Sujet

Anonyme
le 2 janvier à 11:35

Damon Hypersport : la moto du futur qui pourrait éviter les accidents

Damon, une toute nouvelle marque canadienne, basée à Vancouver, a dévoilé quelques images de son premier modèle baptisé « Hypersport ». Cette moto électrique, éminemment technologique, sera officiellement présentée au CES de Las Vegas le 7 janvier 2020.

Lire l'article
Tous les messages

Anonyme

le 6 janvier à 17:44

Damon Hypersport : la moto du futur qui pourrait éviter les accidents

Mis à part le design que je trouve agréable à l’œil, le reste est une pure ineptie , d’accord avec vous tous et je citerai également le regretté Hubert Kriegel :" N’oublie pas de prendre un risque aujourd’hui " ...
http://www.thetimelessride.com/FR/WhereisHubert.html

Eric.

Répondre à ce message

FRED

le 5 janvier à 19:25

Damon Hypersport : la moto du futur qui pourrait éviter les accidents

pour compléter les propos de Nikopol et Ludo51, et au délà de cette moto et de la sécurité routière en général, je trouve cette angoisse de la mort, propre aux pays occidentaux, véritablement malsaine. Evidemment, on souhaite tous vivre le plus vieux possible, en bonne santé, etc. Mais quand je vois la débauche de moyens, de ressources, pour éviter quelques morts alors qu’en 50 ans la population mondiale a doublé, on se demande bien à quoi bon...

Y’a un moment, faut peut etre accepter que la naissance entraine la mort, qu’on n’est pas tous égaux, qu’il y a une part d’aléas, etc.

Répondre à ce message

jakesg

le 3 janvier à 07:33

Damon Hypersport : la moto du futur qui pourrait éviter les accidents

0 mort en utilisant un véhicule... Et si le passager derrière le conducteur manipule un flingue pour faire l’intéressant, tout en étant (plus que) bourré, que le coup part et que ça tue la conductrice, comme ça s’est vu le 1er janvier à Montpellier, ça compte dans la mortalité routière ou pas ?

Répondre à ce message

Nikopol

le 3 janvier à 01:52

Damon Hypersport : la moto du futur qui pourrait éviter les accidents

Et à quoi fonctionne cette « merveille » de technologie ? À l’électricité, celle-là même qu’on tente de nous vendre comme une énergie propre, alors qu’il n’en est rien. Outre le fait que l’électricité est produite soit à base d’énergies fossiles soit au nucléaire (et les déchets engendrés par celui-ci sont bien sûr tout-à-fait propres, avec une dégradation dont la rapidité ferait pâlir un pilote de MotoGP), rappelons que le mode de production même des batteries est extrêmement préjudiciable à l’environnement. Sans compter leur durée de vie limitée et leur recyclage plus que problématique, engendrant lui-même des dégâts sur ledit environnement. Bref, le déplacement individuel électrique, c’est l’exemple parfait du green washing. Un truc que seuls les gogos béats et autres bobos, qui ne connaissent rien à la protection de la nature, peuvent croire écologique.

Quant à la recherche annoncée du risque zéro, c’est certes déjà stupide en soi car impossible à réaliser (Ludo a cité quelques exemples où les caméras de cet engin n’éviteront pas le danger), mais c’est aussi un argument utilisé pour multiplier les systèmes de surveillance au plus grand bonheur de ceux qui cherchent à obtenir des peuples dociles. Les systèmes de surveillance de tous types ont déjà envahi la voirie, on utilise plus ou moins tous des appareils connectés qui passent leur temps à communiquer des données personnelles, les cartes hi-tech de transport (comme le Pass Navigo) permettent de tracer les déplacements de leurs détenteurs, la plupart des démarches administratives ne se font plus que via Internet, etc… Et je vois dans cette tendance un danger pour les libertés individuelles.

Les radars automatiques, outre l’argent qu’ils rapportent, ont d’ailleurs bien fait leur boulot en matière de communication : on les a installés et augmenté leur développement au nom de la sécurité, les chiffres de la mortalité routière ont baissé (et peu importe que les radars y soient pour portion congrue – la mortalité routière baisse depuis 1974), les Français ont vite intégré le truc (la surveillance généralisée, automatique ou non, c’est bon pour la sécurité, il ne viendrait à l’idée de personne de censé de critiquer un système qui « sauve des vies ») : les bases étaient posées pour introduire la surveillance des citoyens dans le plus de domaines de leur vie possible.

Et pourtant, pour reprendre Benjamin Franklin, « un peuple qui est prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre et finit par perdre les deux ».

Répondre à ce message

ludo51

le 3 janvier à 00:36

Damon Hypersport : la moto du futur qui pourrait éviter les accidents

D’accord avec l’anonyme de 20h17 ...
Cela dit le concept même est stupide : difficile en effet de compter sur X caméras à 360° pour éviter l’abruti qui te coupera la priorité (à moins de rouler à 10 kmh et encore) ou de glisser sur des gravillons fraîchement épandus ou autre joyeuseté du même genre ... De plus , si la moto freine ou dévie de sa route seule alors que le pilote n’est pas (encore) prévenu du danger imminent , je ne raconte pas le beau déséquilibre que cela va entraîner !
Bref un argument marketing con-plètement idiot et parfaitement calibré pour les gogos qui voudraient croire à ce qu’on appelle pompeusement et abusivement "l’intelligence artificielle" .....

Répondre à ce message

Anonyme

le 2 janvier à 20:17

Damon Hypersport : la moto du futur qui pourrait éviter les accidents

Pas sûr que dans 10 ans, je sois encore apte à conduire ma bécane mais franchement, si c’est ça la moto de demain, quelle tristesse ! Du moins, je crois que je vais bichonner ma vieille quitte à distiller du carburant en perruque au fond de mon garage à partir de cadavres putréfiés de CRS, de GM et de députés LREM pour pallier la pénurie d’essence qu’on nous promet.
Cette recherche effrénée du risque zéro est probablement le meilleur moyen de tuer la moto.

Répondre à ce message

Anonyme

le 2 janvier à 19:32

Damon Hypersport : la moto du futur qui pourrait éviter les accidents

0 accident mortel en moto ? simple : 4 roues, une carrosserie. ah c’est plus une moto, ben non.
prendre le risque d’avoir des données pistées ou pistables.... na na na na na.... pas question.

ce monde pue de plus en plus. les libertés sont de plus en plus restreintes....

Répondre à ce message

FRED

le 2 janvier à 14:01

Damon Hypersport : la moto du futur qui pourrait éviter les accidents

Volvo aussi avait annoncé zero morts au volant de ses voitures en 2020. ça tombe bien, c’est cette année, on va vite savoir ce qu’il en est. Perso, j’ai déjà mon idée...

Quant à cette moto, avec tout ce qu’on nous a annoncé comme permettant de supprimer les morts (en vrac : proto GECO, abs, liberty rider, airbag, baisse des vitesses, etc), on ne devrait plus tarder à avoir des naissances...

Répondre à ce message