Sujet

David Anser
le 22 mai à 17:32

Voitures-radars privatisées : ça ne marche pas mais on va continuer

Une récente indiscrétion du préfet de la Manche, Jean-Marc Sabathé, a suscité un raz-de-marée à la Sécurité routière. Pensez-donc, l’homme a eu la faiblesse de donner le détail des chiffres des infractions relevées par les voitures radars privatisées. Et ils ne sont pas brillants. Au point de remettre en cause leur business modèle. Pas du tout rétorque l’Intérieur et le préfet lui-même.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
AL

le 25 mai à 01:09

Voitures-radars privatisées : ça ne marche pas mais on va continuer

Je pense sincèrement que notre système démocratique a été complètement dévoyé et nous pourri la vie quotidiennement dans maint domaines, mais si l’on essaie pas de le redresser pacifiquement par les élections de tous niveaux, alors il ne restera plus que la révolte et son cortège de violence, nous n’en sommes plus si loin. Il y a trop de misère désespérée.

Répondre à ce message
auteur
Lonewolf

le 23 mai à 22:32

Voitures-radars privatisées : ça ne marche pas mais on va continuer

Le vrai ennemi en matière de multiplication des règles répressives, c’est le CNSR. Regardez un peu leur "travaux" et leurs "propositions" depuis 2002, c’est le royaume des "fachos et frustrés de la route". Et que je sache, aucun des activistes du CNSR et des fonctionnaires qui mettent en place tous ces systèmes n’est élu.... Donc le vote ne sert à rien dans ce cas, c’est un espoir totalement vain.
.
Enfin, depuis 40 ans de moto (que je fête bientôt...), on sait que les promesses électorales n’engagent que ceux qui y croient. Alors même si un candidat ou une liste se prononçait - relativement - favorablement pour nous, il y a fort à douter que ça se réaliserait par la suite. Ce n’est ni dans l’air du temps, ni dans le sens que ce que la technologie permet aujourd’hui. Sans compter que, au fond, tant que ça peut faire rentrer de l’argent, il est bien entendu hors de question de renoncer.
.
Ils n’ont pas investi dans ces bagnoles pourries pour y renoncer ensuite. D’abord financièrement, ensuite parce que de toute manière il faut sauver la face.
.
Toutes les circonstances sont donc contre nous.

Répondre à ce message
auteur
Nikopol

le 23 mai à 20:35

Voitures-radars privatisées : ça ne marche pas mais on va continuer

Je n’ai pas dit qu’il ne fallait pas voter, mais je considère comme Lonewolf qu’en matière de sécurité routière les effets du vote équivalent à pisser dans un violon. Quelle liste aux Européennes met en avant ce sujet ? S’il y en a une, qui nous dit qu’elle ne met pas en avant ce sujet par pure démagogie ? Sans compter que le vote pour ces élections, où on attend 57 % d’abstention en France, n’a pas vraiment d’effet sur la sécurité routière dans notre pays : la politique du radar, la volonté de toujours plus verbaliser plutôt que d’informer et de former, le passage aux 80 km/h et j’en passe, ce n’est pas une volonté européenne à ce que je sache, mais bien le fruit « d’études » menées par de mystérieux décisionnaires, au sein des ministères et autres instances pesant sur les décisions prises, sur le territoire national.

Après, je suis d’accord avec toi, AL, virer ces incompétents qui nous gouvernent actuellement nous ferait le plus grand bien tant ils détruisent notre système social et servent les plus aisés au détriment de la majorité du peuple français, mais ce n’est pas avec les élections européennes qu’on y arrivera, tout juste les freinerons nous dans leurs ardeurs néolibéralistes s’ils n’obtiennent pas trop de sièges au Parlement européen. Cramponnés comme ils sont à leur pouvoir, arc-boutés sur leurs méthodes iniques, gonflés de leur suffisance, aidés par leurs mensonges constants relayés par le gros des médias mainstream – et sauf un réveil subit de la majorité du peuple français pour arriver dans un élan révolutionnaire à les déboulonner –, je crains que Macron et sa clique, on risque d’en bouffer jusqu’à 2022.

Quant aux manifs de motards dont je ne sais pas bien ce qu’elles viennent faire ici dans une discussion sur l’utilité du vote, on peut constater qu’elles ont quand même un effet : assez récemment, on a réussi à repousser le CT pour les 2RM, on a évité les feux de jour pour tous (même s’ils sont remplacés dans les faits par ces saloperies de « feux diurnes »), on a réussi à ne pas porter un gilet rétro-réfléchissant en toutes circonstances… Et comme ces menaces pèsent toujours, il faut rester mobilisés.

Répondre à ce message
auteur
AL

le 23 mai à 19:41

Voitures-radars privatisées : ça ne marche pas mais on va continuer

Ha bon... alors ça explique pourquoi les manifs de motards ne donnent pas de résultats ? Pourquoi continuer à en faire.
On peut aussi ne pas voir les choses par le petit bout de la lorgnette ,et faire en sorte d’agir, justement, au niveau européen (par le biais des élections) ou effectivement beaucoup de choses se décident. Mais restons calmes ;-)

Répondre à ce message
auteur
Nikopol

le 23 mai à 18:36

Voitures-radars privatisées : ça ne marche pas mais on va continuer

Il faut admettre que lonewolf n’a pas tout-à-fait tort : les politiques menées en matière de sécurité routière sont peu ou prou les mêmes quelle que soit l’orientation politique du gouvernement en place. Tout juste le ministre de l’Intérieur et le Premier ministre décident-il des grandes orientations en la matière (les 80 km/h, c’est quand même eux). Mais comme dans beaucoup de domaines (économie, services publics, écologie, etc.), tant que le dogmatisme prédominera, on n’aura pas droit à une politique de sécurité routière cohérente et juste, mais à de sans cesse mesures démagogiques baignées dans un flot d’effets d’annonces (« Regardez, on fait quelque-chose. »)

Répondre à ce message
auteur
Lonewolf

le 23 mai à 15:43

Voitures-radars privatisées : ça ne marche pas mais on va continuer

VOTER N’A AUCUN RAPPORT NI AUCUN EFFET SUR CETTE PROBLEMATIQUE. P’tain, mais vous êtes nés quand ?!?!?! Vous ne voyez pas que , quelque soit le gouvernement en place, ce type de mesures est adoptée, généralisée, aggravée !? Les décideurs de ça ne sont pas des élus !!!

Répondre à ce message
auteur
AL

le 23 mai à 09:50

Voitures-radars privatisées : ça ne marche pas mais on va continuer

Tant que nous n’aurons pas viré les nuisibles qui conduisent le pays à sa perte la gabegie et la répression imbécile continueront. Votez bien dimanche prochain, cela engage pour les trois ans à venir, et la suite.

Répondre à ce message