Sujet

Anonyme
le 27 août à 11:37

Poutine au milieu des bikers en Crimée

Le président russe s’est rendu au festival motard l’Ombre de Babylone en Crimée le 10 août.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Nikopol

le 30 août à 23:08

Poutine au milieu des bikers en Crimée

Pour rouler local, les Russes n’ont à ma connaissance qu’Ural, qui je crois ne fait plus que des side-cars. Pour les Français, à part Mash et Peugeot (qui annonce son retour pour 2020 avec des 125 et des 300, du moins de ce que j’ai pu lire ça et là), il ne reste plus que des fabricants de motos artisanales (Avinton, MotorHell, Midual, Brough Superior – à l’origine une marque anglaise –, Lazareth – si on peut toutefois qualifier les créations de ce dernier de motos) qui sont pour bonne moitié motorisées par des mécaniques américaines (HD, S&S ou Indian), suspendues par des organes plus ou moins exotiques (WP, Showa, Ölhins) et freinées pour la plupart par des éléments Brembo (bref, loin du 100 % made in France). Et toutes ces machines se destinent à un public pour le moins aisé et ne sont pas à la portée de Monsieur Tout-le-Monde. Après, pour rouler français, il faut donner dans l’occasion plus ou moins ancienne (Voxan, Barigo, BFG) voire dans la collection (et là, il y a eu des dizaines de marques françaises, certaines n’ayant produit qu’un modèle, une seule année).

Répondre à ce message
auteur
AL

le 30 août à 19:40

Poutine au milieu des bikers en Crimée

Bien sur Motorman, (en anglais dans le texte) et les motards (pas les bikets) français roulent en quoi ???? Yam Honda Suz ou BM ...sûr qu’ils consomment local .

Répondre à ce message
auteur
Motorman

le 27 août à 17:14

Poutine au milieu des bikers en Crimée

Super, les bikers russes roulent en Harley, Gold, BM... C’est sur, ils consomment local. La vodka peut être ?

Répondre à ce message