Sujet

David Anser
le 13 avril à 17:20

Stationnement payant à Charenton, la boulette

Comme nous vous l’indiquions récemment, Charenton-le-Pont (94) a décidé d’imposer le stationnement payant aux 2-roues. Dans sa précipitation, la commune a fait une belle boulette. Attention collector.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
tonton91

le 20 avril à 11:58

Stationnement payant à Charenton, la boulette

bonjour, à toutes et tous , dommage de révéler ceci dans motomag, les avocats auraient peut être pu s’en servir pour contester les PV ;op

Répondre à ce message
auteur
jb12

le 19 avril à 19:42

Stationnement payant à Charenton, la boulette

Bonsoir,
Pour moi la solution est simple : tous les propriétaire de motos et scoots de charenton envoient des mail de protestation à la mairie. ( je l’ai fait, il ne m’a pas répondu ! surprenant non ?)
je lui donne RV aux prochaines élections ! je voterai pour celui ou celle qui annulera le décret.

Répondre à ce message
auteur
Bwaje

le 19 avril à 11:22

Stationnement payant à Charenton, la boulette

Bonjour
J’ai travaillé pendant 2 ans à Charenton et voici mon conseil pour éviter d’y payer le stationnement : Allez vous garer dans le centre commercial Bercy2 ; c’est gratuit et à l’abri des intempéries. seules contraintes les horaires d’ouverture, je crois que c’est fermé de 22h à 08h du matin.

Répondre à ce message
auteur
phil03

le 19 avril à 11:02

Stationnement payant à Charenton, la boulette

hello les Hommes ,,,
la seule VRAIE solution serait que les motos prennent la place des voitures ,,,, 1 place = 1 moto ( en payant bien sur) je donne pas longtemps avant que les automobilistes envahissent la mairie pour raler que EUX n ont plus de place pour se garer ,,,, c est pacifique sans haine et ca marchera

Répondre à ce message
auteur
saxel

le 19 avril à 05:12

Stationnement payant à Charenton, la boulette

Tonton Fernand veut bien me prêter son cheval avec le vieux char pour aller à Charenton : pas d’essuie glace, 2 roues tractées sans moteur... c’est payant ? à moins que ça ne soit interdit ?

Pauvres élus ... vous me faites pitié ( sans "e" à la fin).

Répondre à ce message
auteur
ludo51

le 17 avril à 23:49

Stationnement payant à Charenton, la boulette

Pas besoin d’un juriste , il faut juste quelqu’un de la municipalité qui sache parler (et écrire) français : de la façon dont c’est inscrit sur le panneau , seuls les véhicules possédant 2 roues motrices sont verbalisables , point barre.
Comme les voitures par exemple .....................................

Répondre à ce message
auteur
David Anser

le 17 avril à 12:27

Stationnement payant à Charenton, la boulette

Bonjour Ternet, bonjour Moskito. Effectivement 2-roues motorisés est bien masculin. On parle d’UN 2-roues motorisé. Et oui aussi, l’orthographe "2 roues motorisées", sans trait d’union entre "2" et "roues", laisse supposer qu’il s’agit d’un véhicule dont les deux roues sont motrices, soit un 2x2, ce qui exclut bon nombre de 2RM de l’obligation de payer pour leur stationnement. Un juriste dans la salle ?

Répondre à ce message
auteur
Moskito

le 17 avril à 01:34

Stationnement payant à Charenton, la boulette

Bonjour Guillaume, bonjour la rédac’ !

Je rejoins Ternet concernant l’explication de la graphie de deux-roues motorisé ; ça m’a un peu piqué les yeux de voir cette erreur ici :)

Quoi qu’il en soit, belle boulette de la part des autorités de Charenton, en plus de racketter de nouveaux pigeons motorisés…

Répondre à ce message
auteur
Ternet

le 16 avril à 13:24

Stationnement payant à Charenton, la boulette

Bonjour Guillaume Dayan,
Je ne suis pas d’accord avec l’explication fournie.
Ce n’est pas une histoire de nombre de roues motorisées ou pas. Le véhicule est Un deux-roues, mu par un moteur (donc motorisé).
Mais ça ne change rien à la boulette imprimée sur ces panneaux.
Si l’on pousse le vice, motos et scoots ne sont donc pas verbalisables puisque non concernés par ce panonceau visant des véhicules d’une autre catégorie (les deux-roues 2X2 ... ça ne coure pas les rues). Et encore moins les tricycles ou quadricycles pendulaires.

Répondre à ce message