Sujet

Axel
le 23 janvier à 16:56

Harley-Davidson FLRT Freewheeler : rencontre du 3e type

Après l’essai du nouveau Can-Am Ryker, un 3-roues en « Y » assez rigolo à conduire, nous poursuivons dans « le bizarre » avec le Harley-Davidson Freewheeler. Accessible aux permis B, ce trike - plus classique avec sa fourche de moto - ne manque pas de charme. Difficile de ne pas y succomber ! Explications.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
ludo51

le 28 janvier à 16:47

Harley-Davidson FLRT Freewheeler : rencontre du 3e type

Et puis des tricycles à moteur de moins de 15 kilowatts et plus de 550 kgs , il ne doit pas y en avoir des masses ..... Si ?

Répondre à ce message
auteur
Motorman

le 28 janvier à 13:38

Harley-Davidson FLRT Freewheeler : rencontre du 3e type

Le code de la route est déconcertant par sa complexité à cause, parfois, d’un excès de précision inutile.

Pour les L5e (la désignation officielle des tricycles), l’accès aux autoroutes leur est interdit si la puissance de leur moteur est inférieure à 15 kW (20 CV).
Mais le code de la route va plus loin en ajoutant un "ET moins de 550 kg".
Et ce n’est pas moi qui le dit, c’est le code de la route, article R421-2 alinéa 6.

I. - L’accès des autoroutes est interdit à la circulation :
1° Des animaux ;
2° Des piétons ;
3° Des véhicules sans moteur ;
4° Des véhicules à moteur non soumis à immatriculation ;
5° Des cyclomoteurs ;
6° Des tricycles à moteur dont la puissance n’excède pas 15 kilowatts et dont le poids à vide n’excède pas 550
kilogrammes ;

Et c’est là que la connerie surgit.
En effet, si un trike de moins de 15 kW et de moins de 550 kg ne peut pas emprunter une autoroute, alors, un trike de moins de 15 kW mais de plus de 550 kg le peut, puisque les 2 conditions pour lui interdire de prendre l’autoroute ne sont pas réunies (le "ET" est cumulatif).

Le fonctionnaire qui a écrit cet article n’a pas vu qu’il créait un "schisme" en rajoutant la notion de poids. On va pas non plus lui demander de réfléchir.

Pour le Freewheeler, il n’est pas concerné par R421-2, sa puissance est supérieure à 15kW, .

Répondre à ce message
auteur
Al'1

le 26 janvier à 17:43

Harley-Davidson FLRT Freewheeler : rencontre du 3e type

Bonsoir Anonyme

Merci de ta réponse

C’est justement là que je comprend pas (est-ce mal écrit ?) : dans ta logique du "ET", celà signifierai qu’un trike de 14 kw et 700 kg aurait le droit de circuler sur autoroute ?

Sachant que c’est le poids à vide : 700 kg + 200 kg personnes et bagages, + 300kg petite remorque = 1200 kg avec 14 kw

c’est complètement aberrant dans ce cas, non ?

Je reste persuadé, (pour l’instant) que ce "ET" est un "ou"

SVP, nos juristes, au secours

A+++

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 25 janvier à 09:14

Harley-Davidson FLRT Freewheeler : rencontre du 3e type

inférieur à 550kg ET 15kW. Or cet engin fait 67kW donc pas de soucis pour l’autoroute.

Répondre à ce message
auteur
Al'1

le 24 janvier à 10:40

Harley-Davidson FLRT Freewheeler : rencontre du 3e type

suite :

article : R 421-2 du code de la route

votre concessionnaire commet , me semble-t-il, un faute en ne vous informant pas de cette interdiction, quid des responsabilités...

Quand aux possesseurs de ce genre de véhicule, sont-ils avertis ?

Imaginer les conséquences en cas d’accident !

Répondre à ce message
auteur
Al'1

le 24 janvier à 10:20

Harley-Davidson FLRT Freewheeler : rencontre du 3e type

Salut à tous

Je roule en Trike, un vrai, pas un moto trike, c’est super fun

Mais cet engin, ce free-wheeler, qui pèse 507 kg, n’a pas le droit d’aller sur autoroute !!!
il faut faire minimum 550 kg à vide pour pouvoir emprunter une autoroute

Corrigez-moi si je me trompe (pas physiquement hein !)

Avant-hier je me suis bien éclaté sur la neige...............!!!

A+++

Répondre à ce message
auteur
Lonewolf

le 24 janvier à 08:59

Harley-Davidson FLRT Freewheeler : rencontre du 3e type

Comment dire....? Beuark ! Désolé hein, mais franchement (gout strictement personnel) ça n’est même pas aussi "fun" à regarder qu’un Trike strict, quelque soit l’angle de vue.
.
Je conclue, à observer ce genre d’engin, que la clientèle américaine est sujette à un embonpoint notable et à une moyenne d’âge plutôt élevée... ;-)

Répondre à ce message