Sujet
auteur
le 3 janvier à 17:11

Bonne année !!!

2018 est mort, vive 2019 ! Voilà ce que pourraient dire, en substance, les accros du renouveau, de l’avancement et du progrès ! Justement, parlons-en de ce mode de pensée, et permettez-moi d’en débattre…

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Guzziman

le 13 janvier à 20:37

Bonne année !!!

Bah moi je roule en Guzzi 850 Le Mans 3, environ 30mkm par an, et les 2 accidents que j’ai eu avec c’est un chevreuil en pleine nuit et une c....asse qui m’est rentré dans le fondement parce-que son pied a ripé. Aucune assistance n’aurait rien changé à tout ça, en revanche, les factures de réparation ont été minimes. Ah, et aussi ma conso c’est entre 5.3l et 5.6l, pour un vieux moteur à carbus et allumage par rupteurs, ce n’est pas si mal je trouve. Simple, fiable et réparable à volonté. Et vive le freinage intégral ! Que du bonheur…

Bonne année à tous.

Répondre à ce message
auteur
Francis

le 12 janvier à 02:42

Bonne année !!!

Bonsoir à toutes et tous, et meilleurs voeux. Je n’aime pas quand la techno prend le pas sur l’homme, mais je dois avouer que depuis que j’ai goûté à l’ABS, çà aide bien quand même, même si rien ne remplace la vigilance, on peut être vite surpris et un freinage réflexe sur mauvais revêtement on connait tous la sanction : des fois çà passe des fois pas. J’ai eu deux chaleurs en ville cette année, et grâce à l’abs j’ai pu éviter l’accident. Après je ne suis pas fan de trop d’intrusion, moi qui ait eu la chance de rouler avec des sportives avant la répression à tout va, je trouve que celles d’aujourd’hui sont certes plus légères et plus puissantes mais il me semble que je préfère savoir que la machine que j’ai entre les mains est potentiellement dangereuse vu la puissance, là je parle de moto qui faisaient maximum 130 cv, ce qui est déjà énorme, plutôt que de me dire que je peux compter sur l’anti wheeling, l’anti je ne sais quoi. A quoi çà sert d’avoir 200 cv si on n’a pas le niveau pour les maitriser, surtout au jour d’aujourd’hui ? Bon c’est certainement parce que je suis un vieux motard maintenant, mais souvent le mieux est l’ennemi du bien et dans plein de domaines différents.
Concernant le marché moto de 2019, je suis déçu, je m’attendais à d’autres nouveautés, j’aurais aimé voir le proto suzuki turbo prendre vie, le down sizing ce fait en auto mais pas en moto apparement, et Honda qui ne sort pas une routière tant attendue avec un prix disons abordable, j’entends à moins de 13000 €. J’ai lu ce que motomag a écrit sur la royal enfield interceptor et c’est vrai que je la trouve chouette, çà donne au moins envie de l’essayer pour se faire une idée.
Bonne route

Répondre à ce message
auteur
Axel

le 11 janvier à 08:04

Bonne année !!!

Attention, je ne suis pas contre tout... je pointe surtout l’inutile, et pour le coup, l’ABS est un atout, surtout pour les moins expérimentés d’entre nous. Et la maitrise de la moto n’est pas en relation directe avec ses équipements dits de sécurité. C’est le comportement du pilote, et sa capacité à adapter sa vitesse en fonction de son environnement qui fait sa sécurité (et celle des autres !). Ceci posé, profite bien de ta moto !!!

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 10 janvier à 22:38

Bonne année !!!

Bah non justement on n’a plus le choix puisque année après année, la liste des bidules électroniques obligatoires s’allonge, que ce soit du fait du législateur ou du constructeur qui les installe de série.
Quant à l’abs comme "progrès intelligent", j’ai bien vu ce qu’il a apporté aux constructeurs avec l’augmentation des tarifs, moins le progrès apporté par une baisse de la sinistralite

Répondre à ce message
auteur
Coucou38

le 10 janvier à 18:28

Bonne année !!!

Bonjour à tous et tous mes vœux pour la nouvelle année !
Salut Axel, je comprends ton état d’esprit et ton coup de gueule, mais on ne peut pas tout rejeter en bloc, pour ma part je viens de me payer ma première moto (d’occase) avec un ABS, et je pense que cet accessoire qui participe à la sécurité et quand même un progrès intelligent. Bien sur il y a eu de la surenchère depuis, le problème c’est que la course à la performance pure a amené les constructeurs à développer des accessoires pour que tout le monde puisse acheter des bolides et arrive à les maîtriser un minimum. Pour ma part, je ne suis pas un fan de la vitesse ni de la puissance extrême, et je n’utilise que des routes secondaires pour me faire plaisir, car pour moi la moto doit rester un loisir. Evidemment j’ai la chance de vivre au pieds de la Chartreuse et du Vercors ce qui me permet d’avoir un réseau exceptionnel de routes tortueuses à 10 minutes de chez moi. Et n’oublions pas que si nous pouvons échanger si simplement c’est grâce à internet, un moyen exceptionnel qui pourtant ne manque pas de défauts.
A plus sur les routes !!! et n’oubliez pas que vous avez encore la possibilité de choisir et ça c’est essentiel.

Répondre à ce message
auteur
Stelvio

le 10 janvier à 15:42

Bonne année !!!

Ma Guzzi Stelvio 1200 de 260 kg consomme 6 lt environ. Ma 508 de 1500 kg consomme 6.5 lt.
Chercher l’erreur... Plutôt que de nous assommer de gadgets, les constructeurs feraient mieux d’optimiser nos moteurs, histoire que l’on puisse continuer nos balades (surtout nos enfants et petits-enfants)...

Répondre à ce message
auteur
Ksiribrib

le 10 janvier à 15:09

Bonne année !!!

Bonne année à toutes et tous, quand on sait que de quitter la route deux secondes peut-être fatal, à quoi servent toutes ces soi-disants évolutions si ce n’est à nous rendre le prix de nos motos identique aux quatre roues, alors que pour l’exemple, il aurait été plus utile d’avoir des consommations de carburant inférieures ou égales à 4 litres.
On pourrait dire que comme il en va de notre sécurité, toutes ces "options" connectées devraient être interdites, mais tant qu’il y aura des bobos pour acheter, et avoir l’impression d’être plus connectés que leurs voisins....
J’ai hâte de voir la courbe de vente de la Royal Enfield, et si c’est comme les Logan sur qui tout le monde crachait, une belle claque aux constructeurs en perspective.

V

Répondre à ce message
auteur
bisoon

le 10 janvier à 13:05

Bonne année !!!

Salut Fred
Ce que je souhaite écrire c est que
MALHEUREUSEMENT LA MOTO 2.X
Existe déjà dans le classeurs des techniciens des constructeurs
Mais en aucuns cas j adhère je pense et cela n engage que moi si cela existe c est qu’ il y a1 demande maintenant existe il encore des "motards " dit a l ancienne ???
Perso je me considère comme roule toujours personne ne m oblige à acheter leurs produits High Tech ou prétendu comme tel
Cordialement b.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 10 janvier à 12:10

Bonne année !!!

super ! l’orientation de Motomag évolue (enfin ! pourrait-on ajouter)… quand même, depuis cinq ou six ans (au moins), on en a eu des présentations dithyrambiques sur des nouveautés - que d’ailleurs beaucoup ont achetées… (vous vous souvenez de cette présentation de la Diavel dans laquelle le même fustigeait la “pensée unique” des écolos et de la décroissance se voulant lui libre de profiter de la puissance du progrès ?) - c’est vrai que les stratégies des constructeurs pour nous vendre leurs nouveautés posent des questions… mais les problèmes de la presse spécialisée sont un peu les mêmes : de quoi on va parler (qu’est-ce qu’on va vendre) si on ne parle pas de nouveautés ? et comment garder la bonne distance avec les communicants des constructeurs (vous vous souvenez du N° avec 3 "nouvelles nouveautés" de BM (4 si on ajoute le modèle légo !) ? une vraie pub en 10 pages).
Me voilà bien enthousiaste de lire ce nouveau Motomag débarrassé de ses travers consuméristes tellement irritants !

Répondre à ce message
auteur
stem

le 10 janvier à 09:44

Bonne année !!!

Rassuré qu’un journaliste moto puisse écrire de tels propos car, ces derniers temps, la presse spécialisée a pris la fâcheuse habitude de nous conduire à la tendance inverse en encensant des gadgets aussi onéreux qu’inutiles, poussant même le vice à se demander comment il est encore possible de faire de la moto (même avec un étron de 50 chevaux pour 250 kgs) sans à minima différents modes de conduite à disposition !!! De surcroît, cette mode a pour effet de pousser certains constructeurs à baisser la qualité de certains composants pourtant essentiels (exemple les suspensions des KTM 790...) au profit d’une électronique coûtant très peu à la production, mais génératrice de marge non négligeable, tant lors de la vente de la moto que pour le futur avec un coût de SAV qui va exploser et des clients captifs car contraints de passer par le réseau. C’est le principe même de la société de consommation qui consiste à rendre l’inutile indispensable et dans laquelle le motard a visiblement plongé (heureusement pas tous à la lecture des commentaires) .....

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 10 janvier à 09:24

Bonne année !!!

Merci Axel pour cet article des plus sensé ! Je n’ai jamais compris où nous entrainait cette débauche de technologie inutile qui fait de mon tableau de bord un véritable ordinateur et de ma machine une vitrine technologique, je pensais avoir atteint le maximun sur ma KTM adventure et en fait je suis ravi de cette simplicité . Vous connaissez l’adage :<< Je m’estime peu quand je me considère mais bien d’avantage quand je me compare>> et bien je sais maintenant combien que ma machine est raisonnable alors que mon plaisir lui ne l’est pas ! C’est encore pire dans ma petite Ibiza qui me recommande d’aller boire un café si mes yeux ne bougent pas assez , il manquerait plus que ma moto me dise quand faire une pause pipi ... Vive la simplicité de cette nouvelle Royale Enfield que je vais allé essayer dès qu’elle sera en concession a Montpellier ....

Répondre à ce message
auteur
GX

le 10 janvier à 08:57

Bonne année !!!

J’applaudis des deux mains la pertinence de l’article. Je pense aussi que cette "pertinence" est partagée, depuis un moment déjà, par bon nombre d’entre nous. Bien sur, les "accros Techno" feront néanmoins le gras des ventes de ces..."engins". Nos motos deviennent comme certains avions ; qui ne tiennent l’air que par le "miracle" (??) de l’électronique embarquée, sans quoi ils ne décolleraient même plus...
Mais le motard doit rester un homme heureux. Nous avons aussi un marché de l’occasion qui pourra toujours en faire sourire beaucoup ou leur ramener la banane. C’est pas pour rien non plus que les constructeurs nous servent du "vintage", en veux-tu/en voilà..! Se douteraient-ils déjà que leurs "gadgets" sur deux roues commencent un peu trop et déjà à faire "to much"..??
Et donc pertinence idem pour la R.E. 650, qui d’ailleurs me fera de l’oeil, plus que certainement, cette année...quand elle arrivera.
Mes cheveux gris se marieront très bien avec "la belle"....Car puréeee...Qu’est-ce qu’elle est belle en plus...Sur et certain qu’elle fera aussi un carton...si les cadences suivent..??
Grand "V" et bonne année à tous...

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 9 janvier à 21:57

Bonne année !!!

bisoon, pas compris le sens de la fin de ton post...

Répondre à ce message
auteur
bisoon

le 9 janvier à 12:51

Bonne année !!!

Bonjour Fred
En réponse à ton message oui ont peux être entre 2 rester classique et regarder le futur rien n oblige d acheter :"la moto du moment " enfin.. pour ce qui me concerne de plus quand je roule je lis ma route donc1 véhicule autonome s appelle 1 train a chacun son choix pour l ennui je ne peux rien pour toi la moto 2.x existe déjà et si elle existe c est qu’ il y a 1 demande

Répondre à ce message
auteur
ludo51

le 9 janvier à 00:26

Bonne année !!!

Idem : j’ai (re)trouvé et acquis une Suzuki 750 GSX Inazuma quasi neuve (27000km) à l’entretien réduit et faisable soi-même , et j’attends le printemps pour revendre ma BMW 1200 R-LC (pourtant peu optionnée) : 4 carbus , 4 cylindres , 2 roues et un guidon et roulez jeunesse !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 8 janvier à 18:27

Bonne année !!!

Je suis tout à fait de l’avis d’Axel.
Ce qui me conforte dans mon idée et mon ressenti...le plus dingue c’est que c’est aussi l’avis d’un journaliste moto de renom !!
Pour moi la technologie à outrance n’ai bénéfique que pour les constructeurs ou les geeks. Je ne fais parti d’aucun de ces deux clans, je veux juste pouvoir rouler l’esprit libre, m’aérer la tête en prenant du plaisir au guidon de ma moto....qui soit dit en passant n’est qu’une 1000 Vstrom : simple, basique, confortable et diablement efficace pour les longs voyages .....
que demander de plus !

Répondre à ce message
auteur
badbab

le 7 janvier à 15:13

Bonne année !!!

L’analyse d’Axel est absolument pertinente ET magnifique .
J’en ai laissé des € dans les BUELL, Rocket 3 , 1290 katoche et en ce moment après baisse des chevaux BMW 1200 RS ...
Mais , car il y a un MAIS je possède aussi une Royal Enfield a carbu de ... 23 CV avec laquelle
je suis parti a la concentre des millevaches au mois de decembre .
QUE DU BONHEUR , la pluie , le vent , les branches et les feuilles sur la route ? no probleme
c’est sùr on oublie la montre et les grands axes , mais en voyant certains paquebots a la ramasse dans des conditions difficiles , je me suis conforté dans mon choix de brèle .
pour le meilleur et ... le meilleur .
ET au retour la BMW ( super outil , certainement une des plus efficace et agréable ) en vente et la Royal Interceptor en commande . un retour de 40 ans de moto

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 7 janvier à 13:22

Bonne année !!!

Bonn année 2019 ! On aurait pu dire bonnes années à venir...
Parce que le débat suscité (loin d’être clos) par cet article porte maintenant sur l’intérêt de toutes ces assistances qui sont amenées à se développer. Motos2.0, intelligence artificielle : nous sommes en présence d’une doctrine qui veut que, pour arriver au risque zéro, il faut supprimer l’action humaine. Et nous voyons déjà les résultats de cette doctrine avec les véhicules autonomes, les routes "intelligentes" et j’en passe.
Quand j’ai affirmé plus tôt "je chie sur ces bidules connectés" c’est pour dire : ça ne passera pas par moi !
Pour moi, il est hors de question de laisser à l’accumulation de données (l’intelligence artificielle n’en est pas une mais juste une accumulation de données = big data) la liberté de gérer la conduite de ma moto. Parce que ceci n’a plus rien à voir avec les avancées technologiques que l’on a connues jusqu’à maintenant !
C’EST NOTRE LIBRE ARBITRE QUI EST EN JEU !
Alors oui, libre à chacun de choisir la machine qu’il souhaite, dont il rêve. Mais aurons-nous encore longtemps le choix ??
Et j’ajoute : est ce que chacun / chacune réalise le formidable outil d’observation, d’adaptation, d’analyse et de décision que représente notre cerveau d’Homo Motardus ? Et que tout ce patrimoine engendré par la conduite de la moto risque de disparaître avec l’arrivée massive des véhicules autonomes synonymes de passivité.
Pour ma part, je continuerai à piloter ma moto, conscient de mes faiblesses, mais en exerçant une conduite active / humaine.
Michel

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 7 janvier à 12:23

Bonne année !!!

on peut aussi se situer entre les 2 : que les evolutions techniques apportent de réels progres, en adequation avec le surcout engendré.
L’injection par exemple a permis d’améliorer la fiabilité. Par contre, j’aurais aimé que cela impacte de façon plus importante la consommation.
L’abs rendu obligatoire, quel impact sur l’accidentalité ?
les ensemble cadre/suspension de plus en plus rigides, sont-ils en adequation avec des routes de moins en moins bien entretenues ?

J’ai pas forcément envie de rouler avec une moto qui n’aurait pas évolué depuis 40 ans. Par contre, j’ai pas non plus envie que les évolutions fassent qu’à terme, je n’ai plus les moyens d’acheter une moto, où même simplement que je m’ennuie à son guidon parce qu’elle serait devenue trop "facile" en roulant à vitesse raisonnable.

Répondre à ce message
auteur
Lunettes

le 6 janvier à 11:24

Bonne année !!!

Bonjour Alex
Après nombre d’essais qu’en tu as fait sur des machines de plus en plus puissantes et sophistiquées on peut comprendre ce sentiment d’indigestion de trop de tout.
Si il ne faut pas nier l’apport de la modernité ( ABS , fiabilité générale, tenue de route , ..) on peut regretter l’inflation de technologies dont la majorité des motards n’a que faire. J’ai le sentiment que la communauté motarde est profondément divisée : D’un côté les adeptes d’une way of Life apaisée, soucieux de liberté , de grands espaces , de simplicité, d’authenticité , de l’autre les amoureux de sensations fortes et de macines extrêmes.
Les deux doivent cohabiter , c’est au choix de chacun . Si un motard décide de s’offrir une moto à 25k€ libre à lui , ne nous transformons pas en ayatollah.
Possesseur d’une Bonneville 900 , la moto reste pour moi un héritage de Mai 68 et une façon de découvrir d’autres horizons.
Restons multiples et différents.

Répondre à ce message