déjà posé : utilisation de verre, de métal, de plastique et autres polymères non naturels (des matériaux dont les procédés d’obtention ne sont pas spécialement propres), énergie nécessaire à la production… c’est quoi, le bilan écologique de la construction d’un véhicule neuf prétendument moins polluant ?

Mais le problème, ce serait les véhicules de collection et de compétition, qui sont ultra-minoritaires ??!

Non, l’écologie, ça passe voire ça commence par le fait de faire durer les choses et de les recycler, y compris les véhicules. C’est convaincu de cela que, entre autres, je garde ma « vieille » moto (20 ans) et ma « vieille » voiture (18 ans), que je compte bien conserver jusqu’à la fin de leur vie. La seule solution en matière d’écologie, comme de social, c’est la mise à bas de l’économie libérale, de la volonté inepte et irresponsable de tabler sur une croissance infini dans un monde aux ressources finies, de la frénésie de nouveautés toutes intrinsèquement plus inutiles les unes que les autres, donc la fin de la société de consommation. C’est sur ce point que chacun a un rôle à jouer, qui s’avèrera décisif si une majorité des humains s’y met. Mais là-dessus, les « écolos » politiques comme Jadot et EELV ou encore la mère Hidalgo, on ne les entend pas beaucoup. Ces gens-là, prêts à faire des alliances avec LREM, incarnation du soutien à l’économie libérale parfaitement incompatible avec l’écologie, tablent sur une hypothétique et illusoire « croissance verte ». Ce qui est un non sens.

Répondre à ce message

paulovox35

le 1er juillet à 12:02

Les sports mécaniques et les véhicules de collection bientôt interdits sur le sol français ?

Bonjour
Que la commission propose pourquoi pas mais évitons le spectacle qui est aujourd hui le moteur des médias. On confond le fait divers avec l essentiel.
La pollution devient un enjeu. Les elections donnent du pouvoirs aux verts(donc anti 2 roues)
Là est l important le fait important.
Nous devons évoluer(bruit, respect des lois etc. )

Répondre à ce message

Kiki 31700

le 30 juin à 19:18

Les sports mécaniques et les véhicules de collection bientôt interdits sur le sol français ?

Franchement je croyais être écolo dans l’âme mais toutes ces lois prisent par des trous du luc me font bondir de ma selle nous ne sommes pas les pollueurs de la planète tous ces gens qui ont cautionné les energies nucléaires qui ne savent meme plus quoi faire des déchets ces sois disant voitures électriques encore plus polluantes que les thermiques c’est plus possible de nous prendre pour des gens bons la colère gronde et va se transformer en une rebellion populaire les GJ vont changer du jaune chantier en moutarde bien montée qui monte monte .....

Répondre à ce message
Documents joints :